Projet Yeti : Google préparerait un service de jeu vidéo en streaming

Par
Le 29 juin 2018
 0
Cela fait un moment que les rumeurs courent sur ce sujet : Google pourrait bien être en train de fourbir ses armes pour investir un terrain duquel il s'est, pour le moment tenu à l'écart : le jeu vidéo.

Plusieurs projets seraient en cours : une plateforme de jeux en streaming, des acquisitions majeures, et même... une machine.

Nom de code : projet Yeti


Google et le jeu vidéo, c'est pour l'heure une histoire qui reste à écrire. En 2014, Google avait bien tenté d'acquérir Twitch, mais c'est finalement Amazon qui lui avait soufflé la plateforme. Des rumeurs circulent aussi depuis des années sur une hypothétique console basée sur Android, sans aboutissement concret à ce jour.

Mais la donne pourrait changer. En mars dernier, la présence de hauts dirigeants de Google à la Game Developers Conference de San Francisco a été particulièrement remarquée : ils étaient venus tester l'intérêt des grands acteurs du jeu vidéo pour un projet de plateforme en streaming portant le nom de code Yeti. Idem à l'E3 de Los Angeles il y a quelques jours, sans que Google communique jamais sur le sujet.

google flickr


Le grand rêve du streaming


Qu'a donc Google en tête ? D'après plusieurs sources américaines, Yeti permettrait, en déléguant à des serveurs Google la puissance informatique nécessaire pour faire tourner les jeux, de jouer à des titres récents, y compris sur des machines peu puissantes. D'aucuns peuvent y voir un possible concurrent de Shadow.


D'autres projets similaires ont déjà éclos, mais sans résultats probants, même pour le prometteur GeForce Now de Nvidia. Mais Google pourrait capitaliser sur la puissance de sa plateforme YouTube et réussir là où d'autres avant lui ont échoué.

Demeure l'obstacle majeur de la bande passante. Yeti n'est pour l'heure qu'un projet de Google, et rien ne dit qu'il ne finira pas au cimetière des fausses bonnes idées, à l'instar de Google Glass. En janvier dernier, cependant, Google avait surpris en embauchant Phil Harrison, un vétéran du jeu vidéo passé par Sony et Microsoft, aux commandes de PlayStation et Xbox. Un recrutement qui en dit long sur les réflexions en cours à Mountain View.

Sources : The Information, Kotaku.

Modifié le 29/06/2018 à 11h05

Les dernières actualités Google

scroll top