Google cherche encore son prochain succès

01 juin 2018 à 15h36
0
Le groupe américain publie à nouveau des résultats en croissance mais qui déçoivent les analystes. Google fait face à un ralentissement de son modèle basé sur la publicité et investit à présent dans de nouveaux services.

Google publie à nouveau des résultats financiers en demi-teinte. Au 4ème trimestre, le groupe américain reste en très bonne santé, mais les marchés s'attendaient à une croissance plus forte du géant. Ces derniers s'inquiètent de l'essoufflement du modèle de Google, basé sur la publicité.

012C000007121674-photo-google-logo.jpg

Les maux sont connus. En matière de publicité, le nombre de clics sur les annonces augmente, de 14% mais cette croissance s'érode. Elle était, à titre d'exemple, de 17% au trimestre précédent. La tendance est forte et Google ne doit pas s'attendre à un rebond durable de cette activité. D'autant que le prix moyen par clic est en recul de 3%. Face à ce mouvement, Google a investi dans la publicité sur les mobiles, mais les effets durables se font encore attendre.

Malgré ces points, Google annonce un chiffre d'affaires en nette progression, à 18,1 milliards de dollars sur les derniers mois de l'année, (15,71 milliards l'an dernier). Quant à son bénéfice net, il augmente également pour se situer à 4,76 milliards de dollars, contre 3,38 milliards en 2013.

L'investissement et le « next big thing » en ligne de mire

Face à ce constat, Google cherche de nouveaux moyens de générer de la croissance. Si certains de ses services sont de réels succès, le groupe explore de nouveaux domaines. Traduction de cette stratégie, ses dépenses montent en flèche. Le budget du département chargé de la Recherche et du Développement a ainsi grimpé de 38% et représente à présent pas moins de 9,8 milliards de dollars. La poussée est d'ailleurs vertigineuse sur le dernier trimestre, ce poste ayant crû de 46%.

Le chemin est tortueux et Google a déjà admis avoir fait quelques faux pas. Le groupe a indiqué par exemple qu'il reverrait sa copie en ce qui concerne ses lunettes connectées. A ce sujet, la direction a clairement admis que l'impact des Google Glass a finalement été limité pour le marché.

D'autres projets sont toutefois en gestation et Google investit dans les domaines tels que les voitures autonomes ou encore l'accès global au réseau. Des secteurs dans lesquels la firme américaine ne devra pas convaincre uniquement les utilisateurs, mais également les investisseurs.


Notre analyse : les Google Glass ne sont pas mortes


A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
iPhone 6 : un prototype (?) en vente sur eBay pour 7 000 dollars
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Haut de page