Google a réalisé 60 milliards de dollars de recettes en 2013

31 janvier 2014 à 10h52
0
Ultra-dominant sur le marché mondial de la publicité en ligne, où il capte un tiers des dépenses, Google ne souffre toujours pas de la baisse du coût pas clic, compensée par une forte volumétrie de clics.

0104000007121674-photo-google-logo.jpg
Les revenus de Google n'en finissent pas de monter, quand bien même les conditions de marché ne sont pas favorables. Le chiffre d'affaires du dernier trimestre fiscal 2013 est 17% supérieur à celui de l'année dernière à la même période : 16,9 milliards de dollars. Sur l'ensemble de l'année, les recettes de Google grimpent de 20% et s'approchent des 60 milliards de dollars.

Pourtant le contexte du secteur grâce auquel il tire plus de 90% de ses recettes, la publicité, ne lui a pas facilité la tâche. En effet le coût par clic (CPC) moyen, qui permet à Google d'être rémunéré par un annonceur dès qu'un internaute clique sur ses publicités, a reculé de 11% en un an. L'une des raisons est qu'une partie des investissements migre sur le mobile, où les annonceurs sont plus frileux.

L'année dernière la société avait lancé une offre publicitaire multicanale, permettant aux annonceurs la possibilité d'adresser leurs audiences mobiles et desktop. Une offre qui selon le responsable des opérations Nikesh Arora a été bien accueillie et a connu une bonne croissance. Cela a aidé l'américain à augmenter le nombre de clics, qui a bondi de 31% en un an.

Cette performance a permis à Google de compenser la baisse du CPC moyen. Toujours aussi hégémonique dans le marché de la publicité en ligne mondial, Google a capté un tiers des investissements des annonceurs en 2013 selon eMarketer, loin devant Facebook et Yahoo !. Sur mobile, la firme de Mountain View près de la moitié du marché à elle seule, mais a vu sa position reculer légèrement au profit de Facebook. Le réseau social a attiré 17% des investissements mobiles, à la faveur de nombreux efforts consentis depuis 2012.


Mais Google a aussi ses ratés. Deux ans et demi seulement après avoir racheté le fabricant de mobiles Motorola Mobility au prix fort - 12,5 milliards de dollars -, ce qui représentait sa plus grosse acquisition, machine arrière pour l'américain qui vient d'annoncer la revente de cette branche au chinois Lenovo pour 2,9 milliards de dollars. Google ne conservant qu'une partie des brevets. Cette division, que la société n'a pas réussi à redresser malgré les coupes, a enregistré une perte d'exploitation de 384 millions de dollars.

Malgré tout l'américain a réussi à conserver une forte profitabilité. En croissance annuelle de 17% au quatrième trimestre, les bénéfices nets de Google ont atteint 3,4 milliards de dollars. Sur douze mois, Google a gagné près de 13 milliards de dollars, soit 20% de plus que l'année passée. Un bilan bien accueilli en bourse à l'action GOOG s'appréciait de 4% à quelque 1 182 dollars à Wall Street.

Bilans trimestriels 2013 de Google :

Les dernières actualités de Google :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top