Secrets commerciaux : Apple redoute que deux anciens employés, accusés de vol, fuient vers la Chine

10 décembre 2019 à 14h49
0
logo-apple-NY.JPG
© Alexandre Boero pour Clubic

Engluée dans une affaire judiciaire, la firme de Cupertino fait part de sa « profonde inquiétude » quant à la possible fuite de deux de ses ex-salariés d'origine chinoise.

Apple est dans la crainte. Deux de ses anciens employés furent inculpés, en juillet 2018 pour l'un, en janvier 2019 pour l'autre, après avoir été accusés du vol de secrets commerciaux liés au Project Titan d'Apple, le fameux projet de véhicule autonome du géant américain. Libérés sous caution mais toujours sous le coup de la justice californienne, Xiaolang Zhang et Jizhong Chen devraient continuer à être surveillés, selon la firme à la pomme, qui redoute leur fuite vers la Chine.

Arrêtés avant d'embarquer pour la Chine

Ce lundi 9 décembre se déroulait une audience au Tribunal fédéral du district nord de Californie, durant laquelle les procureurs ont soutenu que les deux prévenus devaient effectivement rester sous surveillance, pour éviter tout risque de fuite. Le parquet fédéral a rappelé que les deux hommes furent arrêtés alors qu'ils s'apprêtaient à prendre un vol à destination de la Chine.


Durant l'audience, Apple a fait savoir que la propriété intellectuelle est le cœur de son innovation et de sa croissance. « La poursuite de la participation des accusés à ces procédures est nécessaire pour garantir une décision définitive sur les faits, et nous craignons vivement que les accusés ne parviennent pas à ce résultat s'ils en ont l'occasion », soutient la société.

Les deux hommes voulaient partager des informations volées liées au projet de conduite autonome d'Apple

Selon les procureurs fédéraux, Xiaolang Zhang travaillait sur le programme de conduite autonome d'Apple et s'était emparé des dossiers et plans liés au projet. Il avait ensuite indiqué travailler pour un concurrent chinois. Zhang fut arrêté à l'aéroport de San Jose le 7 juillet 2018, comme nous vous l'avions appris dans nos colonnes.


Jizhong Cheng, lui, a dérobé plus de 2 000 fichiers contenant « des manuels, des schémas, des diagrammes et des captures d'écran d'ordinateur montrant des pages issues de bases de données sécurisées d'Apple », confirme le procureur, en précisant que ce dernier avait la ferme intention de les partager. Cheng fut arrêté à l'aéroport de San Francisco, alors qu'il était aussi en partance pour la Chine.

Libérés sous caution après avoir plaidé non coupable, les deux hommes restaient depuis sous surveillance. S'ils n'avaient pas encore montré de signe de violation des conditions, ils avaient tout de même évoqué « des raisons familiales» comme motif de visite en Chine.

Source : 9to9Mac
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top