Uber, plus proche que jamais de lancer des essais de véhicule autonome ?

10 décembre 2019 à 11h51
0
Uber
© vaalaa / Shutterstock.com

La société américaine serait sur le point d'acquérir la start-up Foresight, qui pourrait l'aider à franchir le pas décisif en matière de véhicule autonome.

Près de deux ans après l'accident impliquant une voiture autonome qui avait coûté la vie à une piétonne identifiée comme « objet » du simple fait qu'elle était hors d'un passage clouté, Uber est toujours à la recherche de la perfection, cherchant notamment à mettre fin aux « faux positifs » détectés par les capteurs, LiDAR et autres caméras. La firme californienne est entrée en négociations visant l'acquisition d'une start-up issue de la Silicon Valley, Foresight, comme le rapporte The Information.

Uber, vers une deuxième acquisition stratégique en 2019

La société visée par Uber développe un logiciel de simulation destiné à renforcer le test des prototypes de voitures autonomes. Forcément, l'idée du géant des VTC est de s'emparer de la petite société pour améliorer son propre logiciel de simulation, qui ne parvient pas encore à se plonger complètement et sans lacunes dans le monde réel.


L'an dernier, Foresight a levé 3,4 millions de dollars pour se lancer et compterait une douzaine de salariés. Sept d'entre eux sont des docteurs en informatique et en robotique, parmi lesquels trois ont travaillé au développement de la voiture autonome d'Apple.

Uber pourrait boucler sa deuxième acquisition de l'année. La première fut portée sur celle de Mighty AI, une start-up basée à Seattle, elle aussi spécialisée dans la voiture autonome. Elle propose un logiciel qui entraîne les systèmes embarqués pour voiture autonome en mettant au point des simulations sur-mesure, ce qui permet d'identifier les objets et obstacles sur la route, et permet aux véhicules de devenir plus intelligents.

Les start-up se nourrissent des carences des géants technologiques

Alors que beaucoup croyaient au développement rapide de la voiture autonome, les grands noms technologiques qui y travaillent, comme Google avec Waymo, General Motors avec Cruise ou donc Uber, ont été freinés dans leurs ambitions. Cela permet à des start-up comme Foresight d'émerger en apportant les logiciels nécessaires et complémentaires à ces développeurs de véhicules autonomes.


Dans son cas, Foresight utilise des drones pour survoler certaines intersections et ainsi étudier le comportement du trafic. Les données récoltées de cette observation permettent de reconstruire le monde réel et de reconstituer les véhicules et piétons dans un programme informatique en 3D. Les véhicules, dans la simulation, sont ensuite censés se comporter de manière réaliste une fois le logiciel inséré dans le programme.

Grâce à la potentielle acquisition de Foresight, Uber pourrait bien refaire une partie de son retard sur le marché des véhicules autonomes.

Source : The Information
7
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars
L'exclusivité console PS5 Godfall laisse fuiter une nouvelle vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top