Apple : les chaînes de production déménageront si la surtaxe Trump grimpe encore

Par
Le 14 décembre 2018
 0
foxconn

Si la surtaxe Trump, imposée sur les importations chinoises, entraîne une augmentation des coûts pour Apple, l'entreprise ne prévoit pas pour l'instant de déménager sa chaîne de production. Mais elle pourrait changer rapidement d'avis, en cas d'augmentation de la taxe.

Le but de la surtaxe Trump, mise en place par la Maison Blanche, est de limiter la dépendance de l'économie américaine à la fabrication chinoise. Et si, selon le PDG d'Apple Tim Cook, « ce n'est pas vrai de dire que l'iPhone n'est pas fabriqué aux États-Unis », son entreprise semble tout de même touchée par cette récente mesure.

Priorité à un maintien de la fabrication chinoise

Car il ne serait pas vrai non plus d'affirmer que les smartphones d'Apple ne reposent que sur une production américaine. Si certains éléments sont effectivement fabriqués aux États-Unis, d'autres étapes sont sous-traitées à des partenaires, à commencer par la phase critique d'assemblage. Pour ses iPhone, iPad ou Mac, la marque fait aujourd'hui appel à une centaine de prestataires, dont Hon Hai Precision Industry Co. (également appelée Foxconn Technology) et Pegatron, deux entreprises taïwanaises qui interviennent en fin de chaîne de production, dans des usines principalement en Chine.

La surtaxe Trump fait ainsi peser une menace sur ces acteurs, et donc sur Apple. Mais pour l'heure, faire migrer une partie ou toute sa fabrication se révèle trop complexe pour l'entreprise américaine, et le jeu ne semble pas en valoir la chandelle. En effet, en considérant un scénario d'une taxe à hauteur de 10 %, les pertes associées ne paraissent pas suffisamment conséquentes pour qu'Apple change ses plans.

Une taxe à 25 % serait préjudiciable

En revanche, si le droit de douane devait atteindre 25 %, la société américaine serait contrainte d'envisager un déménagement. Elle aurait déjà commencé à étudier de nouvelles pistes, via l'un de ses partenaires, pour délocaliser la production de ses produits hors iPhone. Et si elle venait à subir les effets d'une hausse de la surtaxe Trump, elle examinerait sérieusement la possibilité de déplacer l'ensemble de sa chaîne de fabrication, tous produits confondus.

Un scénario loin d'être impossible, alors que la guerre commerciale fait rage entre Washington et Pékin.

Source : Bloomberg

scroll top