La surtaxe Trump sur les produits chinois importés plombe les industriels... américains

04 décembre 2018 à 09h48
26
Donald Trump

Le gouvernement américain a récemment mis en place une taxe supplémentaire sur l'importation de produits chinois. Cette surtaxe aurait pu particulièrement bénéficier à une mine de terres rares en Californie. Problème : celle-ci fait traiter ses matériaux extraits... en Chine.

Revenons à l'origine de la problématique : de nombreux objets destinés au grand public, comme les ordinateurs, les téléphones ou les voitures électriques, ont besoin de minéraux de terres rares (scandium, yttrium, néodyme, etc.). Or, ces éléments sont en grande majorité produits en Chine, ce qui donne des sueurs froides à certains pays tels que les États-Unis.

Valoriser la mine américaine

Pour protéger « la santé et la prospérité de l'économie américaine », le gouvernement de Donald Trump a donc récemment décidé d'instaurer une surtaxe sur les importations chinoises. Le but étant de limiter la dépendance américaine aux produits venus de Chine, tout en privilégiant la production locale.

Car les États-Unis possèdent également leurs propres ressources. En l'occurrence, pour les terres rares, il s'agit de la mine de Mountain Pass, située en Californie. Elle permet d'extraire des métaux précieux, comme le cérium ou le néodyme. La surtaxe Trump devait donc constituer une aubaine commerciale pour ce site, qui a connu quelques périodes difficiles dans son histoire.

L'arroseur arrosé

Mais quelquefois, l'économie est taquine et joue la carte de l'ironie du sort. Car extraire des matériaux rares n'est qu'une première étape du processus ; il s'agit ensuite de les traiter. Pour diminuer ses coûts, la mine de Mountain Pass a décidé de sous-traiter cette deuxième partie. Et il se trouve que la plupart des installations permettant de transformer les terres rares sont localisées... en Chine. Ce qui signifie que, pour récupérer des éléments utilisables à partir de ses propres matériaux, l'industriel américain doit s'acquitter de la surtaxe Trump.

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, la Chine a également mis en place un droit de douane sur les produits américains, en réaction à la décision de Washington. La mine doit donc payer des taxes supplémentaires au départ et à l'arrivée.

D'après le Wall Street Journal, ces nouveaux coûts minent les comptes de Mountain Pass. De plus, ces dépenses l'empêchent d'investir dans des installations permettant de traiter les terres rares sur place. Ce qui augmente, par conséquent, la dépendance de l'exploitant américain à ses prestataires chinois.

Source : Ars Technica
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
0
PlaysGames11
Eh bah au lieu de faire voyager leur cailloux sur l’un des 16 super vaisseaux qui polluent autant que le parc automobile mondial, ils feront construire des centres de traitement aux US. C’était l’objectif recherché par Trump : favoriser l’économie des USA en forçant les entreprises à produire sur place
avandoorine
Comme toujours les décisions sont prises sans une vraie étude par le président sur des coups de sang. L’autre question est aussi de savoir si cette mine même avec l’usine sur place serait capable de fournir la quantité demandée par toute l’industrie.
Zaravis
Les décisions ont été et sont prises dans le but de se faire élire puis réélire, le reste on s’en moque.<br /> Ne rions pas trop, les pseudo-raisonnements du peuple Français tournent à la même logique (si on peut utiliser ce mot car je n’en ai pas d’autres).<br /> On voit ausi les Britaniques surpris de se voir virer du GPS Galiléo, faut savoir soit on participe à l’Europe soit on s’en va, faut quand même pas penser utiliser les avantages et occulter les désavantages.
Kriz4liD
faut lire l’article , jusqu’à la fin
masaku
Sans nier la véracité de l’article, ce qui serait intéressant aurait été de faire un bilan global sur tous les produits qui sont taxés à l’import. Et de calculer si malgré les cas spécifiques comme ce minerai les gains pour d’autres entreprises US sont réel ou pas et le gain grâce à la taxes sur les produits chinois…<br /> La au moins on pourrait vraiment juger de l’utilité de cette réforme protectionniste qui est censé avantager leurs entreprises locales.
MAD5D
Je trouve la conclusion un peu trop facile pour le coup :<br /> Avant la taxe :<br /> “C’est moins cher? Délocalison tout histoire que ça nous face plein de brousouf et tant pis pour l’industrie local”<br /> Après la taxe :<br /> “Ah lala mais ça coûte beaucoup trop d’argent d’investir … si seulement on avais pas cet taxe qui nous empêche de penser à l’industrie local …”<br /> Dans les deux cas, le résultat est le même, ça fait des places de travail (et de savoir faire !) en moins.
masaku
MAD5D<br /> Justement pour ma part je ne suis pas un spécialiste de l’économie US, donc ce qui m’aurait intéressé, c’est de prendre l’ensemble des bénéfices et des pertes qui résultent de ces nouvelles lois qui devraient normalement avantager l’économie US en faisant contribuer les produits de l’import. Regarder par le trou de la lorgnette une entreprise sur un secteur très spécifique et en conclure à demi mot “Voyez les lois Trump c’est d’la merde!!”<br /> Ben c’est très partial et con.
arghoops
On n’est pas aidé avec notre MACRON, mais les EU avec leur TRUMP sont vraiment plus mal barré que nous…<br /> Pauvre planète…
Uatu
Ouep, mais donc ça sera fait par d’autres parce que la mine n’a pas pas de cash pour construire ces usines de traitement aux USA.<br /> De toute façon, il faut bien comprendre qui est aujourd’hui propriétaire de la mine de Mountain Pass depuis 2017: l’Inde et la Chine… via 2 fonds de pension à 90% et même directement pour la Chine à hauteur de 10% via Shenghe Resources.
Nmut
Il y a quand même une bonne partie des économistes (ça vaut ce ça vaut…) qui disent que le protectionnisme douanier, c’est piocher dans la poche des contribuables pour masquer des erreurs passées (laisser faire la délocalisation au lieu d’aider à l’investissement par exemple) et satisfaire l’électorat. Ca ne résout en rien le problème de base car on traite le symptôme et non la cause, avec un bonus à court terme et une catastrophe à long terme.
manu0086
Le problème, c’est que ce qui est autorisé en Chine ne l’est certainement pas dans d’autres pays. Donc les coûts pourraient être 10 fois plus importants localement (lutte anti-pollution entre autre, même si Trump s’en moque). Et conditionné à trouver un accord pour l’implantation d’un tel centre de traitement, ce qui ne se fait pas en deux jours, et en attendant, ils perdent beaucoup d’argent comme dit dans l’article…
verdaine
c’est beaucoup en demander au visiteur moyen
667
Je ne connais pas les couts fixes lies au traitement de ces terres, mais s’ils estiment qu’il est moins cher de les faire voyager en Chine avant reimportation, a combien se montrerait le surcout pour les fabricants si tout etait fait localement?
jimbo19
Le problème c’est qu’ils faisaient traiter ces terres rares en Chine car c’est un procédé extrêmement polluant. Pas sûr que les US veulent de ca chez eux.
merotic
Ceux qui ici critiquent Trump semblent ne pas connaître un lointain passé où les pays fabriquaient chez eux tous leurs produits et l’emploi était fort le chômage faible.<br /> Depuis que la mondialisation est à plein régime, la désindustrialisation et le chômage battent des records.<br /> Les travailleurs pauvres sont plus nombreux qu’il y a 20 ans et la classe moyenne aux USA est en train de disparaître, alors que c’est elle qui soutient l’économie par sa consommation.<br /> Il faudra que cette mine se fasse racheter par un actionnaire USA pour ensuite investir dans la transformation du minerai pour enfin acquérir les compétences et le savoir faire que l’occident avait avant 2000, avant de brader tous ses brevets.
mart666
Ya pas à dire, aux élections, ils se sont Trumpés…
benben99
C’est toujours mieux que la racaille qui enfile des gillets jaunes pour semer l’anarchie.
Nmut
L’époque ou l’économie basée sur la fuite en avant est révolue. Cela fonctionnait non pas grâce aux protections douanières mais grâce à l’impression de la population d’augmenter son niveau de vie. Impression surtout introduite par les économies d’échelle. Après, le relai a été pris par les délocalisation qui ont permis au peuple de continuer à croire au miracle du “pouvoir d’achat”. Maintenant que l’on a essoré tous les moyens possibles pour continuer cette course folle (et la planète au passage), ce ne sont pas des taxes douanières qui changeront la donne, c’est même l’inverse qui va arriver à court terme car la population n’a plus les moyens de faire tourner l’économie comme tu le soulignes.
KlingonBrain
Pauvres petits capitalistes, ils ne pourront plus aller polluer en Chine en exploitant des gens avec des normes sociales et environnementales inexistantes. Comme c’est triste…<br /> Trump a compris que le but d’une économie n’était pas juste de produire de bons chiffres et des millions de chomeurs, le tout en détruisant l’écologie de la planète (on est propre chez nous, mais on pollue ailleurs).<br /> Donc oui, il y a des entreprises qui perdront un peu d’argent, mais les américains retrouveront de l’emploi. Et c’est tant mieux.<br /> Il est évident que le dumping social, fiscal et écologique de la mondialisation ne pourra pas durer éternellement.<br /> Le travail a un prix, la pollution à un prix. Il faut cesser de vouloir inventer de nouvelles formes d’esclavages pour exploiter l’homme, des nouveaux montages financiers pour ne pas payer les impôts et la mise en concurrence des pays pour pouvoir polluer la planète.<br /> Le délire destructif de la mondialisation sauvage, ça suffit.
KlingonBrain
+1<br /> Je me rappelle aussi le temps ou la France produisait l’essentiel de ses biens.<br /> On avait tous du travail. Les biens coûtaient plus cher, mais c’était compensé largement par une durée de vie bien plus grande. On avait de nombreuses entreprises qui produisaient de la vraie qualité qui n’avait rien à voir avec la merde qu’on importe de chine aujourd’hui et qu’on passe son temps (et son argent) à remplacer régulièrement.<br /> Tout importer, avoir des millions de chômeurs et se ruiner à petit feu, ça ne pourra pas durer…
farwader
Faudrait se renseigner avant de relayer des fake news !!!
neotaist
exactement !
bmustang
on parle d’un exemple qui ne fonctionne pas et paye 2x la taxe, ce n’est pas comme si c’était toute l’économie US
newseven
oui mais il dit vrai.
carinae
KlingonBrain —&gt;Vue a court terme … et c’est bien le problème … toute décision, bonne ou mauvaise, a des conséquences. A chaque décision il y a des gens qui trinquent, et d’autres qui sont favorisées. Oui effectivement nous produisions … mais si nous ne le faisons plus c’est qu’il y a une raison… et elle est économique. comment lutter contre des entreprises qui ont des coûts (de main d’oeuvre notamment) 10 fois moins élevés ? Nous sommes dans une économie mondialisée et malheureusement nous n’avons pas forcement les mêmes armes que d’autres pays. Même la Chine aujourd’hui est confrontée a la délocalisation c’est pour dire… Le rétablissement des droits de douanes comme aux USA ? par forcement une bonne idée car les entreprises d’une manière ou d’une autre doivent se fournir a l’étranger. Du coup les pays étrangers rétablissent eux aussi des droits de douanes en retortion. Ce qui fait que le prix des matières premières augmente et du coup les produits finaux sont plus chers et moins competitifs y compris a l’export…Une des solutions … relocaliser les entreprises mais pour rester compétitifs il faut , soit se passer de main d’oeuvre et automatiser un max soit augmenter les prix des produits finaux … Dans tous les cas le perdant … c’est toujours le consommateur final … Ce qui signifie donc que la consommation va baisser, les recettes des entreprises et de l’État de même donc moins de social, moins de grands projets etc … Bref … tout ça pour dire que le problème n’est pas aussi simple quoi qu’on en dise …<br /> a petite échelle il suffit de voir ce qui se passe dans les petites et moyennes villes. Bon nombre de maires ont autorisé de centre commerciaux a s’installer en périphérie des villes en se disant que ça permettrait des recettes supplémentaires pour la ville, ça permettra des embauches … effet pervers non prévu… les commerces de centre-ville qui eux n’ont rien demandés et ne survivent pas …
adippe
Trump a beaucoup d’idées étranges et parfois dangereuse mais au moins le “America First” est a mon sens ce que tous les pays devraient (re)faire. La mondialisation revient a essayer d’appliquer des standards uniformes (les prix) a des populations n’ayant ni les mêmes attentes ni les même moyens (un peu comme avec les règlements européens … on voit ce que ça donne avec seulement quelques pays censés pourtant avoir un idéal commun).<br /> Je ne suis pas contre l’échange entre pays/continents mais pour moi cela ne devrait se faire que dans le cas ou une ressources/un bien n’est pas disponible sur le territoire national. Dans tous les autres cas, les gouvernements doivent pousser (investir, légiférer, etc.) pour qu’un état souverain puisse tendre vers l’autarcie a auteur de ses possibilités intrinsèques. Mondialiser au seuls bénéfices des actionnaires (et au détriment des populations, de l’économie généralisée et de la planète) ne peut que se terminer en catastrophe annoncée.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Combien de photons ont-ils été émis par toutes les étoiles depuis l'origine de l'univers?
Une loi européenne met fin au « géoblocage » par les sites d'e-commerce dans l'UE
Aukey s’associe à la technologie GaNFast pour accélérer le temps de chargement de ses batteries
⚡ Bon plan : la souris gamer Logitech G402 Hyperion Fury FPS à 29 euros
Quand Stella Artois veut transformer votre robot aspirateur en barman
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page