La surtaxe Trump sur les produits chinois importés plombe les industriels... américains

Par
Le 04 décembre 2018
 0
donald trump

Le gouvernement américain a récemment mis en place une taxe supplémentaire sur l'importation de produits chinois. Cette surtaxe aurait pu particulièrement bénéficier à une mine de terres rares en Californie. Problème : celle-ci fait traiter ses matériaux extraits... en Chine.

Revenons à l'origine de la problématique : de nombreux objets destinés au grand public, comme les ordinateurs, les téléphones ou les voitures électriques, ont besoin de minéraux de terres rares (scandium, yttrium, néodyme, etc.). Or, ces éléments sont en grande majorité produits en Chine, ce qui donne des sueurs froides à certains pays tels que les États-Unis.

Valoriser la mine américaine

Pour protéger « la santé et la prospérité de l'économie américaine », le gouvernement de Donald Trump a donc récemment décidé d'instaurer une surtaxe sur les importations chinoises. Le but étant de limiter la dépendance américaine aux produits venus de Chine, tout en privilégiant la production locale.

Car les États-Unis possèdent également leurs propres ressources. En l'occurrence, pour les terres rares, il s'agit de la mine de Mountain Pass, située en Californie. Elle permet d'extraire des métaux précieux, comme le cérium ou le néodyme. La surtaxe Trump devait donc constituer une aubaine commerciale pour ce site, qui a connu quelques périodes difficiles dans son histoire.

L'arroseur arrosé

Mais quelquefois, l'économie est taquine et joue la carte de l'ironie du sort. Car extraire des matériaux rares n'est qu'une première étape du processus ; il s'agit ensuite de les traiter. Pour diminuer ses coûts, la mine de Mountain Pass a décidé de sous-traiter cette deuxième partie. Et il se trouve que la plupart des installations permettant de transformer les terres rares sont localisées... en Chine. Ce qui signifie que, pour récupérer des éléments utilisables à partir de ses propres matériaux, l'industriel américain doit s'acquitter de la surtaxe Trump.

Et comme un malheur n'arrive jamais seul, la Chine a également mis en place un droit de douane sur les produits américains, en réaction à la décision de Washington. La mine doit donc payer des taxes supplémentaires au départ et à l'arrivée.

D'après le Wall Street Journal, ces nouveaux coûts minent les comptes de Mountain Pass. De plus, ces dépenses l'empêchent d'investir dans des installations permettant de traiter les terres rares sur place. Ce qui augmente, par conséquent, la dépendance de l'exploitant américain à ses prestataires chinois.

Source : Ars Technica
Modifié le 04/12/2018 à 09h22

Les dernières actualités Technologies et politique

scroll top