Tim Cook en fervent défenseur du RGPD à Bruxelles

Par
Le 25 octobre 2018
 0
tim cook - apple

De passage par Berlin et Paris cette semaine, le PDG d'Apple devrait également tenir un discours d'introduction, demain à la Conférence internationale de la protection des données et de la vie privée à Bruxelles

Une première pour Tim Cook

Ce n'est pas un secret, la multinationale américaine s'inspire en effet du RGPD depuis déjà quelque temps, ce qui lui a permis notamment de bien se différencier de Facebook et Google. Entré en vigueur en mai dernier, Apple n'avait en effet pas hésité à se conformer à ce nouveau règlement pour la protection des données en Europe en promettant (comme Microsoft) de l'adapter au monde entier.

Après son passage à l'Élysée où il doit rencontrer Emmanuel Macron (aujourd'hui à 16h15), le CEO d'Apple se rendra à Bruxelles afin de tenir le discours d'ouverture, demain, de la Conférence internationale de la protection des données et de la vie privée. Ce sera par la même occasion la première fois qu'un haut responsable d'une entreprise de la Tech réalisera cette allocution.

Un discours en faveur d'une loi fédérale équivalente au RGPD

Selon nos confrères de TechCrunch, Tim Cook devrait commencer son allocution par un éloge du RGPD européen, ce qui lui servira de base pour défendre ensuite son idée d'une loi fédérale globale sur la protection des renseignements personnels aux États-Unis.

Le média américain cite même des passages entiers de ce que devrait énoncer Tim Cook demain à Bruxelles : "Nous ne réaliserons jamais le véritable potentiel de la technologie sans la confidence et la confiance absolues de ceux qui l'utilisent ", ou encore : " une bonne volonté politique et de bonnes mesures peuvent s'associer pour protéger nos droits à tous. Nous sommes optimistes quant au potentiel incroyable de la technologie. Mais nous savons que cela ne se fera pas tout seul. "

Son discours portera ensuite sur des sujets divers et variés tels que le changement climatique et l'empreinte carbone de la firme de Cupertino, ou encore d'autres défis tels que la lutte contre les maladies, ou encore l'éducation.


Facebook et Google seront également représentés lors de cet évènement, Mark Zuckerberg et Sundar Pichai seront entendus grâce à une vidéo-conférence préenregistrée, alors que des porte-parole des deux groupes seront missionnés pour répondre aux séances de questions-réponses.
Modifié le 25/10/2018 à 10h17
scroll top