🔴 French Days : les TOP des promos c'est ici ! 🔴 French Days 2023 : les meilleures promos c'est par ici !

Tim Cook en fervent défenseur du RGPD à Bruxelles

Matthieu Legouge
Spécialiste Image
25 octobre 2018 à 10h17
8
Tim Cook - Apple

De passage par Berlin et Paris cette semaine, le PDG d'Apple devrait également tenir un discours d'introduction, demain à la Conférence internationale de la protection des données et de la vie privée à Bruxelles

Une première pour Tim Cook

Ce n'est pas un secret, la multinationale américaine s'inspire en effet du RGPD depuis déjà quelque temps, ce qui lui a permis notamment de bien se différencier de Facebook et Google. Entré en vigueur en mai dernier, Apple n'avait en effet pas hésité à se conformer à ce nouveau règlement pour la protection des données en Europe en promettant (comme Microsoft) de l'adapter au monde entier.

Après son passage à l'Élysée où il doit rencontrer Emmanuel Macron (aujourd'hui à 16h15), le CEO d'Apple se rendra à Bruxelles afin de tenir le discours d'ouverture, demain, de la Conférence internationale de la protection des données et de la vie privée. Ce sera par la même occasion la première fois qu'un haut responsable d'une entreprise de la Tech réalisera cette allocution.

Un discours en faveur d'une loi fédérale équivalente au RGPD

Selon nos confrères de TechCrunch, Tim Cook devrait commencer son allocution par un éloge du RGPD européen, ce qui lui servira de base pour défendre ensuite son idée d'une loi fédérale globale sur la protection des renseignements personnels aux États-Unis.

Le média américain cite même des passages entiers de ce que devrait énoncer Tim Cook demain à Bruxelles : "Nous ne réaliserons jamais le véritable potentiel de la technologie sans la confidence et la confiance absolues de ceux qui l'utilisent ", ou encore : " une bonne volonté politique et de bonnes mesures peuvent s'associer pour protéger nos droits à tous. Nous sommes optimistes quant au potentiel incroyable de la technologie. Mais nous savons que cela ne se fera pas tout seul. "

Son discours portera ensuite sur des sujets divers et variés tels que le changement climatique et l'empreinte carbone de la firme de Cupertino, ou encore d'autres défis tels que la lutte contre les maladies, ou encore l'éducation.


Facebook et Google seront également représentés lors de cet évènement, Mark Zuckerberg et Sundar Pichai seront entendus grâce à une vidéo-conférence préenregistrée, alors que des porte-parole des deux groupes seront missionnés pour répondre aux séances de questions-réponses.
Vous utilisez Google Actualités ? Suivez Clubic pour ne rien rater de l'actu tech ! google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (8)

burnit
Quand il n’y avait pas d’informatique il n’y avait aucun problème de sécurité, comment avec l’informatique on peut nous promettre autant de sécurité si le problème c’est l’informatique elle-même ?
Doss
Vue que pour Apple les données utilisateurs ce ne sont pas au coeur de son business contrairement à Google, son point de vue n’est pas surprennent.
Fhitz
Quel commentaire inutile :<br /> "burnit<br /> il y a 1 heure<br /> Quand il n’y avait pas d’informatique il n’y avait aucun problème de sécurité, comment avec l’informatique on peut nous promettre autant de sécurité si le problème c’est l’informatique elle-même ?"<br /> Avant il n’y avait pas d’avions donc il y avait moins de problème de maladie tropicale. Avant il n’y avait de voiture, les gens marchaient plus et étaient en meilleure forme. On peut sortir autant de lapalissades dans ce sens si tu veux.<br /> Par ailleurs il y a toujours eu des problèmes de sécurités même sans informatique…des gens qui appelle au téléphone en se faisant passer pour d’autres. Des gens qui s’introduisent physiquement en catimini.<br /> Bref l’informatique n’a jamais empêchait une banque de se faire braquer par le passer et ce n’est qu’un exemple.<br /> C’est juste que d’autres soucis apparaissent car de nouveaux outils sont apparus.
nrik_1584
“Après son passage à l’Élysée où il doit rencontrer Emmanuelle Macron (aujourd’hui à 16h15)”<br /> J’ignorais que le président était en fait une femme… On nous aurait menti ? XD<br /> fr.wikipedia.org<br /> Emmanuel Macron<br /> Emmanuel Macron [emanɥɛl makʁɔ̃][e] .mw-parser-output .prononciation&gt;a{background:url("//upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8a/Loudspeaker.svg/11px-Loudspeaker.svg.png")center left no-repeat;padding-left:15px;font-size:smaller}Écouter, né le 21 décembre 1977 à Amiens, est un haut fonctionnaire et homme d'État français, président de la République française depuis le 14 mai 2017.<br /> Sorti de l'École nationale d'administration (ENA) en 2004, il devient inspecteur des finances. En 2007...<br />
pascal16
Apple n’a besoin que d’une donnée utilisateur : son numéro de carte bleue
Doss
C’est pas faut
Guibsou
Voir plutôt très vrai ^^
BetaGamma
Parce que son modèle économique est diffèrent… mais si on parlait optimisation fiscale, obsolescence programmée et abus de position dominante ?
Voir tous les messages sur le forum