Microsoft va appliquer le RGPD dans le monde entier

Alexandre PAULSON
23 mai 2018 à 09h19
0
L'américain Microsoft a décidé de faire des contraintes imposées par le Règlement général sur la protection des Données son standard mondial. C'est un soutien inespéré pour l'Union Européenne, dont le RGPD suscitait jusque-là de très vives critiques du secteur de la tech.

Le soutien de Microsoft au RGPD reste pour l'heure un cas isolé parmi les géants de la tech.

Microsoft est fin prêt



Entrave au business, contresens historique, angélisme déplacé des Européens... Que n'a-t-on pas entendu ces derniers mois comme critiques à l'encontre du RGPD, le Règlement général sur la protection des Données. Adopté pour rendre aux utilisateurs le contrôle de leurs données personnelles, le texte entre en vigueur vendredi 25 mai, et provoque des sueurs froides dans des milliers d'entreprises, inquiètes des sanctions prévues en cas de défaillance : jusqu'à 4 % du chiffre d'affaire.

Mais le RGPD vient de se trouver un allié de classe mondiale : Microsoft. L'éditeur de Windows vient d'annoncer qu'il était prêt, et que tous ses produits et services seraient conformes, le Jour J, avec le RGPD. Mieux, il s'engage à en appliquer les dispositions non seulement en Europe, mais dans le monde entier.

data privacy protection des données rgpd clubic fotolia


1.600 ingénieurs mobilisés



Concrètement, tout utilisateur des services Microsoft pourra obtenir, sur demande, l'intégralité de ses données s'il souhaite les consulter ou les transmettre à une autre société, ou en réclamer la suppression s'il ne consent plus à laisser Microsoft les collecter. Des contraintes nouvelles, qui ont obligé Microsoft à mobiliser plus de 1.600 ingénieurs pour se mettre en conformité. Mais la compagnie estime que ces nouveaux droits sont importants, et qu'ils doivent être valables partout dans le monde.

Pour l'Union Européenne, qui rêve de faire du RGPD un standard mondial en faveur de la protection des données personnelles, la décision de Microsoft est une victoire. Mais les autres géants de la tech se montrent pour l'heure plus réservés. Facebook, par exemple, appliquera les contraintes du RGPD aux plus de 350 millions de profils européens (dont 33 millions en France), mais refuse de les étendre au reste du monde. Par précaution, Facebook a d'ailleurs remplacé pour les 1,5 milliard d'inscrits non-européens l'adresse de son siège en Irlande par celui aux Etats-Unis.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top