GDPR Shield : contre le RGPD, bloquez les utilisateurs européens !

Par ,
le 04 mai 2018
 0
Et si la solution ultime pour les entreprises internationales, face au Règlement Général sur la Protection des Données, était simplement de bloquer tout le trafic en provenance d'Europe ? C'est en tout cas la solution mise en avant par une société allemande, qui propose un « bouclier GRPD ».

Le GDPR Shield va analyser la provenance des internautes et bloquer l'accès au site pour ceux qui viendraient d'Europe.


GDPR Shield : évitez les frais judiciaires en bloquant les visiteurs européens


Vous allez régulièrement sur des sites américains ? Vous pourriez bientôt ne plus y avoir accès, si le service proposé par InnoWire GmbH, une société allemande, rencontre du succès. L'idée est simple : pour éviter d'être pincé par le RGPD, il suffit de ne pas laisser les internautes européens accéder à son site internet !

Le GDPR Shield va analyser la provenance des visiteurs pour bloquer, ou non, l'accès au site. L'entreprise promet d'ailleurs que le site ne sera pas plus lent qu'avant pour les internautes à l'extérieur de l'Union Européenne, mais surtout que cette solution est très simple à installer. Il suffirait en effet d'ajouter un peu de Javascript sur son site pour lancer le contrôle automatique.

Et n'espérez pas qu'un VPN vous évitera tout tracas : le service assure (sans donner plus d'informations) que d'autres données sont utilisées pour définir la provenance d'un utilisateur.

gdpr shield


Les petits sites pourraient être les plus tentés


Si on a récemment beaucoup parlé de neutralité du net à cause des décisions prises aux Etats-Unis, ce service pose lui aussi des questions. « Bloquez l'accès à votre site pour les utilisateurs européens », comme l'indique fièrement le site sur sa page d'accueil, porte forcément un coup à la liberté sur internet. Sans tomber dans de la censure, on ne pourrait que regretter de voir une partie du net inaccessible aux européens.

Bien entendu, cette solution est uniquement valable pour les entreprises ne cherchant pas à atteindre une audience même partiellement européenne. Ne craignez donc pas pour Imgur, Facebook ou encore Reddit : ces « gros » sites ne chercheront pas à couper une belle part de leur audience.

Mais les éditeurs de sites plus petits y verront peut-être une solution simple - et peu coûteuse, comparée aux amendes encourues - au RGPD. C'est d'ailleurs l'argument remis en avant plusieurs fois sur le site du GDPR Shield : « Ne dépensez pas des milliers en frais pour rendre votre site compatible avec le RGPD. Si vous ne visez pas les utilisateurs européens, utilisez simplement le GDPR Shield pour bloquer tout le trafic provenant de l'UE ».

Bien entendu, il s'agit d'une solution payante, dépendant du nombre de sites que l'éditeur souhaite protéger, mais aussi du trafic général. Pour 9$ par mois, un seul site sera couvert pour 10 000 visiteurs par mois. La solution la plus chère, à 79$ par mois, permet de couvrir 5 domaines avec 5 millions de visiteurs mensuels. Une fois le quota atteint, l'entreprise promet de ne pas bloquer l'accès au site mais d'envoyer un mail pour proposer à l'éditeur de changer d'abonnement...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top