GDPR Shield : contre le RGPD, bloquez les utilisateurs européens !

04 mai 2018 à 16h08
0
Et si la solution ultime pour les entreprises internationales, face au Règlement Général sur la Protection des Données, était simplement de bloquer tout le trafic en provenance d'Europe ? C'est en tout cas la solution mise en avant par une société allemande, qui propose un « bouclier GRPD ».

Le GDPR Shield va analyser la provenance des internautes et bloquer l'accès au site pour ceux qui viendraient d'Europe.


GDPR Shield : évitez les frais judiciaires en bloquant les visiteurs européens

Vous allez régulièrement sur des sites américains ? Vous pourriez bientôt ne plus y avoir accès, si le service proposé par InnoWire GmbH, une société allemande, rencontre du succès. L'idée est simple : pour éviter d'être pincé par le RGPD, il suffit de ne pas laisser les internautes européens accéder à son site internet !

Le GDPR Shield va analyser la provenance des visiteurs pour bloquer, ou non, l'accès au site. L'entreprise promet d'ailleurs que le site ne sera pas plus lent qu'avant pour les internautes à l'extérieur de l'Union Européenne, mais surtout que cette solution est très simple à installer. Il suffirait en effet d'ajouter un peu de Javascript sur son site pour lancer le contrôle automatique.

Et n'espérez pas qu'un VPN vous évitera tout tracas : le service assure (sans donner plus d'informations) que d'autres données sont utilisées pour définir la provenance d'un utilisateur.

GDPR SHield


Les petits sites pourraient être les plus tentés

Si on a récemment beaucoup parlé de neutralité du net à cause des décisions prises aux Etats-Unis, ce service pose lui aussi des questions. « Bloquez l'accès à votre site pour les utilisateurs européens », comme l'indique fièrement le site sur sa page d'accueil, porte forcément un coup à la liberté sur internet. Sans tomber dans de la censure, on ne pourrait que regretter de voir une partie du net inaccessible aux européens.

Bien entendu, cette solution est uniquement valable pour les entreprises ne cherchant pas à atteindre une audience même partiellement européenne. Ne craignez donc pas pour Imgur, Facebook ou encore Reddit : ces « gros » sites ne chercheront pas à couper une belle part de leur audience.

Mais les éditeurs de sites plus petits y verront peut-être une solution simple - et peu coûteuse, comparée aux amendes encourues - au RGPD. C'est d'ailleurs l'argument remis en avant plusieurs fois sur le site du GDPR Shield : « Ne dépensez pas des milliers en frais pour rendre votre site compatible avec le RGPD. Si vous ne visez pas les utilisateurs européens, utilisez simplement le GDPR Shield pour bloquer tout le trafic provenant de l'UE ».

Bien entendu, il s'agit d'une solution payante, dépendant du nombre de sites que l'éditeur souhaite protéger, mais aussi du trafic général. Pour 9$ par mois, un seul site sera couvert pour 10 000 visiteurs par mois. La solution la plus chère, à 79$ par mois, permet de couvrir 5 domaines avec 5 millions de visiteurs mensuels. Une fois le quota atteint, l'entreprise promet de ne pas bloquer l'accès au site mais d'envoyer un mail pour proposer à l'éditeur de changer d'abonnement...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top