Des ingénieurs d’Apple préféreraient partir plutôt que d’aider le FBI

01 juin 2018 à 15h36
0
Le conflit opposant Apple aux autorités américaines pourrait prendre une nouvelle tournure. Dans l'hypothèse où le groupe américain devrait collaborer avec le FBI, plusieurs ingénieurs seraient disposés à quitter l'entreprise. Selon des informations rapportées par le New-York Times, il s'agirait en particulier de personnes en mesure de concevoir une version d'iOS compatible avec les demandes des autorités.

Pour rappel, Apple conteste une décision de justice lui imposant de coopérer avec le FBI. A l'origine des faits, des attentats ont fait 14 morts en Californie. Lors de son enquête, le FBI a fait savoir qu'il comptait accéder à l'iPhone 5c de l'un des deux meurtriers. Ne parvenant pas à accéder à la mémoire du téléphone, l'organisme a obtenu une ordonnance de la Cour enjoignant la firme américaine de créer une version modifiée du logiciel d'Apple iOS 9, appelée GovtOS.

Si Apple est effectivement requis de créer un système d'exploitation conforme aux attentes du gouvernement américain, des ingénieurs seraient donc prêts à partir. Ils seraient alors à même de proposer leurs services à la concurrence. Dans cette optique, Apple serait le principal lésé, perdant ses ingénieurs et une partie de sa confiance auprès des clients.

0258000008320034-photo-tim-cook.jpg


A lire également
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Galaxie : des
Playstation VR : un pack tout compris pour 500 euros
Windows 10 : les extensions du navigateur Edge font leur apparition
Opera Software prépare un nouveau navigateur
Piratage de voitures : le FBI alerte conducteurs et constructeurs
Kickstarter s'offre Drip, une communauté de mélomanes
Connecter Xbox One et PS4, techniquement
Google voudrait se débarrasser des robots de Boston Dynamics
Logitech G610 : deux claviers mécaniques à switch Cherry
Archos est de retour, confiant en son avenir
Haut de page