Amazon : deux jours de fermeture supplémentaires pour les sites en France

20 avril 2020 à 09h01
43
Amazon
(© Ioan Panaite / Shutterstock.com)

Le e-commerçant avait initialement prévu de mettre à l'arrêt ses centres de distribution jusqu'à lundi inclus. La direction a décidé d'étendre la suspension de l'activité jusqu'au 22 avril.

La guerre entre Amazon et le pouvoir (judiciaire notamment) continue de faire rage. Après avoir pris connaissance, mardi 14 avril, de la décision du tribunal judiciaire de Nanterre obligeant, sous astreinte d'un million d'euros par jour, le e-commerçant à suspendre temporairement l'activité dans ses centres de distribution en France, sur fond de coronavirus, la firme américaine a appliqué le jugement en annonçant, le lendemain, la cessation provisoire de ses entrepôts français jusqu'au lundi 20 avril. Mais dimanche, Amazon a d'ores et déjà déclaré proroger la suspension de l'activité jusqu'au mercredi 22 avril inclus.


Amazon n'a pas tergiversé pour l'arrêt de ses entrepôts

Parce que nous ne sommes plus à un rebondissement près, d'ici mercredi, il pourrait y avoir du nouveau dans le « dossier Amazon. » La filiale française de l'entreprise espère obtenir, mardi, la levée de la limitation de ses activités aux produits dits essentiels, et ainsi rouvrir ses sites dans les prochains jours.

Le e-commerçant a en tout cas annoncé, ce week-end, prolonger de deux jours supplémentaires la fermeture de ses entrepôts français, jusqu'au mercredi 22 avril. « Nous restons perplexes quant à la décision rendue par le tribunal, malgré les preuves concrètes apportées sur les mesures de sécurité que nous avons mises en œuvre, et faisons appel de cette décision », déclarait l'entreprise le 15 avril.

Amazon rappelle tout de même maintenir la livraison des produits vendus par les « milliers d'entreprises indépendantes qui vendent sur Amazon.fr, sans restriction de catégorie ». Il est possible également d'être livré depuis les plateformes étrangères du e-commerçant.


Amazon paie toujours intégralement ses salariés... qui ont lancé une pétition

Pour le moment donc, les 10 000 salariés et intérimaires répartis dans les six centres de distribution français d'Amazon sont invités à rester à domicile. Une réunion avec le comité social et économique (CSA) aura lieu ce lundi. Et en attendant, les employés français de l'entreprise seront toujours payés à 100 %. Amazon envoie un signal fort au gouvernement en refusant de basculer ses salariés en chômage partiel.

Amazon semble peu à gagner la bataille de l'opinion, avec de nombreux clients qui soutiennent la firme et ne comprennent pas que ses concurrents français, parmi lesquels Fnac-Darty et Cdiscount, puissent conserver une certaine activité. Une pétition mise en ligne par des salariés du site Amazon de Lauwin-Planque (Nord) il y a quelques jours sur le site MesOpinions a déjà récolté 14 500 signatures. Celle-ci tend à montrer le désaccord des employés avec la décision prononcée par le tribunal judiciaire de Nanterre, « qui pèse sur nos clients et nos emplois. C'est pour cela que nous vous demandons de signer cette pétition », concluent les salariés.

Source : BFM
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
43
32
Gus_71
Ah ah ! Une « guéguerre » entre Amazon et le gouvernement français :<br /> Hâte de suivre les différentes batailles qui vont en découler !<br /> Qui va gagner la guerre ?
LeToi
Je n’ai pas compris: ils ont fermé juste par protestation ou le temps de mettre en œuvre les mesures d’hygiène nécessaires ??
AlexLex14
LeToi:<br /> le temps de mettre en œuvre les mesures d’hygiène nécessaires ??<br /> Surtout pour ça, et parce que la pression de l’astreinte d’un million d’euros par infraction constatée était bien trop forte…
Mccarty
C’est surtout qu’il s’agit d’une « guerre » entre Amazon et les syndicats.
carinae
Disons qu’à priori les syndicats ont porté plainte car a certains endroits, notamment aux portillons équipés de tourniquets les conditions de sécurité sanitaires ne seraient pas respectés …et la justice leur a donné raison. Amazon doit donc faire le nécessaire et de surcroît s’attacher a vendre uniquement des produits de 1er nécessité comme le prévoit le gouvernement… Mais bon en même temps l’économie est sensée continuer a tourner a minima…ce qui pose quelques problèmes car comment définir des produits de 1er nécessité dans ce cas ??? Un pc peu devenir un produit nécessaire en temps de confinement…mais ça ce n’est pas trop le problème des syndicats…
Vanilla
Arrête de raconter n’importe quoi !!! La justice c’est pas le gouvernement !!!
Morphy64
Sauf que le gouvernement n’a jamais demandé aux sites internet de se limiter aux produits de 1ère nécessité. C’est Amazon eux-mêmes qui avaient pris l’initiative de donner la priorité aux produits de 1ère nécessité. Les autres sites Internet continuent à vendre toute sorte de produits. Sur ce point au moins, la décision du tribunal est fortement débattue.<br /> Sur l’autre point, il y a plein d’interventions où on voit qu’amazon en a fait pas mal en termes de sécurité (Cf. par exemple ici : https://blogs.mediapart.fr/jean-jacques-dony/blog/090420/temoignage-dune-salariee-damazon-dans-une-demarche-de-respect-de-la-verite). Donc si ce n’est pas assez, il est fort probable que ce ne soit pas assez pour plein d’autres entreprises aussi qui n’ont pas les moyens d’Amazon.<br /> Finalement, juste pour précision, ce ne sont pas tous les syndicats qui ont porté plainte, mais juste un seul : Sud.
Pierre2
Ah bon ? Ça fait pas longtemps alors … On ne nous dit pas tout …
Gus_71
Ah ah, très drôle ! <br /> Parfois, c’est vrai …<br /> Bien sûr, quand c’est trop gros, certains sont condamnés, voire emprisonnés.<br /> Mais il n’empêche qu’il y a une certaine impression que certains échappent aux peines qu’ils encourraient, grâce à leurs relations et à des cabinets d’avocats hors de prix pour des quidams moyens, mais pas pour eux !<br /> Après, chacun son opinion …
papem
Et on balance 500 millions à nos frais à Fnac Darty (c’est un prêt :-)) qui sont incapables de faire face à la concurrence et qui sont très loins d’offrir la qualité de services d’Amazon.
nirgal76
La comm officielle (ça vaut ce que ça vaut, je ne fais que la reprendre), c’est qu’ils ne pouvaient pas mettre en place les mesures correctives avec de l’activités dans les entrepôts, même minimale pour les 3 catégories citées. Donc ils ont fermés le temps de le faire, en laissant les employés à 100% de leur salaire (sans avoir recours au chômage partiel), et en assurant les commandes et livraisons depuis l’étranger je crois (et pour la partie market pour ceux qui gèrent eux même leur livraison, là ça continue aussi puisque ça ne passe pas par les entrepôts Amazon).
nirgal76
« Finalement, juste pour précision, ce ne sont pas tous les syndicats qui ont porté plainte, mais juste un seul : Sud. »<br /> Y’avait aussi les « amis de la terre » (ça me fera toujours marrer ce nom), mais leur intervention à été déclarée irrecevable par le tribunal. C’est un problème de fonctionnement interne à l’entreprise et la tentative de récupération de ces guignols n’a pas abouti. Même s’ils se félicitent de cette victoire sur cet horrible GAFA qu’est Amazon depuis…Facebook. La tristesse…
MattS32
Comme tu le dis, c’est un prêt. Donc ce n’est pas à nos frais… Le seul rôle de l’État dans ce prêt, c’est de se porter caution sur 350 millions.<br /> Donc ce n’est que si la Darty/Fnac se retrouve dans l’impossibilité de rembourser le prêt que l’État (donc nous) paiera.
adippe
Je dois vivre dans le monde des bisounours, mais dans mon esprit, les syndicats étaient là pour faire valoir les voix des salariés auprès de la direction … là on à un syndicat qui à de son propre chef intenté une action contre la boite au mépris de l’opinion des salariés (suffit de voir le nombre de signature de la pétition) … étrange non ?<br /> Je ne suis pas spécialement pour Amazon, surtout compte tenu de leur stratégie d’évasion fiscale, mais pour le coup ce qu’on leur demande est stupide (première nécessité ? ok, donnez une liste précise dans ce cas car la définition est large selon chacun De plus, « flager » des millions de produits en fonction de critères aussi flou dans une BDD telle que celle d’Amazon est simplement impossible) enfin (et surtout), pourquoi un traitement particulier contre Amazon qui n’est pas appliquer aux concurrents ? à la limite de la légalité en France …<br /> Bref, que l’état (oui, ok, la justice est censée être indépendante, mais je ne crois pas un instant que dans ce genre d’affaire à plusieurs millions, le juge ne passe pas prendre un café dans le bureau d’un ministre …) ai une dent contre Amazon parce qu’ils n’arrive pas à leur faire payer des impôts, je peux le comprendre, mais Amazon fait vivre de nombreuses personnes et TPE/PME, et c’est vraiment pas le moment de faire perdre du business au pays
Judah
Il va encore falloir que Trump menace le vin et le camembert français pour tout remettre dans l’ordre… On en est plus a une humiliation prête.
kellybundy
Je peux vous garantir qu’Amazon n’en a rien à carrer des amendes en elles-mêmes. Ils veulent éviter les remous, dans un contexte où tout le monde leur crache dessus (en continuant à utiliser la plateforme frénétiquement bien sûr). L’action ne s’est jamais aussi bien portée, se payant le luxe d’un bond 10% au-delà du record historique du cours. On n’en est pas encore là, mais si conserver cette trajectoire demande de cesser toute activité en France parce que trop dangereux pour leur réputation, je vous assure que c’est ce qu’ils vont faire, ni plus ni moins.
ABC
Qu’ils ferment définitivement. Comment a-t-on pu laisser des choses pareilles s’installer dans notre pays… Avec des destructions d’emplois massives à la clé (tout ça pour des postes de larbins Amazon traités comme de la daube). Mais avant de se casser, il faut qu’Amazon payent leurs impôts comme tout le monde, rétroactivement (avec pénalités et amendes).<br /> Vu le nombre de commentaires affligeants et témoignant de l’échec de l’éducation nationale, c’est tellement plus simple et simpliste d’imaginer du complot à 2 balles partout et contre les gentils GAFA.
ABC
Trump et son pote Bolsonaro finiront devant un tribunal et jugés par l’histoire.
petrus_pierre
autrement il est évident que toutes les entreprises Française et surtout les Hôpitaux respecte la loi sur mesures d’hygiène nécessaires ??c’est la raison officielle mais en réalité c est les syndicats qui essaye d exister , autrement fallait q’ils demandent la fermeture des hôpitaux pour mise en danger grave des personnel hospitalier .
KlingonBrain
Sauf que le gouvernement n’a jamais demandé aux sites internet de se limiter aux produits de 1ère nécessité.<br /> Sur ce point, je ne comprends pas sur quelle loi la décision de justice s’appuie. La plus grande partie des sites de commerce en ligne sont ouverts malgré le fait qu’ils ne distribuent pas des articles de première nécessité. Il n’a jamais été question de fermer les sites de commerce en ligne d’articles « non essentiels » ni même les entreprises et services « non essentiels ». Seuls les commerces « non essentiels » qui accueillent du public sont sensés fermer.<br /> Il est probable qu’Amazon demandera une réparation financière pour le manque à gagner… et l’obtiendra. Tant pis pour le contribuable qui devra payer les quelques jours de manque à gagner…<br /> @carinae<br /> Disons qu’à priori les syndicats ont porté plainte car a certains endroits, notamment aux portillons équipés de tourniquets les conditions de sécurité sanitaires ne seraient pas respectés …et la justice leur a donné raison.<br /> Si cela est avéré, je donne totalement raison aux syndicats. Une entreprise de la taille d’Amazon dispose des moyens financiers nécessaires pour être irréprochable en la matière… donc elle le doit.<br /> @Morphy64<br /> Finalement, juste pour précision, ce ne sont pas tous les syndicats qui ont porté plainte, mais juste un seul : Sud.<br /> La question est t’elle vraiment de savoir qui a porté plainte ? La justice est la pour apprécier les arguments, pas de savoir si celui qui porte plainte à une bonne tête.<br /> Pour ma part, j’ai été lire la décision de justice pour mieux comprendre. Mais il aurait fallu pouvoir filmer l’ensemble des débats et les plaidoiries de avocats pour se faire une idée plus claire sur la décision des juges.
juju251
@petrus_pierre<br /> Merci d’arrêter le dénigrement immédiatement (je fais référence à un message supprimé que tu avais posté).<br /> Cela commence a devenir plus que lourd les gens qui se permettent de dire « tel ou tel peuple sont des veaux, des feignants, etc. »<br /> J’ai déjà averti sur d’autres sujets et ceci en est un supplémentaire et il n’y aura pas 50 autres avertissements « sans frais ».<br /> P.S. : Ce post est évidemment un rappel pour tout le monde.
papem
Faut peut-être éviter les articles putaclics …
juju251
En quoi est-ce un article putaclic ?
smover
@adippe Malheureusement les syndicats comme CGT ou SUD sont des anti systèmes qui les nourissent grassement …et passent leur temps à non pas défendre les salariés mais bien tenter de casser le système par tous les moyens. Pour bosser dans l’industrie la CGT est systématiquement contre toute mesure, tu vois qu’une poignée de cinglés lobbyistes déconnectés de la réalité participent à :<br /> décrédibiliser complètement l’action syndicale, pourtant vitale au bon fonctionnement des entreprises et du pays tout entier !! Résultat très peu de français se syndiquent et c’est malheureusement très mal vu <br /> -faire perdre des milliards (oui oui !!) à tout le pays et donc aux salariés avant tout<br /> délocaliser des usines hors de France, alors que nous en avons cruellement besoin (une usine c’est pleins d’emplois géniaux, pour beaucoup ultra qualifiés pour nos chercheurs, nos ingénieurs, nos ouvriers…) comme l’a encore montré la crise actuelle. A acheter du pas cher qui vient du bout du monde on pollue à mort et on s’appauvrit. Chaque achat que nous faisons en tant qu’individus comptent, et nous sommes avant tout les premiers responsables, bien avant l’état qui a bon dos.<br /> La CGT et SUD participent activement à convaincre tout investisseur intéressé qu’il vaut mieux fuir la France et faire ailleurs, tant mieux pour nos voisins et tant pis pour nos emplois et notre société française dans sa globalité. L’histoire de la CGT est très révélatrice et complètement hallucinante pour qui s’y intéresse.<br /> Voilà
Highmac
Renseigne-toi un peu mieux sur l’histoire de la CGT.<br /> Comme partout, il y a des brebis galeuses !
BraveHeart
Eh oui, il est étonnant de voir que ces syndicats n’ont rien dit lorsque les soignants hospitaliers ou de médecine de ville ont été confrontés, au vu et su de tout le monde, à une absence totale de matériel, alors que nous sommes plus là face à une contamination éventuelle, mais face à des patients soit confirmés soit potentiels +++…c’est vrai que c’est normal de voir une aide-soignante avec un sac poubelle en lieu de surblouse…il y a des indignations sélectives.
KlingonBrain
Qu’ils ferment définitivement. Comment a-t-on pu laisser des choses pareilles s’installer dans notre pays… Avec des destructions d’emplois massives à la clé. (tout ça pour des postes de larbins Amazon traités comme de la daube)<br /> Plus l’humanité va progresser, moins elle utilisera de personnel pour remplir une même tâche.<br /> Et le futur, c’est des entrepôts entièrement robotisés et moins de tâches pénibles pour l’homme.<br /> Le problème, ce n’est pas les destructions d’emploi, mais notre incapacité à adapter notre modèle économique.<br /> A ce propos, savez vous qu’en Espagne ils parlent d’instituer un revenu citoyen ? Le moins qu’on puisse dire c’est que la presse française n’en a pas beaucoup parlé.<br /> Quand aux « postes de larbins », rappelons que ça ne date pas d’hier. La grande distribution(que je connait bien) n’était pas en reste. Et si nous ne trouvons pas ça bien, faisons pression sur les politiques pour qu’ils fassent des lois pour améliorer les conditions de travail des employés. Aussi bien ceux d’Amazon que ceux qui travaillent dans les hypermarchés.<br /> Pour ma part, je suis prêt à payer un peu plus cher pour le traitement d’une commande afin que l’employé qui me servira gagne mieux sa vie et/ou qu’il soit moins stressé, bref qu’il travaille dans les conditions ou moi même je voudrais travailler.
sifujedi
Certains syndicats. Le même qu a la SNCF
nikon561
parce que tu crois que çà changeras quoi que ce soit de fermer les sites Amazon en France? a part supprimer des emplois, çà ne changera rien. la preuve çà fait 1 semaine que c’est fermé, çà livre toujours tous les produits sans problème depuis les sites allemands et espagnols!<br /> quant au conditions des salariés, que ce soit en ce moment de pandemie ou en temps normal, tu pense qu’ils sont mieux traités chez fnac, boulanger et autres? ou dans la grande distribution? et bien tu rêves! c’est pareil!<br /> le seul problème effectivement c’est l’évasion fiscale, mais la encore faut dire merci a l’Europe, et je rappelle que les entreprises française ne sont pas les dernière a en profiter!!<br /> donc si on tape sur Amazon, faut également taper sur les autres, question d’égalité.
KlingonBrain
La raison première des délocalisations, c’est parce qu’il existe des pays sur terre dont la monnaie a un cours beaucoup plus bas que l’Euro.<br /> A cause de cela effectuer le travail dans ces pays pour revendre ici est extrêmement rentable.<br /> Et croyez moi, ce n’est pas en baissant notre culotte sur le plan social qu’on pourra compenser les énormes différences des cours de monnaie.<br /> Le seul moyen réaliste pour réindustrialiser la France, c’est de faire baisser drastiquement le cours de notre monnaie. Et ça ne sera de toute évidence pas possible sans retour à une forme de monnaie nationale.
Highmac
Pour calmer le dialogue, je vais regarder où en sont mes commandes Amazon…
sharky172
Il sont fermé suite à une décision de justice qui leur imposait la fermeture des entrepots le temps de vérifier/corriger les mesures misent en place pour protéger les salariés du COVID 19. A l’origine ce sont des syndicats de salariés du groupes qui ont lancés la procédure de justice. Faut croire que tout les salariés n’ont pas le même avis sur la question.
stratos
en tout cas le service com d’amazon n’a pas fermé semble t’il à voir les commentaires
Jeanloub
Effectivement il n’y a que SUD qui a agit sans consulter les salariés. A l’entrepôt ORY1 à Saran une pétition a été ouverte par les salariés qui veulent travailler (16 000 signatures). Source (parce qu’il faut les citées) : La République du Centre.
KlingonBrain
Et alors ?<br /> Pensez vous que quand l’inspection du travail débarque dans une entreprise elle va demander l’avis des employés pour stopper l’exploitation si elle estime qu’il y a danger ?<br /> Et il faut comprendre que la justice, quand on lui signale un danger potentiel, elle est obligée d’agir.<br /> Au passage, dans une entreprise, quand on veut savoir ce que pensent vraiment les gens, il faut faire un sondage anonyme, pas une pétition.
danbar83190
Justice plutôt saisi par le syndicat Unitaire connu sous le nom de Sud, qui ne représente rien, en tout 10% de syndiqué tout syndicat ennuie pour rester poli 90% de non syndiqué, et les travailleurs des centre disaient que tout étaient fait pour leur sécurité sanitaire, la CGT elle a commenté le vernis à ongle, un sex-toy est-ce utile en confinement oui. les voilà père la vertu
danbar83190
surtout chez eux
danbar83190
oui à New-York
Truebanana
En attendant j’ai pu commandé et me faire livré rapidement un produit essentiel sur le site de la Fnac, un barbecue électrique.
jmth
https://www.infos-dijon.com/news/bourgogne-franche-comte/bourgogne-franche-comte/bourgogne-amazon-sous-la-surveillance-de-l-inspection-du-travail.html<br /> Article du 15 avril.<br /> « La Direction Générale du Travail (DGT) ayant appelé à la vigilance, les inspecteurs sont rapidement revenus dans l’entreprise pour faire des vérifications. «La totalité des observations avaient été prises en compte par l’employeur» a constaté Jean Ribeil avant d’ajouter que «Amazon a respecté les préconisations» donc «le site fonctionne normalement». Pour autant, la DIRECCTE reste à l’écoute des organisations syndicales et envisage de revenir sur le site car Amazon reste sous surveillance.’ »
daddy92
De l’enfumage habituel
alpha37
grace au juges et aux syndicats, plus moyen de lire…<br /> il ne reste plus qu’a s’abrutir devant la tele et leures rediffusion…<br /> merci a tous
gilcat2019
Bien sur le problème vient encore de syndicat sud ou cgt qui ne représentent que les fainéants de la nation et qui pensent qu’en ouvrant leurs grandes gueules ça suffira pour manger
Highmac
Surveille tes propos… et regarde l’histoire du syndicalisme, avant de critiquer sans fondements.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Coronavirus : la page de résultats de Google est complètement remaniée
Samsung vous encourage à transformer son packaging en cabane pour chat
Aptoide piraté : des mots de passe d'utilisateurs partagés en ligne
Répéteur Netgear WiFi, pour un WiFi parfait pendant le confinement
Tor se sépare d'un tiers de ses effectifs à cause du Covid-19
Avions bondés, peu de contrôle dans les aéroports... le mauvais exemple du secteur aérien
Traçage numérique : les chercheurs français et allemands annoncent Robert, leur projet de protocole
J.J. Abrams travaille sur une série Justice League Dark pour HBO Max
NEO·Classics | Starfox : la petite révolution de la Super Nintendo !
Coronavirus : le Comic-Con de San Diego est bien annulé
Haut de page