Amazon vient d'acquérir les droits médias d'une série de livres Kindle

Alexandre Boero Contributeur
17 février 2019 à 11h30
0
The Fairer Sex.png
Capture d'écran Alexandre Boero pour Clubic.com

Le géant du e-commerce a acquis les droits d'une collection d'œuvres courtes via sa filiale Amazon Studios. Une première.

À l'occasion de la Saint-Valentin, l'auteure Michelle Miller a publié sur Amazon une collection de huit nouvelles réservées à un public plutôt adulte. La collection, disponible sur Kindle et Audible, fait partie des Amazon Original Stories, de courtes histoires gratuitement accessibles pour les membres Prime.

Amazon veut conserver le développement de ses œuvres en interne


Non contente de publier et d'éditer les histoires, Amazon a décidé de s'en approprier les droits « médias » via sa division Amazon Studios. Et ce n'est pas un hasard, puisque cette dernière développe, produit et distribue des contenus pour Amazon Video.

Cela signifie que les aventures contées par Michelle Miller, qui dressent le portrait de femmes qui savent comment réussir leur vie et qui obtiennent de la satisfaction une fois qu'elles y parviennent, pourront être adaptées en série ou en film par exemple, et uniquement par Amazon.

Cette pratique - pas si surprenante - est une première pour l'entreprise, qui conserve ainsi l'intégralité du développement des œuvres en interne.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
scroll top