Amazon se paie jusqu'à 83 lancements de fusées pour déployer sa constellation Kuiper !

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
05 avril 2022 à 15h35
19
Vulcan lanceur ULA © United Launch Alliance
Le lanceur Vulcan d'United Launch Alliance va changer de dimension avec ce contrat géant. Crédits ULA

Le géant ouvre son chéquier pour sa solution d'Internet par satellite en orbite basse… Et pour quelques milliards de dollars ! 18 décollages assurés pour Ariane 6, 38 pour le lanceur Vulcan, et entre 12 et 27 fusées New Glenn : un contrat géant qui va mobiliser l'industrie.

Néanmoins comme les autres super-constellations, Kuiper ne viendra pas sans un lot de problèmes.

Des lancements comme s'il en pleuvait

C'est d'ores et déjà « le plus important contrat de l'histoire d'Arianespace », dixit l'opérateur basé à Evry. Une revanche de taille, après un hiver marqué par les problèmes avec Soyouz, puis le départ de son client phare OneWeb chez SpaceX… Et surtout une bouffée d'air bienvenue avec la confiance d'un partenaire américain de poids. Amazon n'a pas dévoilé le montant de son contrat géant, mais a dû aligner les billets pour se payer les trois plus grands opérateurs occidentaux du secteur des lanceurs : Arianespace avec 18 Ariane 6, United Launch Alliance (ULA) avec 38 Vulcan, et Blue Origin avec 12 lancements fermes et 15 en option. Ils auront pour tâche commune d'envoyer en orbite basse les 3 236 satellites de la constellation Kuiper.

La revanche de l'Old Space ?

Aucun des trois lanceurs sélectionnés dans ce contrat géant n'est en fonction aujourd'hui, pourtant, il leur faudra envoyer les satellites dans une fenêtre qui ne dépasse pas cinq ans. Avec ce contrat, Amazon relève ainsi le pari de faire évoluer les capacités industrielles des trois opérateurs.

ULA a d'ores et déjà annoncé profiter de ce contrat pour mettre en œuvre un deuxième site de lancement pour le lanceur Vulcan, qui supportera le plus grand nombre de décollages d'Amazon (avec 38 tirs, c'est une manne commerciale incroyable). N'oublions pas qu'en bonus, ULA a déjà un contrat pour les neuf premiers tirs de la constellation sur sa fusée Atlas V, actuellement en service.

Certains pourront s'étonner que Blue Origin (fondée, comme Amazon, par Jeff Bezos) ne réceptionne « que » 12 à 27 décollages, mais le lanceur réutilisable est loin d'être prêt, et Blue n'a pas l'expérience vers l'orbite de ses concurrents. Il s'agit donc d'un ample geste de confiance et là aussi, d'une aide financière substantielle.

Ariane 6 au décollage © Airbus
Reste aussi à savoir combien de satellites Amazon peuvent décoller avec un lancement Ariane. Les informations arriveront en temps voulu... Crédits CNES/ArianeGroup

Pour dix achetées, une offerte ?

Un tel déploiement va assurément doper l'industrie aérospatiale, mais aussi ses fournisseurs. Dans la foulée, l'entreprise Beyond Gravity (le nouveau nom de RUAG) a notamment annoncé qu'elle serait en charge des dispositifs de déploiement des satellites… De quoi doubler la taille de sa nouvelle usine en construction en Suède et mobiliser 60 emplois.

Évidemment, ce n'est pas une surprise, le concurrent SpaceX n'a pas été sollicité.

Enfin, difficile de ne pas évoquer, malgré ces annonces choc et le poids des milliards, les deux thématiques sous-jacentes à toute actualité sur les super-constellations : oui, elles rendront le trafic orbital encore plus complexe et parfois plus dangereux, et oui elles continueront (et sans doute augmenteront) la pollution visuelle pour les astronomes, en particulier ceux qui travaillent avec de larges champs. Deux sujets qui, malgré les efforts des concernés, ne font toujours pas l'objet d'accords internationaux significatifs…

Source : Space News

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
15
Proutie66
Tant que les Gueux n’utilisent pas de pailles (écologie), ça va aller.<br /> Quand on voit l’inutilité de Starlink, ça laisse songeur quand au véritable objectif.
Remoss
Toujours plus de CASH pour toujours moins de protection de l’environnement,<br /> nous allons droit dans le mur, de plus en plus vite.
Orezzo
ce ne sont pas les riches qui vont payer pour les dégâts climatiques mais bien les gueux
clockover
Ah Blue Origin a peur de perdre leur attribution de constellation parce qu’ils ne font … rien ? Ah bon ? ^^
Frederic_Moreau1
Heu, l’espace proche autour de la planète est déjà ultra pollué de débris et de satellites plus ou moins utiles…ce sont les astronomes et les écolos qui vont être heureux…tout ça parce qu’Amazon veut pouvoir toucher tous les consommateurs potentiels du monde pour pouvoir leur vendre qq chose dont ils n’ont pas forcement besoin mais qui doit rendre Bezos encore plus riche…et contrôler le monde.
clockover
83 fusée, la planète s’en fiche … totalement.<br /> Par contre 1.2 milliards de voitures qui pour certaines font genre 100km/jour, là c’est bien différent…<br /> Mais bon gentil pauvre, méchant riche c’est quand même plus agréable comme manière de voir les choses.
clockover
« l’espace proche autour de la planète est déjà ultra pollué de débris et de satellites plus ou moins utiles… »<br /> Ce n’est pas la réalité
juju251
clockover:<br /> Mais bon gentil pauvre, méchant riche c’est quand même plus agréable comme manière de voir les choses.<br /> On arrête tout de suite sur ce terrain là.<br /> Merci.<br /> Ce sujet N’EST PAS axé sur la protection de l’environnement (sujet important si l’en est, merci de ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit, ni même pensé).<br /> Si vous souhaitez en débattre, je rappelle qu’il est possible de créer des sujets divers et variés sur la section Et à Part ça du forum.
Palou
C’est quand même incroyable la quantité de gens ici qui critiquent parce que c’est Amazon mais qui adoubent Elon Musk qui en fait autant …
manu_XP
A l’heure de la fibre optique, à quoi ça sert.
LeToi
C’est pas un peu risqué de précommander des lancements avec Ariane 6 sans qu’aucun satellite n’ait déjà été lancé auparavant ?<br /> Il me semble qu’Ariane 5 avait eu quelques soucis au début…
flodousse
Quand tu as des fonds illimités le risque est relatif
Francis7
83 lancements de fusées…Ce n’est pas passé à côté des oreilles des sourds.<br /> Les employés d’Amazon sont en grève pour réclamer des augmentation de salaires.
ebottlaender
Ni Ariane 6, ni Vulcan ni New Glenn n’ont encore décollé pour le moment.<br /> Néanmoins les lanceurs d’ULA et la série Ariane font partie des plus fiables de leur génération, donc ça pèse. On pourrait argumenter aussi qu’Amazon n’avait pas trop le choix : mettre toutes ses billes sur New Glenn était trop risqué et n’aurait pas marché avec les cadences requises, les lanceurs russes sont pour le moment hors de question, la Chine aussi, l’Inde a déjà du mal à assurer ses besoins… Reste SpaceX, mais c’est LE concurrent.
max_971
Vend-il des casques pour nous protéger de la chute de satellite ?
clockover
@manu_XP<br /> Sauf que la fibre il n’y en a pas partout et c’est également très énergivore à déployer.
papy6
On vit très bien sans internet …
ebottlaender
Ecrit-il… sur Internet.
SPH
Là encore, je vois de la pure jalousie dans certains de vos commentaires. Vous avez réellement un problème avec les gens riches ! <br /> Avec vous, on serait encore à l’âge de pierre…
Orezzo
je me suis peut être mal exprimé …<br /> De ce que je vois dans les actualités ce dérèglement climatique touche déjà les pays du tiers monde (pays pauvres qui eux sont peu responsables du changement climatique )<br /> le système mis en place par les riches n’est pas compatible avec la santé de notre planète.
MisterGTO
Inutilité de Starlink, mon dieu, qu’est-ce qu’il ne faut pas lire <br /> Que cela serve peu en Europe occidentale c’est fort possible, mais l’Europe et encore moins la France ne représente le monde.<br /> En attendant cela sert en Ukraine
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Des astronautes vers la ceinture d'astéroïdes dès 2073 ?
La capsule Starliner rentre sur Terre cette nuit, et la NASA tient à lui assurer un avenir
La sonde Psyche voit son décollage retardé en septembre à cause d'un problème logiciel
Ça y est, Starlink est officiellement disponible pour un usage semi-nomade
Le télescope James Webb est presque prêt et s'entraîne à suivre des objets
La capsule Starliner de Boeing s'amarre enfin à la station internationale
La sonde interstellaire Voyager 1 envoie des données
Plus près de toi, Soleil ! La sonde européenne Solar Orbiter livre des images inédites
L'atterrisseur InSight va bientôt prendre sa retraite (mais il écoute quand même les tremblements de Mars)
Voici le son d'un trou noir... et c'est beau
Haut de page