Adobe a développé une IA capable de reconnaître les images retouchées

27 juin 2018 à 08h45
0
En partenariat avec l'Université du Maryland, Adobe a développé une intelligence artificielle capable de détecter si une image a été retouchée à l'aide d'un logiciel ou non.

De nos jours, la manipulation de l'information par le biais de fake news et d'images retouchées est l'un des plus grands fléaux d'internet. Pour prévenir ces pratiques malicieuses, Vlad Morariu, chercheur chez Adobe, et des chercheurs de l'Université du Maryland ont développé une intelligence artificielle capable de reconnaître les images retouchées par logiciel.

« L'émergence de recherches (sur ce sujet, NDT) est d'une grande importance, parce qu'elles permettent de prévenir les attaques s'appuyant sur des images altérées à des fins financières ou politiques » affirment les chercheurs à ce sujet dans leur étude.


Comment fonctionne l'intelligence artificielle ?

Pour détecter si une image a été retouchée ou non à l'aide d'un logiciel, l'intelligence artificielle exploite des éléments invisibles a l'oeil nu sur une image. Lorsqu'une image est retouchée, les fonctionnalités utilisées pour arriver à l'image finale marquent celle-ci de nombreuses traces pratiquement impossibles à détecter sans s'aider d'outils informatiques.

Pour trouver ces traces, l'intelligence artificielle doit elle-même retoucher l'image qui lui a été soumise, afin de détecter les artefacts résiduels témoins du passage d'un logiciel de retouche.

Selon Vlad Morariu, ces artefacts peuvent être de nombreuses natures : il peut s'agir de motifs de bruits différents à l'échelle du pixel, des zones délibérément lissées ou encore de certains bords fortement contrastés d'éléments graphiques composant l'image.

Par le biais de cette méthode, l'I.A est capable de reconnaître trois types de retouches :
  • La combinaison de deux images en une ;
  • Le clonage ou le déplacement d'un élément de l'image ;
  • La suppression d'un élément de l'image

IA Adobe

Les chercheurs indiquent que cette intelligence artificielle pourrait être encore perfectionnée en lui apprenant à reconnaître beaucoup plus d'artefacts résiduels laissés par les logiciels de retouche.

Une technologie qui pourrait aider le web dans sa globalité

Il n'est pas impossible d'imaginer qu'une telle technologie pourrait un jour se retrouver intégrée dans les navigateurs internet ou encore les réseaux sociaux, qui sont les cibles privilégiées des tentatives de manipulations par le biais de fake news et d'images retouchées.

Pour Adobe, bien que cette intelligence artificielle ne soit pas encore infaillible, elle reste malgré tout un outil pour gérer « l'impact de la manipulation numérique » sur internet.


0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top