Adobe a développé une IA capable de reconnaître les images retouchées

le mercredi 27 juin 2018
En partenariat avec l'Université du Maryland, Adobe a développé une intelligence artificielle capable de détecter si une image a été retouchée à l'aide d'un logiciel ou non.

De nos jours, la manipulation de l'information par le biais de fake news et d'images retouchées est l'un des plus grands fléaux d'internet. Pour prévenir ces pratiques malicieuses, Vlad Morariu, chercheur chez Adobe, et des chercheurs de l'Université du Maryland ont développé une intelligence artificielle capable de reconnaître les images retouchées par logiciel.

« L'émergence de recherches (sur ce sujet, NDT) est d'une grande importance, parce qu'elles permettent de prévenir les attaques s'appuyant sur des images altérées à des fins financières ou politiques » affirment les chercheurs à ce sujet dans leur étude.


Comment fonctionne l'intelligence artificielle ?


Pour détecter si une image a été retouchée ou non à l'aide d'un logiciel, l'intelligence artificielle exploite des éléments invisibles a l'oeil nu sur une image. Lorsqu'une image est retouchée, les fonctionnalités utilisées pour arriver à l'image finale marquent celle-ci de nombreuses traces pratiquement impossibles à détecter sans s'aider d'outils informatiques.

Pour trouver ces traces, l'intelligence artificielle doit elle-même retoucher l'image qui lui a été soumise, afin de détecter les artefacts résiduels témoins du passage d'un logiciel de retouche.

Selon Vlad Morariu, ces artefacts peuvent être de nombreuses natures : il peut s'agir de motifs de bruits différents à l'échelle du pixel, des zones délibérément lissées ou encore de certains bords fortement contrastés d'éléments graphiques composant l'image.

Par le biais de cette méthode, l'I.A est capable de reconnaître trois types de retouches :
  • La combinaison de deux images en une ;
  • Le clonage ou le déplacement d'un élément de l'image ;
  • La suppression d'un élément de l'image

ia adobe

Les chercheurs indiquent que cette intelligence artificielle pourrait être encore perfectionnée en lui apprenant à reconnaître beaucoup plus d'artefacts résiduels laissés par les logiciels de retouche.

Une technologie qui pourrait aider le web dans sa globalité


Il n'est pas impossible d'imaginer qu'une telle technologie pourrait un jour se retrouver intégrée dans les navigateurs internet ou encore les réseaux sociaux, qui sont les cibles privilégiées des tentatives de manipulations par le biais de fake news et d'images retouchées.

Pour Adobe, bien que cette intelligence artificielle ne soit pas encore infaillible, elle reste malgré tout un outil pour gérer « l'impact de la manipulation numérique » sur internet.


Modifié le 26/06/2018 à 16h12
scroll top