Capgemini valide le rachat d'Altran, et veut devenir un leader de "l'industrie intelligente"

29 janvier 2020 à 08h10
0
capgemini-altran.jpg

Si la firme fondée par Serge Kampf a enfin pu obtenir une part majoritaire du capital d'Altran, elle doit encore attendre une décision de la cour d'appel de Paris.

Le processus de rachat d'Altran par Capgemini se révèle bien plus compliqué que prévu. Mais les deux sociétés aperçoivent enfin le bout du tunnel, alors que l'annonce initiale de l'acquisition remonte au mois de juin 2019. Ce n'est qu'en octobre dernier que l'OPA (offre publique d'achat) amicale sur Altran au prix de 14 euros par action fut lancée. Mais le prix de cette dernière a été contesté par certains actionnaires, ce qui a retardé la procédure. Finalement, le coup de pouce apporté au prix, relevé à 14,50 euros, a permis de boucler l'affaire.

Capgemini s'empare de plus de 53 % du capital d'Altran

Après cette OPA, Capgemini détient désormais 53,57 % du capital d'Altran Technologies, contre 11,43 % avant le lancement de l'offre. Le seuil de réussite était fixé à 50,10 % du capital. Pourtant, le géant français de l'informatique doit encore patienter avant de prendre le contrôle effectif d'Altran. Car une décision de justice est attendue.


L'Autorité des marchés financiers a précisé, lundi que plus de 108 millions d'actions Altran, pilier des services d'ingénierie et de R&D, avaient été présentées à l'offre publique d'achat lancée par Capgemini au 22 janvier, jour de clôture de l'OPA.

La cour d'appel de Paris entretient le suspense

Le lancement de l'offre publique d'achat, nous vous le disions, ne rencontre pas un succès total. L'Association de défense des actionnaires minoritaires (ADAM) avait déposé plainte pour remettre en cause la validité du visa AMF. La décision est entre les mains de la cour d'appel de Paris. Si elle valide le visa, Capgemini pourra alors devenir actionnaire majoritaire d'Altran. Celle-ci devrait intervenir avant la fin du mois de mars 2020.


En guise de bonne foi, Capgemini s'est engagée à s'abstenir de prendre le contrôle total d'Altran en renchérissant son prix pendant 18 mois. Autrement dit, la société n'amorcera pas une fusion sur la base d'un prix par action Altran supérieur au prix de l'offre, soit 14,50 euros.

Paul Hermelin, PDG de Capgemini, a salué la validation du projet. « Ensemble, Capgemini et Altran vont pouvoir offrir une combinaison unique d'expertises et devenir un leader mondial de l'Intelligent Industry ». Le PDG d'Altran, Dominique Cerutti, se réjouit « du succès de l'offre et qu'une majorité d'actionnaires d'Altran aient choisi d'apporter leurs titres à l'offre de Capgemini. Cette nouvelle étape dans l'histoire d'Altran vient couronner la transformation de notre Groupe et reflète la qualité et l'unicité de nos expertises et de nos modèles de services différenciés ».

Capgemini pourra donc bientôt se positionner sur les marchés de la numérisation de l'industrie alors qu'Altran pourra renforcer son informatisation.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 29/01/2020 à 09h20
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top