Après Aigle Azur, c'est au tour d'XL Airways de déposer le bilan

20 septembre 2019 à 10h09
5
xl-airways.png
© Crédits photo : XL Airways

Jeudi après-midi, la compagnie XL Airways a demandé à être placée en redressement judiciaire alors que dans le même temps, Air France a renoncé à reprendre Aigle Azur.

Un vrai jeudi noir. Ce 20 septembre, Air France et le groupe Dubreuil, en pole position pour reprendre Aigle Azur, ont finalement jeté l'éponge, ne laissant plus que quatre candidats dans la course. Problème, il s'agissait de la seule offre viable. Un peu plus tard dans la journée, une autre compagnie française, XL Airways - 600 salariés - a annoncé l'arrêt des ventes de billets à compter de jeudi soir.

XL Airways a mis fin à la vente de billets

XL Airways était plongée dans des difficultés financières certaines depuis 2018. Mais jeudi se tenait un comité d'entreprise extraordinaire du côté de la compagnie, dont l'ordre du jour était on ne peut plus dramatique : « une information-consultation sur un dépôt de déclaration de cessation des paiements et une demande d'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire ».


Cela fait plusieurs mois que les dirigeants de l'entreprise française négocient avec différents repreneurs. Hélas sans succès. Ce vendredi, la compagnie est placée sous la protection du tribunal de commerce de Bobigny, où une première audience se tiendra dès lundi, en présence des syndicats. Les repreneurs ont désormais jusqu'au 27 septembre pour présenter leur offre.

Avec une trésorerie nulle, XL Airways a indiqué, sur son site internet, être « dans l'obligation d'arrêter ses ventes à compter du 19 septembre 2019 ». Si les vols de ce week-end seront finalement assurés, certains voyages pourraient être annulés dès le 23 septembre. La compagnie met un numéro vert à disposition des passagers (+33.3.51.86.00.51).

Rien de viable à l'horizon pour Aigle Azur

Puisqu'il n'y a pas que les bonnes nouvelles qui n'arrivent jamais seules, mais aussi les mauvaises, la deuxième compagnie française, Aigle Azur, semble être dans l'impasse. La seule offre considérée comme viable, celle d'Air France et du groupe Dubreuil, a été retirée.

Parmi les quatre offres restants (Vueling, Guérin, Lu Azur, Danan), qui ont d'ailleurs peu de chances de déboucher sur une issue positive, celle de Lionel Guérin et Philippe Micouleau n'inspire pas à la confiance. S'ils annoncent un financement de 20 millions d'euros et une reprise de la majeure partie de l'activité (787 salariés sur les 1 150 que compte la compagnie), leur offre reste conditionnée à l'obtention d'un prêt de 15 millions d'euros de l'État, remboursable sur sept ans.

Le tribunal de commerce doit se prononcer le 27 septembre, après la présentation des offres restantes, le lundi 23. Mais l'avenir s'assombrit un peu plus pour Aigle Azur.

Source : Tour Hebdo et Tourmag
Modifié le 20/09/2019 à 10h24
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
icejedi
C’est des compagnies de voyage lunaire pour qu’on ai des articles là-dessus sur un site d’actu geek ?
Vanilla
Non, il se murmure que clubic a été racheté par Transport Magazine.<br /> Prochainement: “le transpalette, pour ou contre ?”<br /> Sondage exclusif.
nirgal76
Ca devient lourd ce blocage sur les compagnies aériennes, on s’en tape bien comme il faut
Fulmlmetal
D’après ce que j’ai pu lire, c’est Air France avec sa filiale low cost Transavia qui serait responsable des dépots de bilans de ces compagnies francaises. C’est classique, le gros casse les prix et fait le forcing pour tuer la petite concurrence, puis ramasse ensuite les avions et les créneaux sur les aéroports.<br /> De nos jours les aéroports sont saturés et les créneaux attribués aux compagnies valent de l’or. Si une grosse compagnies veut de nouveaux créneaux ils lui faut absolument soit racheter des créneaux libérés soit racheter des compagnies qui ont ces créneaux.
ANALYSE_TECHNIQUE
Bravo à l’État français qui tue les compagnies françaises (et toutes les autres) avec des taxes qui n’existent nulle part ailleurs dans le monde… et quand ailleurs on fait tout pour les supporter ex les usa (google, fb, Walmart ect) ici on se débrouille pour qu’elles disparaissent le plus vite possible… Le probleme vient bien de l’État et non pas des salariés ou des dirigeants…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Ubisoft Montpellier déménage et va créer des dizaines de postes
L'Australie pourrait produire le double de ses besoins en électricité renouvelable d'ici 2050
Six jeux Batman offerts sur l'Epic Games Store jusqu'au 26 septembre
Netflix pourrait rémunérer cinéastes et acteurs en fonction des performances de leurs films
Mettez Google Chrome à jour, une faille critique a été détectée
Microsoft dévoilera encore moins de chiffres concernant ses activités jeux vidéo
NVIDIA pourrait lancer une GTX 1650 Ti à bas coût d'ici fin octobre
GitHub rachète Semmle pour enrichir GitHub de ses outils d'analyse de code
Une collision d’astéroïdes a provoqué une période glaciaire il y a 500 millions d’années
Une alimentation de 56 mm pour votre (petit) boitier : c'est ce que propose PicoBox
Haut de page