Aigle Azur, la deuxième compagnie aérienne française, dépose le bilan

Mathieu Grumiaux Contributeur
03 septembre 2019 à 07h57
0
Aigle Azur

L'entreprise est déchirée depuis plusieurs jours par un affrontement entre ses différents actionnaires. L'activité va continuer malgré la procédure judiciaire et les vols prévus seront maintenus, jusqu'à nouvel ordre.

Aigle Azur est aujourd'hui la deuxième compagnie aérienne française. Elle est spécialisée dans les liaisons entre la France et l'Algérie, qui représentent 50% de son activité annuelle. Mais malgré l'apparent succès commercial de l'entreprise, elle vient d'être placée en redressement judiciaire.

Une lutte de pouvoirs entre les actionnaires

Cette décision est la conséquence d'un incroyable imbroglio, qui a vu durant une semaine les actionnaires de la compagnie se livrer une guerre sans merci pour en récupérer la gouvernance.

Le Figaro nous apprend que lundi 26 août, Gérard Houa, troisième actionnaire possédant 19% des parts, a revendiqué la présidence de la compagnie sans prévenir ses partenaires, avec la promesse d'apporter 15 millions d'euros pour sauver l'entreprise de la faillite.

Seulement, deux jours plus tard, l'homme était démis de ces fonctions et une plainte était déposée simultanément pour usage de faux. Gérard Houa aurait fabriqué de toutes pièces des documents lui permettant de prendre la présidence d'Aigle Azur.

Un feuilleton qui passe mal chez les salariés du groupe

Si Gérard Houa affirme avoir reçu le soutien de deux de ses associés, David Neeleman, le deuxième actionnaire de la compagnie, conteste cette version et assure dans un e-mail que lui et le groupe chinois HNA, qui représente près de la moitié des parts de l'entreprise, désapprouvaient ces manœuvres.

« Le groupe HNA m'a dit qu'il apporterait son soutien sous forme de coopération. David Neeleman m'a écrit qu'il était prêt à me céder ses parts pour un montant symbolique », déclare malgré tout Gérard Houa au Journal du Dimanche.

Cette mise en redressement judiciaire sera l'occasion de résoudre cette lutte de pouvoirs, qui pourrait avoir des conséquences graves pour les voyageurs mais également les 1 150 salariés du groupe. Les syndicats ont décidé de se réunir ce lundi 2 septembre devant le siège de la compagnie.

Pour l'heure l'activité reste maintenue et les vols prévus seront assurés par la compagnie.

Source : Le Figaro
8 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top