Air France a fait une offre de reprise de la compagnie Aigle Azur

10 septembre 2019 à 20h33
0
Aigle Azur

La compagnie aérienne pourrait acquérir tout ou partie des actifs d'Aigle Azur. Pour l'heure tous les vols sont annulés et des milliers de clients se sont retrouvés bloqués sans proposition de dédommagement.

Nouveau rebondissement dans le feuilleton Aigle Azur. La deuxième compagnie aérienne française a été placée en redressement judiciaire la semaine dernière et a été contrainte d'annuler tous ses vols depuis le vendredi 6 septembre, laissant des milliers de voyageurs sans solution de repli.

Air France pourrait récupérer tout ou partie d'Aigle Azur

La compagnie conserve malgré tout un certain intérêt et a annoncé que 14 offres de reprise ont été déposées. Parmi ces candidats Air France se pose comme l'une des propositions les plus solides.

On ne sait pas encore si l'offre concerne l'intégralité des actifs d'Aigle Azur ou une partie seulement. La nouvelle ne semble toutefois pas enthousiasmer les investisseurs, puisque l'action Air France-KLM a perdu 8,86 % à la Bourse de Paris quelques heures après l'annonce.


Easy Jet ou encore Dubreuil Group, propriétaire d'Air Caraïbes, sont également sur les rangs pour mettre la main sur Aigle Azur. Le tribunal de commerce devrait faire connaitre sa décision dans les prochains jours.

Source : L'Usine nouvelle
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top