AMD se lance dans la construction du superordinateur le plus puissant au monde avec Cray

09 mai 2019 à 10h38
0
Superordinateur

Les États-Unis sont peut-être sur le point d'acquérir le supercalculateur le plus puissant du monde.

Cray Computing et AMD construisent une machine hors norme, nommée Frontier, en collaboration avec le laboratoire national Oak Ridge. Le système devrait faire ses débuts en 2021. La même année, il est prévu que Cray et Intel livrent le supercalculateur Aurora au Laboratoire national de l'Argonne.

Une performance record

« La performance record de Frontier assurera la capacité de notre pays, les États-Unis, à diriger le monde de la science, qui améliore les vies et la prospérité économique de tous les Américains et du monde entier », a déclaré le secrétaire à l'Énergie, Rick Perry, dans un communiqué. « Frontier accélérera l'innovation en matière d'intelligence artificielle, en fournissant aux chercheurs américains des données et des ressources informatiques de classe mondiale, afin de garantir la réalisation des prochaines grandes inventions aux États-Unis ».

Le Directeur général de Cray, Pete Ungaro, a déclaré qu'à 1,5 exaflops, Frontier disposera de la puissance combinée des 160 plus grands supercalculateurs actuels dans le monde. Pour information, un exaflop équivaut à un quintillion de calculs par seconde. À titre d'exemple, si 7 milliards d'êtres humains effectuaient un calcul par seconde en même temps, il faudrait alors plus de six ans pour effectuer autant de calculs que Frontier serait capable de faire... en une seconde.



Une machine à intelligence artificielle à puissance inégalée

Thomas Zacharia (Directeur du laboratoire national d'Oak Ridge), a déclaré que ce serait « de loin la machine la plus chère jamais achetée », avec une valeur de plus de 600 millions de dollars. Oak Ridge abrite également Summit, qui est le détenteur actuel du record de calcul.

Frontier utilisera le système de super ordinateur Shasta de Cray, l'interconnexion Slingshot, ainsi que les processeurs graphiques et les processeurs EPYC de AMD.

Les sociétés travaillent ensemble sur des outils de programmation pour aider les développeurs à exploiter le pouvoir du supercalculateur. Cray, AMD et Oak Ridge ont ainsi développé conjointement un environnement personnalisé pour ce matériel : Frontier occupera presque le même espace que deux terrains de basketball, inclura 90 km de câbles et disposera d'une bande passante réseau suffisante pour télécharger 100 000 films HD... en une seule seconde. La science s'y intéressera aussi très probablement à l'avenir.

La concurrence en termes de supercalculateurs reste néanmoins élevée au niveau international. La Chine pourrait convaincre les États-Unis d'être le premier pays à utiliser un tel super calculateur : le National Supercomputing Center envisage d'en construire un d'ici fin 2020 ou début 2021. Le Japon souhaite également en construire un d'ici 2021, et l'Europe d'ici 2022 ou 2023.

Modifié le 14/05/2019 à 13h58
10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top