Le groupe Carrefour rachète la startup Dejbox, Cedric O est très content

Matthieu Legouge
Expert Hardware
07 janvier 2020 à 15h35
0
Dejbox
Crédits : Dejbox

Carrefour, prochain leader de l'e-commerce alimentaire en France ?

C'est en tout cas l'ambition affichée par le groupe qui vient d'acquérir 60 % de Dejbox, une start-up qui livre des repas pour les salariés d'entreprises à la périphérie de plusieurs grandes villes françaises.

Carrefour s'offre un plat frais avec Dejbox

10 millions d'euros de chiffres d'affaires en 2018, le double pour 2019, 400 000 repas livrés chaque mois à l'aide de plus de 300 collaborateurs et salariés, voici en somme ce que représente Dejbox à l'heure de son rachat par le groupe Carrefour.

Cette jeune pousse dont la graine a germé en 2015 grâce à Vincent Dupied et Adrien Verhack s'est implantée dans plusieurs villes françaises telles que Grenoble, Paris, Lille, Nantes, ou encore Bordeaux et Lyon, elle propose ses services en périphérie de ces agglomérations, ce qui englobe ainsi des centaines de communes. La start-up a été fondée avec l'objectif de livrer, sur commandes, des repas aux salariés des entreprises partenaires, qui ne disposent pas de restauration collective. Un service de livraison de repas qui est donc bien différent de ce que proposent Deliveroo ou Uber Eats, d'autant qu'ici les préparateurs-livreurs de Dejbox ne travaillent pas sous le statut de micro-entrepreneur.

Avec cette acquisition à hauteur de 60 % de Dejbox, Carrefour confirme l'amorçage de son virage stratégique annoncé dans le cadre du plan de transformation « Carrefour 2022 ». Le géant de la distribution entend bien placer ses pions dans un secteur en très forte croissance afin de diversifier son activité. Annoncé ce lundi 6 janvier, le rachat de Dejbox est « stratégique » et « reflète la volonté de Carrefour de devenir le leader de l'e-commerce alimentaire », selon les mots d'Amélie Oudéa-Castera, Directrice du digital et de l'e-commerce pour Carrefour. Elle ajoute : « Cette acquisition (...) va nous permettre d'investir le segment en forte croissance de la livraison de repas avec une offre axée sur la qualité et accessible à tous ».


Un rachat salué par Cédric O

Ce rachat d'une jeune pousse par un géant pourrait bien porter ses fruits pour Dejbox, dont les deux fondateurs vont rester au capital. La « cantine digitale », comme définit sur le site Web de la start-up, pourrait en effet profiter du large réseau d'hypermarchés Carrefour afin de s'implanter dans de nouvelles villes.



Cedric O n'a d'ailleurs pas tardé pour saluer cette opération sur Twitter, arguant que « c'est l'ensemble de notre économie qui gagne » lorsque des grands groupes rachètent des start-ups. Un argument qui, espérons-le, se révélera peut-être pertinent pour Dejbox.


Quoi qu'il en soit, cette acquisition confirme la volonté du groupe. Avec le rachat en 2018 de la start-up QuiToque et la multiplication des Carrefour Drive, le géant pourrait bien parvenir à son objectif de générer 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires dans l'e-commerce alimentaire à l'horizon 2022.

Source : Le Figaro
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top