Uber Eats a contribué à la forte hausse du chiffre d’affaires des restaurants européens

03 décembre 2019 à 14h39
0
Uber Eats
© GillianVann / Shutterstock.com

Depuis son lancement, le service de livraison de plats cuisinés fait partie de ceux qui ont boosté l'activité de nombreux restaurants partout en Europe.

Trois ans après le démarrage de son activité en Europe, Uber Eats a contribué à dresser un bilan chiffré global des applications de livraison de repas en Europe, un service proposé par environ 60 000 restaurants, dont une large partie (7 sur 10) représente des petites et moyennes entreprises. Les services en ligne de livraison de repas ont permis, en trois, de faire grimper d'un demi-milliard d'euros le chiffre d'affaires des restaurants européens.

Le nombre de repas vendus en forte hausse à Paris et Londres

La société Uber a indiqué avoir collaboré à la rédaction d'un rapport établi par le grand cabinet d'audit et de consulting américain Deloitte, visant à « mieux comprendre l'impact des applications de livraison sur le secteur de la restauration. » Rendu public le 1er décembre 2019, ce rapport révèle notamment que les restaurants des grandes capitales européennes ont vu leurs ventes, leur chiffre d'affaires et leurs profits augmenter grâce aux plateformes.


À Paris et Londres, le nombre de repas vendus dans les restaurants a progressé de 4 % en trois ans grâce aux applications de livraison de repas en ligne. La proportion est un peu plus faible mais reste importante à Madrid (+1,5 %) et à Varsovie (+2 %), pour un total de 1,6 million de repas supplémentaires par semaine.

Les restaurants dits « indépendants », qui ne sont pas apparentés à des chaînes, représentent près de la moitié (726 000) des repas supplémentaires vendus chaque semaine.

Londres, première source européenne de revenus pour Uber Eats

Concernant les capitales, c'est à Londres que le chiffre d'affaires a le plus augmenté. Grâce aux plateformes de livraison de repas, les revenus des restaurants ont grimpé de 323 millions de livres (379 millions d'euros), les bénéfices de 189 millions de livres (222 millions d'euros).
À Paris, les revenus ont grimpé mais moins que le nombre de repas vendus, avec une hausse de 1,1 % pour 94 millions d'euros. Le bénéfice global, lui, progresse de 18 millions d'euros.


Madrid est la seule grande capitale à avoir réussi l'exploit de voir progresser davantage les bénéfices (36 millions d'euros) que les revenus (23 millions d'euros), les restaurants étant bien aidés, il est vrai, par l'amélioration des marges due aux coûts de livraison plus élevés.

Un marché qui devrait peser 25 milliards de dollars en 2023

Dans son rapport, le cabinet Deloitte évoque l'avenir et estime que le marché de la livraison de repas connaîtra une croissance estimée à 10 % par an, soit 25 milliards de dollars en Europe d'ici 2023.

La part des repas livrés sur l'ensemble des repas préparés par un restaurant, entre 2 et 5 % aujourd'hui, devrait encore augmenter ces prochaines années, à tel point que les applications de livraison de repas pourraient contribuer à la hausse des revenus des restaurants à hauteur de 20 %.

Source : Communiqué de presse
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top