Gilets Jaunes et e-commerce : la FEVAD publie son enquête sur les fêtes de fin d'année

Par
Le 15 janvier 2019
 0
giles jaunes pixabay.jpg

Pendant les fêtes, la crise des « Gilets Jaunes » n'aura finalement pas détourné les consommateurs vers le e-commerce, qui affiche des résultats plutôt similaires à ceux de 2017, selon la dernière enquête de la FEVAD.

En collaboration avec l'institut de sondage CSA, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD) a publié, le 10 janvier 2019, les résultats d'une enquête sur le comportement d'achat des Français lors des dernières fêtes de fin d'année, une période qui fut marquée par la crise des Gilets Jaunes. L'enquête fut menée auprès d'un échantillon de 1 010 e-acheteurs français de 18 à 74 ans, selon la méthode des quotas. Pour le syndicat professionnel, le mouvement n'a pas eu de réelles conséquences sur le e-commerce.

73 % des e-acheteurs français ont fait leurs achats de Noël sur Internet

Depuis plusieurs années, Internet est devenu un marché incontournable pour réaliser ses achats durant les fêtes de fin d'année. Mais alors qu'on pourrait croire que le mouvement des Gilets Jaunes aurait massivement poussé les consommateurs sur le Web, en réalité, la tendance est plutôt à la stabilisation. 73 % des e-acheteurs français ont fait leurs achats de Noël sur Internet, selon la FEVAD. En 2017, ils étaient 75 %, soit 2 % de plus.

Un autre signe tend à prouver l'indifférence de la crise envers le e-commerce : c'est celui de la dépense moyenne des Français. Pendant les fêtes, elle fut de 289 euros. Et plus de la moitié des répondants (51 %) a déclaré avoir maintenu un budget stable par rapport à fin 2017. 17 % des Français ont dépensé moins, tandis que 31 % ont dépensé plus.

Les Français ne se sont pas rués sur Internet

Durant le mois de décembre, les week-ends ont été perturbés, certains magasins fermés et plusieurs zones commerciales désertées. Pourtant, 75 % des personnes interrogées ont déclaré ne pas avoir acheté moins de cadeaux cette année, que ce soit en magasin ou sur le Net.

Mais alors, il s'est bien passé un petit quelque chose, un report des achats physiques sur Internet ? Même pas. Car si 32 % des Français affirment avoir acheté davantage de cadeaux sur Internet pendant la crise des Gilets Jaunes, a contrario, ils sont 27 % à déclarer avoir plus acheté en magasin. Les consommateurs ne se sont donc pas forcément rués sur les sites de e-commerce et il n'y a pas eu « d'effet de solidarité » sensible envers les commerçants physiques, de manière générale.

Les sites de e-commerce ont su s'adapter à la crise

Enfin, notons que selon la FEVAD, le mouvement des Gilets Jaunes n'a pas entaché la confiance des Français envers la vente en ligne. Les clients ont très souvent été livrés en temps et en heure, une preuve que le marché a su s'adapter au contexte délicat.

Ainsi, le niveau de satisfaction des Français à l'égard des achats pendant les fêtes grimpe à 98 % et, là encore, le chiffre est stable par rapport à 2017. Un très léger effet positif pour le Web se fait sentir chez les personnes « très satisfaites » de leurs achats : elles passent de 48 à 52 % sur une année.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités E-commerce

scroll top