ByteDance ne vendra pas TikTok US à Microsoft ! Oracle tient désormais la corde

14 septembre 2020 à 07h15
9

Le géant Microsoft étant désormais écarté, le groupe chinois serait prêt à conclure un partenariat technologique avec la société de gestion de données.

Plusieurs médias américains ont relayé une information de taille dans le processus de rachat des activités nord-américaines, australiennes et néo-zélandaises de TikTok. Dimanche, le groupe ByteDance, détenteur de l'application de partage de vidéos, a annoncé qu'il ne céderait pas sa filiale US à Microsoft. Un choix qui semble définitif et qui ouvre désormais la porte à une association entre ByteDance et Oracle.

Oracle, en pole position pour s'associer à TikTok US

Microsoft a été recalée. La firme à la fenêtre a indiqué avoir été informée par ByteDance, dimanche 13 septembre, de son refus de lui vendre les opérations américaines de TikTok. « Nous sommes convaincus que notre proposition aurait été bonne pour les usagers de TikTok tout en protégeant les intérêts de sécurité nationale », a réagi l'entreprise dans un communiqué de presse, qui indique s'être également engagée à faire des changements significatifs pour lutter contre la désinformation et protéger la vie privée des citoyens des États-Unis.

Cela pourrait être très embêtant pour ByteDance, déjà gêné par l'impossibilité potentielle de vendre son algorithme de recommandations, et pour l'avenir de TikTok aux USA, le président Donald Trump ayant à nouveau confirmé, le 10 septembre, sa volonté de « fermer » la très populaire application si un accord de cession des activités à une entreprise américaine n'est pas trouvé et ce avant le 20 septembre, qui fait donc office de date butoir et d'ultimatum.

Sauf qu'il existe une alternative. Et celle-ci se révèle être plus que crédible, puisque TikTok aurait choisi Oracle pour devenir son « partenaire technologique » dans le cadre de ses opérations américaines. Une information confirmée par des sources proches du dossier, outre-Atlantique.

Finalement, un partenariat technologique plutôt qu'une vente forcée ?

Comprenons bien donc qu'ici, la nature de l'opération entre TikTok et Oracle ne sera pas la même que celle entre TikTok et Microsoft, tombée à l'eau. On ne parle donc pas d'une vente directe à Oracle, mais bien d'un partenariat technologique de confiance. Fidèle à l'une de ses principales activités, la société co-fondée et dirigée par Larry Ellison, un proche de Donald Trump, pourrait assurer la gestion des données des utilisateurs américains de l'application.

General Atlantic et Sequoia Capital, des investisseurs qui ont déjà été en relation avec Oracle, pourraient aussi décrocher une participation minoritaire dans les activités américaines de TikTok.

L'étonnement prime toujours dans le monde de la tech, où on doute de la pertinence de l'intérêt d'Oracle pour TikTok, la firme américaine n'ayant pas la moindre expérience en médias sociaux. Oracle a tout de même le mérite de pouvoir fournir une infrastructure Cloud à TikTok, bien que l'entreprise ne fasse pas partie des grands leaders du marché aux États-Unis. Au contraire de Microsoft.

Outre Microsoft et Oracle, Walmart, géant mondial de la grande distribution, a dû communiquer dimanche soir pour confirmer que de son côté, l'heure restait à la discussion avec le groupe ByteDance. Il sera intéressant désormais de savoir quelle sera la position de Donald Trump sur le deal potentiellement conclu entre TikTok et Oracle, qui ne respecte pas les conditions de départ, certes, mais pourrait satisfaire toutes les parties à terme.

Source : CNBC, Reuters

Modifié le 14/09/2020 à 09h11
9
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top