Déconnecter en vacances : un conseil, faites une "check-list" pour programmer votre tranquillité

01 août 2016 à 12h31
0
Consulter de manière compulsive ses e-mails professionnels, toujours avoir un regard sur le travail, même à distance... Ces pratiques ne sont pas forcément bénéfiques pour vous et votre entourage. Pendant l'été, Clubic Pro vous livre des conseils pour mieux déconnecter et partir confiant.

Pour partir en congés, libéré des tâches quotidiennes, il est important de délimiter correctement les travaux qu'il reste à réaliser et ainsi les reprendre en main à la rentrée. Pour y parvenir, point de recette miracle, la liste des tâches (appelée également check list ou to-do list) fait l'affaire.


« L'objectif est de partir l'esprit libre. Pour y parvenir, il existe deux types de listes. La première consiste à nommer et rayer l'ensemble des petites tâches qu'il convient de faire. Les cibler permet d'avancer plus rapidement. Le problème réside dans le fait que les travailleurs sont en règle générale sollicités en permanence pour d'autres tâches. Mais le fait d'écrire ce qu'il reste à effectuer permet de conclure plus aisément », estime Edouard Mongrand, cofondateur de CallDoor, société spécialisée dans la gestion de flottes mobiles.

08483998-photo-to-do-list.jpg


Cette liste ne doit pas pour autant être un fourre-tout. Les tâches ou les objectifs qui s'y trouvent doivent concourir au même but : vous simplifier le travail. Inutile donc de se constituer un recueil des travaux aussi long qu'inutile. La liste doit ainsi être « SMART » c'est-à-dire permettre d'atteindre des objectifs spécifiques, mesurables, réalistes et temporels (inscrits dans le temps).


L'important est donc de se définir un cadre avec des paliers, des étapes réalisables non seulement lorsqu'elles sont prises seules mais également dans leur ensemble.

La liste des tâches de la rentrée

Bien préparer ses vacances, c'est également anticiper la rentrée correctement. A ce sujet, il convient de dresser une seconde liste des tâches regroupant les travaux à réaliser en son absence (éventuellement par un collègue, en remplacement temporaire sur votre poste). Y figureront les dossiers urgents ou importants qui nécessitent qu'un suivi continu soit apporté.

08484000-photo-fotolia-111404793-subscription-xxl.jpg


Pour Edouard Mongrand, la liste des tâches permet aussi de « prioriser en fonction de l'urgence et de programmer des choses qui seront faites au retour des vacances. Vous pourrez en quelque sorte enchaîner sans que cela ne se voie. Enfin, il convient d'envoyer une note récapitulative des travaux à reprendre à la rentrée à son chef de service pour qu'il sache ce qui a été fait ou non. C'est le B.A.-ba pour garder en tête un point d'étape réalisé à date ».

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top