Peugeot e-208 : tout ce que l’on sait de la citadine électrique de la marque au lion

17 juin 2019 à 17h00
0
Peugeot e208

La Peugeot e-208 électrique est récemment entrée dans sa phase de production, en Slovaquie. L'occasion de faire un point complet sur ce modèle à zéro émission aux grandes ambitions.

La marque au lion veut conquérir la jungle de l'électrique. Et pour ce faire, le fleuron de l'automobile français s'arme d'une déclinaison électrique inédite issue de sa dernière 208, et sobrement nommée e-208. Aperçue au salon automobile de Genève 2019, en mars dernier, cette dernière avait fait l'objet de plusieurs communiqués de presse officiels avant son exhibition à l'événement helvète. Et alors que sa mise en production a récemment été actée en Slovaquie, Clubic s'est attelé à rédiger un récapitulatif complet de sa fiche produit : du design à ses systèmes en passant par ses performances et sa grille tarifaire.

Design extérieur et intérieur

Le design de la e-208 reprend volontairement celui de son homologue thermique : lignes affûtées, canines lumineuses mordant le bouclier avant, phares marqués par une triple griffe propre à la marque ou encore capot allongé. Visuellement, la e-208 électrique accroche le regard et attire l'œil par sa calandre dont la couleur reprend celle de la carrosserie. Des lions dichroïques et un monogramme « e-208 » niché à l'arrière du véhicule viennent compléter son look.

Basée sur la nouvelle plateforme CMP, la e-208 mesure 4,05 mètres de long, 1,74 mètre de large pour un empattement de 2,55 mètres. Son habitabilité et son volume de coffre se veulent identiques à celui de la déclinaison thermique. À noter que les batteries se situent quant à elles sous le plancher. À l'intérieur, la citadine accueille un écran tactile de cinq, sept ou dix pouces selon les options, ainsi qu'un socle de recharge à induction et quatre prises USB (dont une Type-C).

Peugeot e208

Systèmes

La cinq portes électrique de Peugeot se distingue par plusieurs systèmes connectés censés optimiser l'expérience utilisateur : les futurs propriétaires d'une e-208 auront donc le droit à un combiné d'instrumentation i-Cockpit® 3D capable de diffuser des informations sur deux niveaux de lecture, dont certaines sous forme d'hologrammes. Les sièges chauffants, toujours selon les versions, s'accompagnent d'une compatibilité avec MirrorLink, Apple CarPlay et Android Auto.

Performances

Peugeot a d'ores et déjà tué le suspens quant aux performances de sa nouvelle électrique : sa motorisation bénéficiera d'un moteur de 100 kW pour un couple de 260 Nm, offrant une puissance totale de 136 chevaux. Sa batterie de 50 kWh, garantie huit ans ou 160 000 kilomètres, devrait lui offrir une autonomie de 340 kilomètres selon le cycle WLTP. Soit un rayon d'action large, mais pas non plus gargantuesque.

Trois modes de conduite accompagneront l'usager au cours de ses trajets : « éco » pour optimiser l'autonomie, « normal » pour une utilisation quotidienne et un confort optimal et « sport », qui met l'accent sur les performances et les sensations grâce à une accélération de 0 à 100 km/h en 8,1 secondes. Le freinage dit « modéré » procure les mêmes ressentis observés sur un véhicule thermique, alors que le freinage dit « augmenté » livre une décélération contrôlée par la pédale d'accélérateur.

Peugeot e-208
Crédit photo : Clubic

Pour la recharge, attendez-vous à quatre types de prise : la domestique, la renforcée Green Up™ Legrand® avec le câble de recharge fourni (16 heures de charge), la Wall Box (5 heures 15 en triphasé, 11 kW ou 8 heures en monophasé, 7,4 kW) et borne publique (100 kW, 80 % de la charge en 30 minutes).

Prix

C'était la grande question à laquelle la communauté attendait une réponse. Peugeot a tué le suspens début juin en communiquant les prix de la e-208 en fonction des versions intronisées : Active, Allure, GT Line et sport GT, dont les finitions s'alignent logiquement à la grille tarifaire finale. Pour 32 100 euros (hors bonus écologique de 6000 euros), la première nommée s'équipe d'un régulateur de vitesse, d'une alerte de franchissement de ligne et du freinage d'urgence automatique. Ajoutez à cela des « rétroviseurs et vitres avant électriques chauffants ainsi qu'une climatisation et banquette arrière fractionnable », comme le décrit Automobile Propre. Outre la radio intégrée, l'écran tactile de sept pouces se veut aussi compatible avec les smartphones.

Peugeot e-208 Allure

La seconde - Allure - va plus loin : jantes alliage de 16 pouces, compteurs numériques, ouverture/démarrage mains-libres, radar de recul, planche de bord moussée et climatisation automatique, pour un total de 33 300 euros. Il faudra débourser 2300 euros supplémentaires, soit 35 600 euros, pour vous procurer la finition GT Line. Cette dernière arbore notamment un coloris noir au niveau des roues, du bouclier arrière et des rétroviseurs, accompagnés de phares à diode et jantes de 17 pouces. L'écran tactile de 10 pouces (GPS inclus) et l'ambiance intérieure LED complètent l'offre. Enfin, pour la modique somme de 37 250 euros, la GT offre un « régulateur de vitesse adaptatif avec fonction embouteillage, détection d'angle-mort et sièges avant sports chauffant », est-il indiqué dans les colonnes du média français.

Disponibilité

Attendue pour l'automne 2018, la e-208 est d'ores et déjà disponible en précommande. D'ailleurs, 75 % des précommandes de la Peugeot 208 reviennent à la version électrifiée. C'est dire l'intérêt que porte la communauté à l'égard de ce modèle. Choix des coloris : blanc nacré, gris artense, jaune faro, noir perla, bleu vertigo, rouge élixir.

Modifié le 18/06/2019 à 14h35
23
21
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top