Peugeot e-208 : tout ce que l’on sait de la citadine électrique de la marque au lion

le 09 avril 2019 à 13h22
0
Peugeot e208

La Peugeot e-208 électrique est récemment entrée dans sa phase de production, en Slovaquie. L'occasion de faire un point complet sur ce modèle à zéro émission aux grandes ambitions.

La marque au lion veut conquérir la jungle de l'électrique. Et pour ce faire, le fleuron de l'automobile français s'arme d'une déclinaison électrique inédite issue de sa dernière 208, et sobrement nommée e-208. Aperçue au salon automobile de Genève 2019, en mars dernier, cette dernière avait fait l'objet de plusieurs communiqués de presse officiels avant son exhibition à l'événement helvète. Et alors que sa mise en production a récemment été actée en Slovaquie, Clubic s'est attelé à rédiger un récapitulatif complet de sa fiche produit : du design à ses systèmes en passant par ses performances et sa grille tarifaire.

Design extérieur et intérieur


Le design de la e-208 reprend volontairement celui de son homologue thermique : lignes affûtées, canines lumineuses mordant le bouclier avant, phares marqués par une triple griffe propre à la marque ou encore capot allongé. Visuellement, la e-208 électrique accroche le regard et attire l'œil par sa calandre dont la couleur reprend celle de la carrosserie. Des lions dichroïques et un monogramme « e-208 » niché à l'arrière du véhicule viennent compléter son look.

Basée sur la nouvelle plateforme CMP, la e-208 mesure 4,05 mètres de long, 1,74 mètre de large pour un empattement de 2,55 mètres. Son habitabilité et son volume de coffre se veulent identiques à celui de la déclinaison thermique. À noter que les batteries se situent quant à elles sous le plancher. À l'intérieur, la citadine accueille un écran tactile de cinq, sept ou dix pouces selon les options, ainsi qu'un socle de recharge à induction et quatre prises USB (dont une Type-C).

Peugeot e208

Systèmes


La cinq portes électrique de Peugeot se distingue par plusieurs systèmes connectés censés optimiser l'expérience utilisateur : les futurs propriétaires d'une e-208 auront donc le droit à un combiné d'instrumentation i-Cockpit® 3D capable de diffuser des informations sur deux niveaux de lecture, dont certaines sous forme d'hologrammes. Les sièges chauffants, toujours selon les versions, s'accompagnent d'une compatibilité avec MirrorLink, Apple CarPlay et Android Auto.

Performances


Peugeot a d'ores et déjà tué le suspens quant aux performances de sa nouvelle électrique : sa motorisation bénéficiera d'un moteur de 100 kW pour un couple de 260 Nm, offrant une puissance totale de 136 chevaux. Sa batterie de 50 kWh, garantie huit ans ou 160 000 kilomètres, devrait lui offrir une autonomie de 340 kilomètres selon le cycle WLTP. Soit un rayon d'action large, mais pas non plus gargantuesque.

Trois modes de conduite accompagneront l'usager au cours de ses trajets : « éco » pour optimiser l'autonomie, « normal » pour une utilisation quotidienne et un confort optimal et « sport », qui met l'accent sur les performances et les sensations grâce à une accélération de 0 à 100 km/h en 8,1 secondes. Le freinage dit « modéré » procure les mêmes ressentis observés sur un véhicule thermique, alors que le freinage dit « augmenté » livre une décélération contrôlée par la pédale d'accélérateur.

Peugeot e-208
Crédit photo : Clubic

Pour la recharge, attendez-vous à quatre types de prise : la domestique, la renforcée Green Up™ Legrand® avec le câble de recharge fourni (16 heures de charge), la Wall Box (5 heures 15 en triphasé, 11 kW ou 8 heures en monophasé, 7,4 kW) et borne publique (100 kW, 80 % de la charge en 30 minutes).

Prix et disponibilité


Attendue pour l'automne 2018, la e-208 est d'ores et déjà disponible en précommande. D'ailleurs, 75 % des précommandes de la Peugeot 208 reviennent à la version électrifiée. C'est dire l'intérêt que porte la communauté à l'égard de ce modèle.

Il faudra cependant casser sa tirelire pour se la procurer : une grille tarifaire supérieure à 30 000 euros est attendue. Choix des coloris : blanc nacré, gris artense, jaune faro, noir perla, bleu vertigo, rouge élixir.

Modifié le 10/04/2019 à 09h11
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top