La Chambre des représentants américaine se prononce sur le budget du programme Artemis

17 octobre 2019 à 14h23
0
Lune Espace

La Chambre des représentants des États-Unis s'est exprimée au sujet du budget et du futur du programme Artemis, qui prévoit d'envoyer à nouveau l'humain sur la Lune en 2024.

Jim Bridenstine, administrateur de la NASA, a été entendu mercredi 16 octobre à propos de l'agenda de l'agence spatiale américaine, par un comité de représentants qui semble pressé par des motivations politiques.

La Lune, plutôt en 2028 qu'en 2024

Le programme Artemis devait, à l'origine, permettre de renvoyer un humain sur la Lune en 2028. Mais le président américain Donald Trump a demandé à raccourcir ce délai, souhaitant voir un astronaute américain sur le satellite naturel de la Terre dès 2024, voire que la NASA passe directement à l'étape suivante : Mars.



Un agenda politique qui n'a pas été du goût de Jose Serrano, membre du sous-comité de la Chambre des représentants en charge de l'analyse du budget de la NASA. « Pour beaucoup de membres, la motivation semble être uniquement politique : donner au Président Trump un atterrissage lunaire lors d'un éventuel second mandat, s'il devait être réélu », a-t-il affirmé à Jim Bridenstine lors de son audience.

Un budget qui manque de clarté

En parallèle, l'élu démocrate, ses confrères et consœurs, ont critiqué le manque de visibilité apporté par la NASA sur son budget. L'agence spatiale aurait ainsi demandé une allonge de 1,6 milliards de dollars de budget pour cette année fiscale, sans pour autant présenter une planification claire de l'usage de cet argent.

« La NASA n'a pas apporté à ce comité une estimation du coût total de [ la mission Artemis ], malgré des demandes répétées », a expliqué Jose Serrano. « Si nous ne savons pas combien cela va coûter au total, il serait irresponsable de notre part de prendre ces mesures ».

Les membres du comité ont par ailleurs questionné Jim Bridenstine durant plus de deux heures quant aux besoins budgétaires de la NASA pour les années fiscales allant de 2021 à 2024.

La réticence de la Chambre a financer les débordements de la mission Artémis est d'autant plus surprenante que la NASA vient de présenter les nouvelles combinaisons pour le projet Artemis...

Source : The next web
Modifié le 17/10/2019 à 14h48
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top