La NASA envisage bel et bien la propulsion nucléaire pour envoyer des fusées sur Mars

02 octobre 2019 à 15h25
28
Mars

La NASA, poussée par les ambitions de Donald Trump pour 2024, réactive ses projets de fusée à propulsion nucléaire.

La propulsion nucléaire thermique pourrait permettre, selon certains chercheurs, d'atteindre Mars en trois mois environ. Soit deux fois moins de temps qu'avec des engins traditionnels.

Une idée qui n'est pas nouvelle

Dévoilé en mars, puis précisé au mois de septembre, le programme Artémis de la NASA a pour objectif de renvoyer l'être humain sur la Lune pour l'année 2024. Une date qui a été imposée à l'agence spatiale américaine par le président lui-même.

La NASA cherche ainsi des moyens de passer à l'étape supérieure en termes d'efficience et veut à ces fins, utiliser l'énergie nucléaire pour envoyer une fusée dans l'espace. Une idée qui n'est pas nouvelle, puisque la NASA envisageait déjà de construire ce type de réacteurs au début des années 1960, notamment pour envoyer une fusée vers Mars, avant d'abandonner ce projet.

L'utilisation de la fission nucléaire pourrait permettre à engin spatial d'atteindre Mars en deux fois moins deux temps que ne le permet un moteur chimique. Ces réacteurs utilisant l'énergie nucléaire sont toutefois complexes à construire et dangereux à utiliser, ce qui n'a pas empêché la NASA et une société tierce de recevoir d'importants financements pour développer cette technologie, comme nous vous en parlions déjà en juin dernier.

Plusieurs financements des auroités

En août, à l'occasion du Conseil national de l'espace, Jim Bridenstine, le patron de la NASA, avait vanté les possibilités offertes par la propulsion nucléaire, notant que cela changerait « absolument la donne pour ce que la NASA essaie d'accomplir », c'est-à-dire l'envoi d'un humain sur la Lune pour 2024, puis vers Mars en 2040.

La société BWX Technologies, spécialisée dans l'énergie nucléaire, a ainsi remporté un contrat de 19 millions de dollars sur trois ans pour mettre au point un carburant et son réacteur nucléaire. Le Congrès américain a également mis à disposition de la NASA, en 2018 et 2019, deux enveloppes de 100 et 125 millions de dollars pour le développement de la propulsion nucléaire. Notons, enfin qu'il ne s'agirait pas d'utiliser la propulsion nucléaire au moment du décollage, ce qui pourrait causer une catastrophe dramatique, mais bien d'activer les réacteurs après la mise en orbite de la fusée.

Source : WIRED
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
14
chabgyver
Si ça pète au décollage, v’là la catastrophe.
carinae
“Notons, enfin qu’il ne s’agirait pas d’utiliser la propulsion nucléaire au moment du décollage, ce qui pourrait causer une catastrophe dramatique, mais bien d’activer les réacteurs après la mise en orbite de la fusée.”<br /> pour le reste … pas de soucis Trump est sur le coup !
gwlegion
c’est exactement ce que j’avais l’intention de repondre …<br /> Et puis a l’heure actuelle, le nucleaire est interdit dans l’espace.
nirgal76
Oui enfin, ça ne ferait pas une explosion nuléaire pour autant, c’est un peu plus compliqué que ça de faire une bombe nucléaire. Mais il y aurait des retombés dangereuses oui, d’autant plus selon l’altitude de l’explosion (mais bien moins dangereux qu’une fukushima ou tchnernobil, la taille des réacteurs et la quantité de combustible n’est pas la même).
nirgal76
Un tas de sondes (et quelques satellites utilise une source d’énergie nucléaire.
RaoulTropCool
Il est interdit de mettre en place des armes nucléaires mais un moteur je ne crois pas
Maga83
anon16165080:<br /> PS: ceci dit même en orbite, ça doit pas être sans conséquence non plus…<br /> Bof… les radiations cosmiques et solaires sont déjà là pour faire le travail.
lithium
L’espace est déjà un enfer pour les êtres vivants à cause des rayonnements cosmiques. Hors de la magnétosphère terrestre dans un engin équipé comme l’ISS les astronautes n’auraient que quelques semaines d’espérance de vie.<br /> Donc les rejet d’un propulseur nucléaire c’est une paille dans cet environnement.
Buzet
J’ai presque envie de dire, que lorsque l’on posera nos pieds sur la Lune ou Mars dans 40 ans, la pollution dans l’air sera pire que celle de la Terre de maintenant .
Philippe4
Comme un sous-marin nucléaire alors! (J’ai dit une bétise?)
gwlegion
si tu parle des RTG, je crois que c’est different … en l’occurance la matiere fissible n’est pas compris dans les materieaux nucleaires interdit dans l’espace…
nirgal76
D’ici 40 ans, la lune ou mars n’auront toujours pas plus d’air que maintenant
gwlegion
Clockover:<br /> Il y a eu presque 1000 essais nucléaire à quelques pas de Las Vegas.<br /> Pourtant j’ai pas connaissance que ça soit un no man land<br /> Ca fais pas parti de la zone de la base de nellis ?<br /> genre la ou il y a la zone 51?<br /> a part ca, c’est pas un no man’s land … c’est juste une zone militaire hautement securisé ou il est strictement interdit de penetrer …<br /> Clockover:<br /> Pas du tout<br /> A quoi tu reponds ?<br /> au fait que si la fusée a propulsion nucleaire explose ca sera une catastrophe ?<br /> on parle pas de quelques grammes pour faire un RTG … la, on parle d’une puissance capable de propulser une charge untile en orbite, et plus loin encore …<br /> la quantité de materiau nucleaire pour ce faire doit etre consequente …<br /> si elle explose en fonction de l’altitude, la contamination se contera en milliers de KM²<br /> Je crains pas une explosion nucleaire … mais ca reste une techno tres dangeureuse.
gwlegion
En fait non … un sous marin nucleaire, en general, ca n’explose pas… ca implose.<br /> Ca reste un probleme, mais il se situe sur une surface relativement faible.<br /> le probleme d’une fusée de ce type en cas d’explosion, c’est la propagation de la contamination.
nirgal76
“Seulement” une centaine (1 est déjà de trop) d’essais aériens pour le site du nevada.<br /> http://www.moruroa.org/Texte.aspx?t=323<br /> Les Etats-Unis ont effectué 1127 essais nucléaires – le record mondial, au moins en nombre – dont 1 077 sur le territoire des Etats-Unis, y compris les 22 essais de sécurité (voir le tableau dans les documents ci-contre). Dans ce total, on compte 100 essais aériens sur le site du Nevada.<br /> Cependant, si l’on compare les énergies développées par les bombes testées dans l’atmosphère par les Etats-Unis au Nevada avec celles qu’ils ont fait exploser dans les îles du Pacifique, on ne manquera pas d’être indigné. Pour un nombre d’essais approximativement identique (une centaine), les énergies déployées ont été 113 fois plus importantes dans le Pacifique. Une nouvelle fois, l’ouverture des archives des essais en 1993 a permis de découvrir que ce n’étaient 4 atolls des Marshall qui avaient été contaminées par les essais aériens américains mais bien 20 atolls de cet archipel (voir en Archives CRSreportRMI14 mars 2005).<br /> Concernant les essais souterrains, les chiffres varient selon les sources d’information. En effet, les Etats-Unis et l’URSS ont distingué les « essais » et les « explosions ». En effet, certains essais comportaient plusieurs explosions simultanées, ce qui était admis par les traités. En fait, ces « subtilités » ont eu pour principal objet de contourner le traité de limitation des essais qui interdisait des essais souterrains de plus de 150 kt. Les Américains et les Soviétiques ont donc fait exploser plusieurs engins, dans des puits différents, à quelques secondes d’intervalle pour se conformer aux dispositions du traité de limitation des essais souterrains.<br /> Le rapport UNSCEAR 2000 indique 908 essais souterrains américains (tous sur le territoire des Etats-Unis) dont 897 au Nevada sans distinguer les essais des explosions. D’autres rapports distinguent les « essais » des « explosions » et font un décompte différent : 845 essais souterrains pour 940 explosions. Ces chiffres montrent la complexité des données sur les essais nucléaires que l’on doit considérer plutôt comme des ordres de grandeur que comme la réalité chiffrée.<br /> Pour le site du névada (wikipedia):<br /> Il est utilisé depuis à d’autres fins, dont des essais hydronucléaires depuis 1997 et l’entrainement de personnels et de tests de matériel pour la détection d’armes de destruction massive.<br /> et https://www.lepoint.fr/monde/las-vegas-atomic-city-28-12-2012-1606551_24.php<br /> Donc c’est un peu un no man’s land quand même, le site n’est utilisé que pour des expérimentation et est interdit au public
nirgal76
C’est différent, mais ça s’appelle quand même un générateur électrique nucléaire, donc on envoi des technologies nucléaire dans l’espace, c’est pas interdit si on rpends le terme nucléaire au sens “large”.
nirgal76
euh non, j’ai pas oublié. 100 en aériens et tout le reste en sous sol (900 environs dont certains qui ont “fuités”) (en altitude et au sol c’est pareil, c’est dans l’air, donc aérien)
gwlegion
Clockover:<br /> on peut visiter la zone des essais.<br /> Je l’ignorais … d’un autre coté, je pense qu’il y a mieux comme endroit pour ses vacances.<br /> Clockover:<br /> ton affirmation fausse que le nucléaire dans l’espace est interdit.<br /> Effectivement, apres recherche, il s’avere que tu as raison … la traité de l’espace interdit la “militarisation” de l’espace, et donc l’envoi d’armes de destructions massives, mais pas explicitement le nucleaire, et en particulier la propulsion nucleaire …<br /> erreur de ma part.<br /> Clockover:<br /> Quand à l’historie de la catastrophe, des milliers d’essais ne font pas un nomans land alors… Tchernobyl n’en est pas une, Fukushima non plus, bref beaucoup de fantasme sur la dangerosité des rayonnements.<br /> bon … deja, je suis travailleur du nucleaire … donc, fantasme, pas trop …<br /> et je suis pas seulement ca … je suis aussi tres curieux, donc tres informé sur le sujet …<br /> j’ai pas la science infuse, je peux me tromper et me faire de fausse idées … mais pas que.<br /> Apres, vu certaines discutions mené ici et la, je comprends ce que tu veux dire … mais ce n’est pas mon cas.<br /> Tchernobyl est encore un no man’s land … meme si la conta generale est acceptable, il existe des zone encore tres contaminés, et d’autres encore tres dosantes …<br /> Bien sur, ca l’est bien moins que ca l’etais a l’origine, mais il n’empeche que le danger est réel.<br /> Regarde la video youtube de mamytwink … certains relevés sont tres elevés.<br /> D’ailleurs, tchernobil est sous le coup d’une zone d’exclusion de 30 km …<br /> Quand a fukushima, la zone d’exclusion de 20 km n’est pas une blague non plus …<br /> fr.wikipedia.org<br /> Zone d'exclusion nucléaire<br /> Une zone d'exclusion nucléaire est un territoire évacué à la suite d'un accident nucléaire.<br /> Pour apprécier le caractère dangereux d'une pollution radioactive, il faut garder en tête que pour ce qui est de l'irradiation externe :<br /> Un débit de dose « non négligeable » n'est donc pas nécessairement dangereux pour autant. Le becquerel mesure en effet la désintégration d'un atome unique chaque seconde, une radioactivité mesurable peut être le fait de traces chimiques à peine détectables par ailleurs....<br /> bon, c’est une carte de 1996… ca date un peu.<br /> mais les zones en rouge, sont a 40 curie/ km² …<br /> 1 curie equivaut a 37 gigabecquerel<br /> alors c’est compliqué d’estimer le danger a partir d’une valeur de contamination surfacique, mais dans l’absolu, une valeur supperieur a 400bq necessite une decontamination pour ce qui est des contaminant alpha …<br /> mais c’est pas si simple que ca…<br /> pour finir…<br /> je connais les risques du nucleaire … je ne me fais pas de films a ce sujet .<br /> le probleme a mon sens avec ce que tu dis, c’est le sous texte.<br /> D’un certain point de vue, tu laisse entrendre que le nucleaire ne represente aucun danger.<br /> C’est evidement pas ce que tu dis directement … mais c’est ce que certains pourraient comprendre.<br /> Et je trouve ce message un peu bancal… surtout a tenir face a des populations qui ne sont peut etre pas bien informées a ce sujet.<br /> Apres, si les etats unis envoient une fusée a propulsion nucleaire, dit toi qu’elle vas passer au dessus de la france … donc potentiellement si elle explose, les debris tomberons dans ton jardin … ou le mien.<br /> peut etre a l’ecole de mes enfants, ou des tiens…<br /> Je sais pas ce qu’ils comptent utiliser comme combustible, et surtout son activité …<br /> mais je sais qu’une fusée a besoin d’une force absolument titanesque pour s’arracher a l’attraction terreste …
gwlegion
en fait on parle de la meme chose …<br /> les RTG pour Radioisotope Thermoelecric generator.<br /> Je pensait que le traité de l’espace interdisait les materiaux fissible de haute activité … genre ceux utilisé pour faire du nucleaire militaire ou ceux utilisé en centrale …<br /> Je me trompais. enfin … c’est discutable.<br /> En gros ce qui est interdit, c’est la militarisation de l’espace … donc les armes de destruction massives.<br /> mais du coup, envoyer du combustible nucleaire de qualité militaire dans l’espace, c’est authorisé ou pas ?<br /> par ce qu’on pourrais admettre qu’en mettre dans un vehicule en orbite, s’est potentiellement pouvoir s’en servir comme arme en la fesant tomber ou on le souhaite.<br /> (je sais qu’une bombe nucleaire ne fonctionne pas comme ca …)<br /> pour les sources utilisés dans les RTG, on les selectionne justement par ce qu’elle sont de faible activité. Pour qu’elles produisent moins, mais de facon plus stable, et surtout plus longtemps.<br /> donc si elle sont moins actives, elles sont moins dosantes, et moins contaminantes, et leur masse critique est bien plus elevée, voir inateignable
f-dzt
c’est quoi “auroités” ?<br /> (Plusieurs financements des auroités)<br /> ou serait-ce “autorités” ?
gwlegion
Clockover:<br /> Mais la méconnaissance des gens fait que le danger est toujours très largement surestimé dans ce domaine. Et cela fait qu’une très grande majorité des gens sont contre le nucléaire alors que c’est une très bonne source d’énergie<br /> ben j’ai pas franchement d’autres choix que d’etre pleinement d’accord …<br /> les gens ne maitrisent que tres rarement ce sujet, et ils ont une peur irrationelle et une vision alarmiste du probleme…<br /> Clockover:<br /> Et cette peur irraisonnée me gave j’avoue.<br /> moi aussi … je suis d’ailleur un defenseur de l’energie nucleaire … a l’heure acutelle, on a pas de meilleur solution disponible.<br /> Clockover:<br /> Alors bien sûr il y a la contamination en tâche de léopard mais globalement c’est parfaitement vivable sur le long terme.<br /> oué … alors si dans certaines zones c’est vrai, il reste encore certains coins ou c’est pas genial …<br /> perso, j’irais pas me promener a pyrpiat sans un bon radiametre et un geiger.<br /> y’a des zones de stockage de dechets (pas nucleaires … vetements/ materiels de premiere urgence) qui datent de la catastrophe qui dosent encore beaucoup… en tout cas au dessus du seuil fixé par l’ASN.<br /> puis meme sans parler de ca, tu trouve des points chauds, sans aucune justification un peu partout (dans la video, ils en avaient trouvé un dans l’herbe) .<br /> Alors oui, rien qui te liquifiera dans la seconde … mais a terme, dangeureux quand meme.<br /> Clockover:<br /> “Oh mon dieu 100* plus radioactif que la normale !!! C’est grave !!” Alors que c’est peanut…<br /> oui… ca aussi je suis d’accord. Deja parler de la radioactivité naturelle, c’est idiot… elle a beaucoup varié au court du temps (en fait surtout depuis le debut de l’ere atomique).<br /> par contre les effets a seuils, c’est pas une invention … on sait a partir de quelle exposition ca deviens dangeureux…
xryl
À un moment, il faut être pragmatique. Si une techno permet de diviser par deux le temps de voyage entre la Terre et Mars, ça veut dire qu’elle permet peut être de rendre possible ce voyage (car diviser par 2 le temps, c’est aussi réduire par un facteur d’au moins 10 la masse à transporter, notamment sur le support vie des astronautes, l’alimentation etc…)<br /> C’est également réduire la dose de radiation à laquelle ils seront exposés (paradoxalement) d’au moins un facteur 2 (temps de l’A/R), et moins de chance d’avoir une explosion solaire.<br /> Bref, il faut absolument le tenter.
Wen84
“le nucleaire est interdit dans l’espace” =&gt; Oui enfin les états en général font bien ce qu’ils veulent en généal. Les accords finissent toujours pas être détournés.
juju251
Clockover:<br /> Mais la méconnaissance des gens fait que le danger est toujours très largement surestimé dans ce domaine. Et cela fait qu’une très grande majorité des gens sont contre le nucléaire alors que c’est une très bonne source d’énergie (dans le sens ratio avantage/inconvénient).<br /> Et cette peur irraisonnée me gave j’avoue.<br /> Ouais, enfin, il ne faudrait quand-même pas oublier les problèmes posés par les déchets nucléaires et les démantèlements problématiques et très couteux des centrales.<br /> Après, en effet, il y a beaucoup de fantasmes quand au nucléaire et obtenir des informations sur cette industrie n’est pas forcément simple.<br /> Quand on masque volontairement des infos, il est logique qu’il y ait de la méfiance en face.
gwlegion
juju251:<br /> Quand on masque volontairement des infos<br /> En fait, en france, toutes les info sont publiques … site de l’ASN …<br /> Bon, y’a eut des loupés … genre tchernobil, mais ce n’est pas systematiquement le cas.
juju251
Les infos sont publiques auprès de l’ASN, certes.<br /> Encore faut-il que lesdites infos soient communiquées à l’ASN.
gwlegion
ben c’est une obligation legale …<br /> tout evenement significatif doit etre declaré a l’asn …<br /> ca vas jusqu’au peintre qui renverse un pot de peinture par terre (evenement significatif environement)
juju251
gwlegion:<br /> ben c’est une obligation legale …<br /> Je sais, mais certains événements sont vraisemblablement signalés en retard …<br /> Il y a eu plusieurs cas ces dernières années d’après “Le canard Enchainé” …
gwlegion
t’aurais une source ?
juju251
Pas sous la main, je ne crois pas avoir gardé les numéros en question.<br /> Je regarderai tout de même et si des nouveaux numéros traitent de ce genre de choses, j’essaierai de penser a poster (ce n’est pas gagné )
gwlegion
apres, j’suis pas fermée … il y a sans doute eut de ratés …(bon, on parle pas de chernobil … c’etais une autre epoque )<br /> mais de nos jours, je pense que c’est plutot ouvert comme comunications …<br /> apres, on pourra debatre des sources que tu pourrais trouver .
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Intel présente ses nouveaux NUC Pro
Ce chargeur à induction de chez Samsung est GRATUIT
BMW va adopter le même format de batteries que Tesla
Amazon Prime Video s'offre un coup de jeune bien mérité sur les Freebox
Realme lance son 9i 5G au rapport prix-performances bluffant, mais arrivera-t-il en France ?
Mettez Chrome à jour tout de suite pour corriger une faille zero-day exploitée
Quelle puce dans quel iPhone 15 ? A16 ou A17 ? Les choses se précisent
Cet étonnant robot est animé par un Raspberry Pi, mais est loin d'être low-cost
Le Core i9-13900K Raptor Lake d'Intel aurait un mode
Intel Arc A580 : sur Ashes of the Singularity, la carte graphique est au niveau d'une RTX 3050
Haut de page