La NASA va ouvrir une enquête sur l’usage de drogues chez Space X et Boeing

Matthieu Legouge Contributeur
21 novembre 2018 à 18h38
0
Elon Musk blunt

En septembre dernier, l'interview filmée du fantasque Elon Musk par Joe Rogan a certainement plus attiré l'attention sur l'énorme joint qu'il s'est allumé que sur la conversation en elle-même, tournant autour de sujets comme la science, l'IA et l'exploration spatiale.

Comme le relate le Washington Post, la NASA vient de décider d'ouvrir une enquête sur la sécurité et l'usage de drogues chez ses prestataires, SpaceX et Boeing. L'agence spatiale américaine évaluera les deux sociétés dès 2019 et durant plusieurs mois, elle passera en revue « tout ce qui pourrait avoir une incidence sur la sécurité ».

Elon Musk, empereur de la provocation


Elon Musk n'en finit plus d'attirer l'attention sur sa personne, malheureusement assez rarement de façon positive ces derniers temps. Après avoir été admonesté par le gendarme boursier américain et forcé de quitter son poste de président du conseil de Tesla - à cause d'un simple tweet -, le comportement de l'entrepreneur est maintenant pointé du doigt par la NASA.

L'agence pour laquelle SpaceX doit réaliser sa première mission habitée vers l'ISS n'est guère amusée par les plaisanteries d'Elon Musk. Rappelons qu'en septembre dernier, le milliardaire a posté sur Twitter une vidéo de son interview filmée par Joe Rogan, un podcaster américain, dans laquelle il fume un joint, en précisant tout de même qu'il n'est pas « fumeur régulier ». Au début de l'entretien, il a aussi « joué » avec son lance-flamme, développé par une autre de ses entreprises, la Boring Company.

La NASA veut « rassurer le public »


La NASA va-t-elle trop loin en ordonnant l'ouverture de cette enquête ? Sans faire mention de SpaceX ni d'Elon Musk, le patron de la NASA, Jim Bridenstine, déclare qu'il souhaite « rassurer le public », notamment à l'approche des prochains vols habités à destination de l'ISS. Il ajoute : « Nous devons montrer aux Américains que lorsqu'on met un astronaute dans une fusée, il est en sécurité ».

De son côté, Bob Jacobs, porte-parole de la NASA, explique que l'enquête devrait garantir « que les entreprises respectent les exigences de la NASA en matière de sécurité sur le lieu de travail, y compris le respect d'un environnement sans drogue ».

L'examen des deux prestataires sera dirigé par l'Office of Safety and Mission Assurance de la NASA et le processus pourrait être assez « invasif » puisqu'il impliquera des centaines d'entretiens avec des employés à tous les niveaux de l'entreprise et sur la plupart des sites de travail.

Pas une première dans l'histoire de l'astrophysique


On peut s'étonner de ce zèle de la NASA qui, a priori, est surtout censé se concentrer sur les techniques de développement des fusées plutôt que sur la politique d'une société en matière de drogue, surtout si cela part uniquement du fait d'un personnage sulfureux fumant un blunt au cours d'une interview.

D'autant que ce n'est pas vraiment une première dans ce domaine : Carl Sagan, éminent astronome américain disparu en 1996, qui est également l'un des fondateurs de l'exobiologie, consommait de la marijuana assez régulièrement et prêtait de nombreuses vertus à cette plante, en tant que médicament, mais aussi simplement pour stimuler la réflexion.


Dans tous les cas, on ne peut nier qu'Elon Musk a peut-être un goût un peu trop prononcé pour la provocation...
13 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top