En France, Android proposera d'installer Bing par défaut

29 septembre 2020 à 15h22
14
Bing © QZ.com

C'est une petite victoire pour Microsoft. Google vient de dévoiler à quoi ressemblera l'assistant d'installation des moteurs de recherche tiers entre octobre et décembre. Ce ballot screen a été rendu obligatoire par la Commission Européenne en 2018.

Dans 13 pays de l'Union Européenne, dont la France, Google devra proposer, en autres, l'installation du moteur de recherche Bing développé par Microsoft.

Une opportunité pour Microsoft

Selon les chiffres de Statcounter, en France, Bing ne disposerait sur mobile que d'une part de marché de 0,67 % derrière Ecosia (0,8 %) DuckDuckGo (1,22 %) et bien entendu Google à 96,04 %. Sur ordinateur, Bing est en seconde place avec 8,9 %.

Pour Microsoft, ces trois prochains mois pourraient donc être l'occasion de gagner quelques points sur le marché de la recherche mobile, d'autant que cette période (jusqu'au 31 décembre) inclut les fêtes de fin d'année et la perspective de voir de nombreux smartphones au pied du sapin.

En France, via ce ballot screen , Google proposera également de configurer les moteurs PrivacyWall et Info.com. Notons que cet écran est mis à jour tous les trimestres et fonctionne sur le principe des enchères. Dans d'autres pays, selon leur stratégie et leur part de marché locale, les acteurs de la recherche mettent le prix pour figurer sur cet écran d'installation. C'est par exemple le cas de GMX en Estonie ou en Grèce, DuckDuckGo en Bulgarie ou en Croatie ou encore du moteur Qwant au Luxembourg.

Un passif entre Microsoft et Google

Les deux géants se sont mutuellement accusés d'entretenir un abus de position dominante sur leur marché respectif.

En 2010, la Commission Européenne avait obligé l'éditeur de Redmond à retourner jusqu'en 2014 le fameux ballot screen permettant au consommateur de choisir un navigateur alternatif à Internet Explorer . Face à la dominance de Microsoft sur ce marché, Google avait fait partie des plaignants aux côtés d'Opera Software ou de Mozilla Firefox .

Sur le marché de la recherche en ligne, cette fois, c'est Microsoft qui avait déclaré la guerre à Google pour sa position dominante. En 2018, les autorités de Bruxelles avait ainsi obligé le développement d'un écran similaire sur Android pour donner davantage de visibilité aux fournisseurs de services de recherche alternatifs.

Depuis l'arrivée de Satya Nadella à la tête de Microsoft, la société a abandonné tout projet de développement d'OS mobile alternatif. L'entreprise compte désormais tirer parti de la popularité d'Android. Elle y développe son écosystème par le biais d'applications formant une porte d'entrée vers ses services de souscription tel que Microsoft 365 . Alors dans le cadre de ces enchères sur Android, l'éditeur n'a pas hésité à mettre la main au portefeuille pour donner un coup de pouce à Bing dans certains pays.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
14
cirdan
«&nbsp;la perspective de voir de nombreux smartphones au pied du sapin.&nbsp;»<br /> Sauf à Bordeaux où ça va être interdit (les sapins, pas les smartphones ).
aazert
C’est assez drôle venant de la seule des GAFAM qui doit son succès uniquement en ayant vendu son OS directement inclus dans les PC sans présenter les autres alternatives aux consommateurs.
Procyon92
Le ballot screen de Windows proposait plus de choix et ne coûtait rien aux sociétés. Celui d’androïd permet à Google de se remplir les poches en vidant celles de ses concurrents et le nombre de slots limités permet de diviser encore plus les petits (ex DuckDuckGo n’a pu avoir qu’une petite région).
Temps_Nyx
Ça y est, après Bethesda, Microsoft rachète Google!!!
nicgrover
Ouais pour ma part Bing c’est de la daube… J’ai à de nombreuses reprises fait des comparatifs entre Google et Bing et il n’y a pas photo.
chlubister
Comparé à Google , Bing est un peu faiblard comme toutes les autres alternatives (Duckduckgo, qwant,Ecosia, etc…), mais quoi qu’il en soit quand "les Gros " se mettent d’accord, c’est toujours sur notre dos.
Yorgmald
Bien content, pourvu que ça continue et Chrome soit desinstallable comme gmail aussi.<br /> Je préfère les outils de Microsoft, même si Edge est sur une base Chromium.
bmustang
qu’est ce qu’il faut pas lire comme conneries ici ? depuis quand on compare des recherches entre 2 moteurs ? C’est n’importe quoi et surtout ne faite pas tous la même chose SVP !
Bibifokencalecon
Google et Bing profitent de leur large écosystème et l’exploitation des données de l’utilisateur pour affiner ou mettre en avant des résultats (ou suggestions). Cela se remarque aussi à l’autocomplétion d’une recherche, mais cela va bien plus loin.<br /> Par exemple :<br /> Je joue à des Jeux de rôle et nous utilisons Google Drive + Google Meet (entre autres). Et bien Google me recommandera des activités / produits reliés à ce loisir. Et quand je commence à chercher quelque chose de précis (relié à l’univers spécifique du jeu), à peine 3-4 lettres, et Google a déjà affiné le mot auquel je pensais. Il sait aussi que j’y joue à chaque semaine, et me propose donc en avance des suggestions avant chaque partie. Nous avons même été surpris de voir des contenus suggérés reliés à des choses dites vocalement (via Google Meet).<br /> C’est la force et faiblesse de ces 2 moteurs de recherche. La personnalisation croisée et «&nbsp;intelligente&nbsp;» peut se révéler être un vrai support/aide pour l’utilisateur. Mais c’est aussi désagréable de savoir qu’une organisation privée connaît à ce point notre quotidien.
aazert
Je ne vois pas où est le problème à comparer la pertinence des recherches d’un moteur de … RECHERCHE o-O<br /> Après oui tu as raison il n’y à pas à comparer. Quand tu fais une recherche sur google tu trouves, sur les autres autres tu voyages … Je serai d’ailleurs curieux de voir la 1ère recherche des moteurs de recherches alternatifs (ceux protégeant la vie privée ou plantant des arbres, ce qui est très bien soit dit en passant). Ma main à couper que la recherche n° 1 est… google.
telefonefix
Je n’utiliserai pas cette daube de Bing, comme beaucoup on s’arrangera pour contourner cette utilisation forcée.<br /> Y en a marre de ce forcing, après Edge c’est Bing !!!
TofVW
telefonefix:<br /> Y en a marre de ce forcing<br /> Tu es en train de parler de la «&nbsp;forte&nbsp;» incitation (quasi obligation) à utiliser la barre de recherche Google ou Chrome sur les téléphones Android, là, c’est bien ça?
Cmoi
Pas encore les smartphones mais ça viendra…surtout ceux compatibles 5G
nicgrover
Bah… on ne doit pas utiliser le même internet…
telefonefix
Du forcing général…<br /> Pour info, je n’utilise pas Chrome sur mon téléphone, je n’ai pas 1 rotten Apple.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Epic vs Apple : la juge trouve la stratégie d'Epic
Des cartes de joueurs du PSG seront désormais collectionnables via la blockchain
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Skyblivion: le projet bénévole d'adaptation d'Oblivion dans Skyrim se précise
Pour l'anniversaire Cdiscount, la caméra Xiaomi Mi Home 360° profite d'une belle promo 🔥
OnePlus confirme qu'il ne commercialisera pas de OnePlus 8T Pro
Airbnb : un problème technique laisse consulter les messages d'autres utilisateurs
Apple dévoile les dessous de Scribble, sa technologie de reconnaissance d'écriture dans iPadOS 14
Le Huawei P Smart 2021 se lance en Europe : 48 MP, Kirin 710A et une grosse batterie
iPhone 12 : les usines chinoises tournent 24h/24 (et les ouvriers doivent reporter leurs congés)
Haut de page