Apple pourrait préparer son propre moteur de recherche

27 août 2020 à 16h41
9

Peut-être bientôt privé du moteur de recherche Google, proposé par défaut sur les appareils iOS depuis plusieurs années, Apple planche déjà sur un plan B.

Chaque année, Google débourse plusieurs milliards auprès d'Apple pour que son moteur de recherche reste celui installé par défaut sur les appareils iOS, via Safari. En 2018, l’entreprise a ainsi versé 9 milliards de dollars à la marque à la pomme ; l’année suivante, le montant a atteint 10 milliards de dollars. Jusqu'ici, les deux sociétés y trouvaient leur compte : cela permettait à la première de conserver son leadership et à la seconde, d’amasser une belle quantité d’argent. De fait, les sommes versées par Google représentaient environ 20 % du chiffre d’affaires annuel de la branche « Services » d’Apple. Mais les choses pourraient changer dans les prochains mois…

Google et Apple, un accord lucratif… Mais anticoncurrentiel

En juillet dernier, l’Autorité britannique de la concurrence a dénoncé ce deal, comme l’a rapporté Reuters. L'institution estime « qu'étant donné l'impact des pré-installations et des applications installées par défaut sur les appareils mobiles et de la part de marché importante d'Apple, […] les accords existants entre Apple et Google créent une barrière importante à l'entrée et à l'expansion pour les rivaux, ce qui affecte la concurrence entre les moteurs de recherche sur mobile ». Il est par ailleurs possible que d’autres pays partagent l’avis de l’Autorité britannique et que des mesures soient finalement prises internationalement à l’encontre de cet accord jugé anticoncurrentiel.

Pour Apple, ces éventuelles sanctions seraient finalement l’opportunité de concevoir et de lancer son propre moteur de recherche. En tout cas, plusieurs indices vont en ce sens, se traduisant par des modifications dans Spotlight Search sur iOS et iPadOS 14 bêta ou encore par une mise à jour importante au sujet d’Applebot.

Un moteur de recherche sans publicité ?

Ainsi, fin juin, Apple a ajouté une nouvelle fonctionnalité Spotlight Search sur iOS et iPadOS 14 radicale. Elle contourne le moteur de recherche de Google en offrant aux utilisateurs l’opportunité d’effectuer des recherches et d'aller directement sur un site sans passer par Google.

Le mois suivant, la firme a mis à jour sa page d’assistance relative à Applebot. Elle a ajouté des détails destinés aux webmasters et aux référenceurs analogues à ceux communiqués par Google. Ils incluent des explications sur la procédure de vérification du trafic d’Applebot, sur les résultats de recherche ou encore les règles étendues du fichier robots.txt.

Enfin, dernier indice et non des moindres, depuis mai, Apple a publié plusieurs offres d’emploi en lien avec le développement d’un moteur de recherche.

En supposant que tout ceci se concrétise, on peut imaginer que le moteur de recherche d’Apple cherche à se différencier des solutions de Google ou de Microsoft (Bing), essentiellement basées sur la diffusion de publicités et la collecte de données. Il est ainsi probable qu’Apple joue la carte de la personnalisation et de la confidentialité en misant sur un moteur de recherche étroitement lié au système d’exploitation et affranchi, du moins initialement, de la publicité.

Source : coywolf

9
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
scroll top