On vous présente le X One, le vélo du 21e siècle, avec ordinateur et reconnaissance faciale intégrés

13 novembre 2019 à 15h15
16
xone-couv.jpg
Le X One (© Rayvolt)

La start-up Rayvolt Bike, basée à Barcelone, a largement dépassé son objectif de levée de fonds, opération nécessaire au lancement de la production du vélo électrique de demain, censée démarrer l'an prochain.

Il s'appelle le X One. Certains feront une comparaison avec une célèbre console de jeu vidéo, mais nous sommes bien ici en présence d'un vélo électrique. Peut-être celui de demain. La start-up espagnole Rayvolt Bike a créé une bicyclette innovante qui embarque de multiples technologies, brevetées, qui viennent donner corps à la vision du concepteur de vélos Mat Rauzier. Le design et la machine sont futuristes. Voyons si ses performances le sont aussi.

Un déverrouillage via la techno de reconnaissance faciale

Concernant la technologie intégrée, nous sommes évidemment loin des premières bicyclettes pilotées par la légende du cyclisme Raymond Poulidor, disparu ce mercredi 13 novembre 2019. Le X One embarque un ordinateur tactile intégré Android, qui gère notamment le logiciel de reconnaissance faciale permettant de déverrouiller automatiquement le vélo lorsque son propriétaire est identifié. Rayvolt a également développé sa propre technologie de contrôle, EIVA, qui offre au cycliste la possibilité de gérer la totalité des réglages de l'engin au simple toucher du doigt.


Le cadre est en aluminium, la fourche, elle, est en fibre de carbone, ce qui permet de bénéficier d'un e-bike avec ordinateur embarqué pour 22 kilos, un poids qui reste relativement correct sur le marché des vélos électriques.

Le freinage du X One est conduit par un système de régénération breveté, qui permet au cycliste d'actionner les pédales vers l'arrière pour ralentir le vélo. Lorsque vous affrontez une descente, le vélo se connecte à son capteur gyroscopique, qui permet une conduite plus intuitive. Les signaux de virage, que l'on trouve aux extrémités du guidon, offrent une touche de sécurité supplémentaire.

guidon-cadre-xone.jpg
On note le style du cadre (© Rayvolt)

Une autonomie pouvant aller de 50 à 75 kilomètres, selon le modèle

Le X One embarque une batterie 16 Ah de 42 volts, directement intégrée dans le cadre, qui offre au vélo électrique une autonomie de 75 kilomètres, soit environ quatre heures de charge, et une assistance comprise entre 25 et 45 km/h.

Avant le lancement de la production début 2020 et les premières livraisons autour du mois de juin, Rayvolt propose une gamme de trois vélos électriques. Celui dont nous venons de parler, le X One Power, qui bénéficie de l'autonomie la plus importante, est proposé au prix réduit de 1 999 euros sur la plateforme Indiegogo. Après son lancement, ce montant pourrait passer à 3 994 euros.


Deux autres versions existent : le X One Smart+, moins puissant, est proposé à 1 906 euros (contre 3 813 euros hors réduction) ; tandis que le X One Smart, qui jouit d'une autonomie moindre (50 kilomètres, 2,5 heures de charge), est accessible au prix de 1 815 euros (3 631 euros sans réduction).

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
14
Tadahiro-Nomura
Le problème c’est qu’il faut être sacrément chevelu pour pouvoir l’utiliser.
soleros
immonde
genzow69
C’est un peu hors sujet mais effectivement, sacré tignasse…on aime on aime pas, moi j’aime pas.<br /> En revanche le vélo est génial, hormis le tarif prohibitif comme toujours c’est une belle démonstration de technologie et d’intelligence (l’un n’impliquant pas forcément l’autre).
ThorShall
C’est vrai entre aimer et ne pas aimer, il y a un bras.<br /> Peut être pour les vieux ou pour les filles pourquoi pas ? Mais le prix pique les yeux…
vbond007
La démonstratrice est plutot mignonne…<br /> C’est assez vendeur <br /> Et heureusement l’emplacement pour smartphone fait pile poil la taille de mon mobile… J’avais peur que ca ne rentre pas.
AlexLex14
C’est parce que la start-up est dans le vent
philumax
moi je tique sur l’android : encore un truc qui ne sera pas souvent mis à jour…
remitchou
Non mais pédaler en marche arrière … minimum quand on conçoit un vélo c’est de consulter un bio mécanicien.
Blues_Blanche
Moi je trouve ça drôle. Dans ma ville un vélo tout pourri tu te le fait voler en quelques heures, alors un concentré de technologie… beau ou moche… c’pareil
Blackalf
remitchou:<br /> Non mais pédaler en marche arrière … minimum quand on conçoit un vélo c’est de consulter un bio mécanicien.<br /> Le freinage du X One est conduit par un système de régénération breveté, qui permet au cycliste d’actionner les pédales vers l’arrière pour ralentir le vélo<br /> Et ça n’a rien de nouveau, ça fait des décennies que le frein intégré dans le moyeu arrière et actionné par rétro-pédalage existe…ici on a repris l’idée pour en tirer un autre profit
philumax
tout à fait!<br /> j’en ai fait les frais, quand j’étais jeune : je devais aller travailler à une bonne dizaine de kilomètres de chez moi et mon père a demandé à un ami si il pouvait me trouver un vélo dans ses vieilleries. j’en ai eu un, et le freinage, était assuré en pédalant en arrière. j’ai découvert ça, en m’en servant…<br /> ça surprend, mais quand on est jeune, on s’adapte vite!<br /> trois mois après (trois salaires) j’avais une mobylette! à moi les grands espaces!
armagedon3000
Dans mon coin perdu, ont appelaient cela un « Torpédo ».
Blackalf
Exact, j’essayais justement de me rappeler le nom, c’était le même en Belgique ^^<br /> Ma grande soeur m’avait filé son vélo qui en avait un lorsqu’elle a acheté une mobylette pour aller bosser…ok, les copains se fichaient de moi parce que c’était un vélo de fille, mais c’était top pour faire des blocages/dérapages de la roue arrière
emeuley
L’idée est bonne. Enfin un vélo qui permet de recharger la batterie en descente ! sinon, les points négatifs: pas de garde boue, pas de protection de chaine. taille ? un seul cadre ? pour les cheveux, OK, je ne peux pas lutter… d’autre part réglage de selle à revoir pour la taille du bonhomme… Bref, un vélo de ville, mais pas vraiment.<br /> Le prix ? normal pour ce type de vélo… malheureusement…
MattS32
Et voici venu le vélo à obsolescence programmée… Ça va être rigolo quand les 3/4 de ces startups surfant sur la mode du VAE se seront cassées la gueule, laissant leurs clients sans support (et notamment, sans batterie de rechange, puisque l’écrasante majorité de ces vélos tape à l’œil ont des batteries de format non standard…).<br /> Sinon, un vélo classique, c’est moins cher, et ça dure plusieurs décennies, même si le constructeur disparait… Et idem pour un VAE « de base » à batterie à peu près standard. Et c’est tout aussi efficace pour faire ce pour quoi un vélo est fait : emmener son utilisateur d’un point A a un point B.
DrCarter95
Encore un peu et le mec va se prendre les cheveux dans les roues :o
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'app Android Discord cache un thème sombre pour écrans AMOLED
Pokémon Épée et Bouclier sur Nintendo Switch en promo chez Amazon
-30% sur une carte mémoire micro SDXC PNY Performance 64 Go chez Cdiscount
Le MacBook Pro 16
Vente flash Fnac : Smartphone XIAOMI Mi 9T 6Go + 128Go à 270€
Le Japon installe des centrales solaires et éoliennes sur l'ancien site nucléaire de Fukushima
Disney+ cale au démarrage suite à une trop grande demande
Promo sur les SSD Lexar NS200 2,5
ASUS et Google s'associent pour créer un équivalent de Raspberry Pi dédié à l'IA
Haut de page