Les trottinettes électriques, plus polluantes que les transports en commun

52
Dott Trottinettes
Crédit : Shutterstock

En prenant en compte le cycle global et l'entretien des services de trottinettes électriques, leur pollution est légèrement moindre qu'une voiture, mais bien pire que le bus, le train ou le métro.

Les trottinettes électriques n'existaient quasiment pas il y a quelques années à Paris. Elles sont désormais à tous les coins de rue, et cela se constate dans de nombreuses grandes villes européennes et américaines. Cependant, elles n'auraient rien de vertueux du point de vue environnemental et seraient même sur la liste noire des modes de transport.

La trottinette 42 fois pire que le métro !

C'est le bilan de l'étude concoctée par Joseph Hollingsworth, Brenna Copeland et Jeremiah X. Johnson. Publiée sur IOP Science, elle estime les émissions de CO2 à 125,5 g/km (202 g/mile dans la publication originale) pour une trottinette électrique. Précisons que cela est calculé dans le cadre d'un libre-service type Lime, Bird ou Dott, et non d'un achat personnel. Les matériaux nécessaires et la production ne représenteraient que la moitié de la pollution, contre 43 % pour la collecte et redistribution des machines.

Attention cependant, les données sont basées sur une production en Chine et une utilisation via le service Bird aux États-Unis. Aussi, l'électricité ne représente que 4,7 % des émissions. Donc même avec un mix énergétique français (comparé à celui de Caroline du Nord incluant 52 % de gaz et charbon), le constat serait similaire.

La trottinette est ainsi l'un des modes de transport les plus polluants. Par comparaison, un trajet d'un kilomètre avec une voiture neuve, achetée en 2019, émet en moyenne 132 gCO2/km, selon la CCFA (243 gCO2/km pour une voiture moyenne en circulation) soit un cycle global d'environ 160 g/km. C'est pire en comparaison des transports en commun. Un bus diesel francilien revendique 93,5 gCO2/km par passager selon la SNCF, un TER 29 g/km, un Transilien 5,4 g/km, un métro ou un tramway environ 3 g/km.


Une empreinte améliorable

L'étude est toutefois optimiste. Elle préconise trois solutions afin de réduire l'impact carbone des trottinettes. L'utilisation de voitures électriques, d'une part, pourrait baisser le taux à 110 g/km, tandis que « limiter la collecte aux trottinettes à batterie déchargée » améliorerait les chiffres à 102 gCO2/km. En combinant optimisation de la collecte, redistribution et durée de vie supérieure à deux ans, le rapport indique de possibles émissions de 88 gCO2/km.

Malgré ces efforts, ce mode de transport en vogue resterait néfaste par rapport aux autres transports en communs. Remplacer la voiture par une trottinette en libre-service serait la seule option véritablement légitime, mais dérisoire vis-à-vis du métro, voire du vélo (même à assistance électrique, autour de 25 gCO2/km) ou de la marche.


Enfin, nous ne parlons ici que de CO2. Ne sont pas comparées les autres pollutions, dont celles spécifiques à l'automobile (particules fines, NOx, etc.) ou aux trottinettes (terres rares, acidification des sols...).

Source : IOP Science
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
52
35
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les wearables Apple ont la cote et dépasseront les iPad en termes de revenus en 2020
🔥 Bon plan Amazon : 2 enceintes Q.Acoustics QA3010 à 150€ au lieu de 219€
Sonos va lancer sa première enceinte portable Bluetooth
🔥Bon plan : Mpow H7 Casque Bluetooth à 16,99€ au lieu de 25,99€
Amazon Prime Video pour Android TV ne sera pas dispo pour tous les appareils
Huawei : La bêta EMUI 10 basée sur Android Q officialisée par la firme
🔥 Bon plan Rakuten : aspirateur robot Xiaomi Mi Roborock S50 V2 à 339,99€
🔥 Bon plan Darty : brosse à dent électrique Oral B Pro 970 Ultra à 29,99€
Apple : le remplaçant de l’iPhone XS s’appellerait iPhone Pro
🔥Bon plan Cdiscount : smartphone Xiaomi Mi 9T à 299€ au lieu de 329€
Haut de page