Aux USA, les grandes villes créent une alliance pour réguler les trottinettes électriques

Alexandre Boero Contributeur
30 juin 2019 à 09h33
0
Spin trottinettes électriques.jpeg
(Crédits : Spin)

Débordées par l'afflux de trottinettes électriques et leurs conséquences fâcheuses, plusieurs grandes villes veulent reprendre le destin de leurs transports urbains en main.

Les trottinettes électriques constituent sans aucun doute la goutte d'eau qui a fait déborder le vase de la patience de nombreuses villes américaines. Elles sont plus d'une douzaine à avoir annoncé rejoindre l'Open Mobility Foundation, une association qui poursuit de multiples objectifs autour de la mobilité et de la sécurité pour imaginer le transport de demain.

Adapter la mobilité

Plusieurs villes - et pas des moindres - ont décidé de rejoindre les rangs de la fondation : New-York, Chicago, Los Angeles, Washington, San Francisco, Philadelphie, Portland, Miami, Minneapolis, Austin, Louisville, Seattle, Santa Monica, San Jose. L'association à but non lucratif regroupe déjà plusieurs entreprises de mobilité, comme Bird, qui veut en devenir un membre important, mais aussi des entreprises et organisations américaines.

L'idée est d'améliorer les transports grâce à des logiciels open source en mettant à profit les contributions de la coalition qui est en train de se mettre en place. Objectif : mieux gérer l'afflux croissant de véhicules et développer diverses options de mobilité dans les différentes villes.

Les données aux services de la collaboration villes/entreprises

De manière générale, l'association veut améliorer la sécurité de tous, en s'assurant notamment que les véhicules sans attache soient équitablement répartis dans les villes, que les trottinettes électriques ne bloquent pas le passage sur les trottoirs et que la sécurité des motards et des piétons soit garantie.

L'association va par exemple analyser des téraoctets de données dégagées par les trottinettes pour opérer une mobilité plus fluide ou plus saine. L'outil open source Mobility Data Specification (MDS) correspond à des interfaces de programmation d'applications (API) qui créent des communications standards entre des entreprises privées (un exploitant par exemple, ou une société de transport) et les villes, ce qui permet de disposer des données utiles pour la gestion du trafic.

À San Jose, le système fonctionne déjà : « Nous avons environ 4 500 trottinettes électriques dans la ville, et nous n'avons pas besoin de beaucoup d'employés pour nous assurer qu'elles respectent les réglementations en vigueur, ce qui nous permet d'embaucher ailleurs », indique un représentant de la ville.

Source : The Verge

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

Modifié le 12/08/2019 à 10h25
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top