Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York

Yvonne Gangloff Contributrice
18 juin 2019 à 21h09
0
Lime trottinette électrique

Jusqu'à présent, ces engins électriques étaient interdits dans la ville de New York comme dans l'ensemble de l'État.

Le projet de loi concernant l'autorisation des vélos et trottinettes électriques devrait être voté demain, mercredi, avant d'être promulgué par le gouverneur.


Les vélos et trottinettes électriques bannies depuis 2004


Cela fait 15 ans que les trottinettes et vélos électriques sont bannis de la ville qui ne dort jamais. Et puisque il vaut mieux prévenir que guérir : la législation de l'état de New York promet 500$ d'amende à quiconque s'amuserait avec l'un de ces engins, y compris dans une propriété privée.

En novembre 2018, le gouverneur de l'État de New York a partagé un premier projet de loi, visant à revoir l'interdiction des vélos et trottinettes électriques. Si des quartiers, comme celui de Manhattan ou de l'Upper East Side, n'ont pas tardé à se positionner en défaveur de ce projet de loi, une nouvelle mouture est portée par les sénateurs Jessica Tamos et Nily Rozic depuis le mois d'avril.

Leur projet vise à légaliser trois catégories d'engins électriques :

  • Une première classe avec les vélos à assistance électrique roulant à un maximum de 32 km/h.
  • Une seconde classe catégorisant les vélos électriques roulant à un maximum de 32 km/h.
  • Enfin, une troisième qui, elle, catégorise les vélos électriques allant jusqu'à 40 km/h, bien souvent utilisés par les livreurs et coursiers pour gagner du temps.

Ce projet de loi devrait bientôt être promulgué. Il doit d'abord être voté, et cela dès demain, avant que le gouverneur n'en fasse l'annonce officielle.

Les risques que cela pourrait entraîner


Depuis fin 2017, il y avait déjà eu au moins 1 500 personnes blessées par des trottinettes aux Etats-Unis. Avec la légalisation des vélos et trottinettes électriques, nul doute que ce chiffre pourrait encore être revu à la hausse de manière très rapide.

Avec cette loi, si les opérateurs de vélos et trottinettes électriques en libre-service viennent proposer leurs services et investir les lieux, on pourrait rapidement retrouver la pagaille existant dans d'autres grandes villes mondiales.

Néanmoins, grâce à leurs oppositions à voir ces engins débarquer, les quartiers de Manhattan et de l'Upper East Side, notamment, ne devraient pas voir ces engins à chaque coin de rue.

Source : Electrek
10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top