Trottinettes électriques : les études sur l'augmentation des accidents se multiplient

11 mars 2019 à 14h38
31
Trottinette electrique

L'agence fédérale majeure de protection de la santé publique américaine a lancé une grande étude qui devrait bientôt fournir ses résultats sur la dangerosité des trottinettes électriques.

Partout dans le monde, des pistes sont étudiées pour réfléchir à un encadrement du moyen de transport de mobilité urbaine qui a le vent en poupe : la trottinette électrique. Alors que les accidents se multiplient un peu partout et que le flou juridique entourant le modèle (notamment en France) fait réfléchir, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), qui forment une agence fédérale des États-Unis, étudient la recrudescence des accidents.

L'insouciance provoquée par ce que représente la trottinette dans l'imaginaire collectif conduit à l'accident

Les trottinettes électriques sont présentes dans plus d'une centaine de villes américaines et dans une demi-douzaine de pays. Mais à mesure qu'augmente le nombre d'appareils en circulation, augmente mécaniquement le nombre d'accidents. Le critère premier est celui de l'insouciance. Pamela Tick, gravement blessée à Austin, au Texas, alors qu'elle circulait sur sa trottinette, se souvient : « Vous avez ce sentiment de nostalgie, comme si vous étiez enfant à nouveau et que rien ne compte » .

Il y aurait donc quelque part une forme d'irresponsabilité des utilisateurs dans l'utilisation d'un appareil qui se révèle extrêmement difficile à contrôler à pleine vitesse, en cas de danger imminent. Les trottinettes Lime peuvent par exemple circuler jusqu'à 25 km/h. C'est pour cela que les agences CDC et Austin Public Health mènent cette enquête, dont les divers rapports seront très bientôt remis au public.

Des consignes de sécurité peu ou pas respectées

Les agences tiennent rapidement à écarter une contre-vérité : « Il y a une perception selon laquelle les blessures liées aux trottinettes sont provoquées la nuit, mais ce n'est pas vrai », indique Jeff Taylor, Responsable de l'unité d'épidémiologie et de surveillance des maladies chez Austin Public Health, qui confirme que « les accidents se produisent à tout moment de la journée ».

Lime trottinette électrique
Une trottinette électrique Lime

Au-delà du simple accident, il y a son caractère aggravant, favorisé par un non-respect quasi-permanent des conseils de sécurité. Nous parlons bien entendu du port du casque... À Marseille, où les trottinettes Lime fraîchement débarquées sont très utilisées, notamment dans le centre-ville et tout le long du littoral, l'Adjoint au maire délégué à la circulation et au stationnement Jean-Luc Ricca, fait état d'une charte plutôt stricte : « Nous informons les utilisateurs sur la vitesse et le port du casque avec pour objectif de minimiser les risques d'accident. Après, nous ne pouvons pas être derrière chaque utilisateur ».

Moins d'une personne sur cent est porteuse d'un casque

L'élu phocéen ne se leurre pas. La grande majorité du parc d'utilisateurs ne porte pas de casque de protection, ce qui accentue le risque d'hospitalisation et de complication (voire pire !) en cas de chute. Les traumatismes crâniens, les fractures de l'avant-bras ou du nez sont des blessures courantes chez les blessés de la trottinette, qui circulent souvent sur des voies de circulation.

Selon Jeff Taylor, l'enquête menée par le CDC aux États-Unis devrait rapporter que moins de 1 % des utilisateurs portent un casque. Sans véritable encadrement de l'activité, qui doit passer par l'établissement d'une législation, la prise de conscience n'aura pas lieu et la trottinette électrique deviendra une vraie petite arme, avec ses espérances de liberté envolées.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
15
leochok
En même temps s’ils font n’importe quoi …<br /> Et que dire des cyclistes ? Avec la prolifération des livreurs Uber et Deliveroo en métropoles. C’est plutôt eux qui me font peurs. Certains ont même des vélos à assistance électrique et roule à 50km/h sur trottoirs et pistes cyclables…<br /> Toutes façons c’est comme la moto. Certains roulent en sandales … jusqu’au jour où …
molotofmezcal
doublon
molotofmezcal
Je pense que tout ceci c’est bullshit, à mon avis mis à part la vitesse et la puissance faut surtout faire attention à ne pas trop légiférer justement.<br /> Le problème c’est la voiture (qu’est en ville une absurdité en soi), pas les nouveaux moyens de locomotions urbaines alternatives. Je préfère largement voir des hordes de trottinettes rouler n’importe ou et n’importe comment que voir des automobiles à perte de vue en métropole.
ddrmysti
En espérant que toi ou un de tes proches (de présence en bas âge) se fasse faucher par une trottinette roulant à 50km/h en toute liberté sur le trottoir pendant les heures de pointe.<br /> Une voiture en ville sur la route est bien moins dangereuse qu’un véhicule qui roule n’importe comment sur le trottoir. Sous réserve bien entendu que le piéton ne soit pas trop stupide pour ne pas s’en jeter sous les roues de l’an voiture (mais là encore le soucis ne vient pas’ specialement de l’an voiture.<br /> Mais bon t’as tout l’air du mec qui n’a pas de famille ni d’obligation. Les trottinettes c’est plutôt compliqué quand tu n’abite Pas dans le centre sans jamais sortir de ton quartier et que t’as des enfants. Tu te contente de voir ce qui t’arrange en reprochant aux autres de n’es pas être comme toi.
molotofmezcal
Tu n’as surtout pas tenu compte de mes précisions concernant la vitesse et la puissance. Evidemment une trottinette à 50Km/h n’est pas une bonne chose, ou qu’elle roule d’ailleurs.<br /> Je pense également qu’une voiture, bien que roulant en toute légalité, est bien plus dangereuse à 50km/h qu’une trottinette à 25km/h.<br /> Je vois une problématique plus globale et c’est évident que la voiture prend largement trop de place en ville, qui n’est pas fait pour elle de toute façon. Et il y a des moyens de réduire son poids en ville sans pour autant interdire son utilisation du jour au lendemain.<br /> Dans tous les cas on devrait justement profiter de ce boom envers ces moyens de locomotions électriques légers pour faire changer les mentalités vis à vis de la mobilité urbaine, au lieu de s’échiner à trouver des moyens d’y mettre des bâtons dans les roues (c’est bien un mal français ça…)
ddrmysti
Si si, je te rassure, j’en ai tenu compte, mais même à 25km/h ça peut faire beaucoup de dégât, donc j’espere Qu’un de tes proches en fera les frais. Et je suis sur que le jour où ça arrivera tu te dira bof, c’est pas grave, il avait qu’a Marcher ailleurs que sur le trottoir.<br /> Pour le reste on en est au même point, mentalité de mec qui n’a occupé obligation et qui voudraient que les autres s’en se plient à son mode de vie.
Feladan
Je confirme les dires. Les trot’ commencent à devenir un fléau à Lyon.<br /> Ce ne sont pas les véhicules en eux même, ce sont forcement les comportements des utilisateurs.<br /> Entre les trot’ laissées à l’abandon n’importe où qui m’empêchent de circuler (oui oui, même sur la route où j’ai du sortir pour la retirer), le mec qui roule sur la route comme si de rien était (j’ai d’ailleurs faillis en faucher un ce matin même, dans un rond point). Les mecs se pensent tout permis, route, piste cyclable, trottoir, sans légiférer, tu peux t’attendre à les voir surtout de nulle part.<br /> J’ai d’ailleurs vu l’exemple, à la Croix Rousse à Lyon (pour ceux qui ne connaissent pas, la rue commerçante part moment à de très petit trottoir et les portes de magasins donnent sans visibilité sur le trottoir).<br /> Les vélos sont sur la route, tous les autres véhicules aussi. Sauf… La trottinette à 25Km/h qui a faillis faucher quelqu’un sous mes yeux.<br /> Bref. J’ai jamais vu autant de problème avec les vélos par exemple. Car même si potentiellement il y en a, les vélos de part le gabarit font plus attention. Les trottinettes, j’ai l’impression de croiser des personnes qui se pensent piéton, d’autres véhicules vélos, d’autres scooters… -_-. C’est un peu chacun son interprétation.<br /> Et l’interprétation à 25Km/h, elle fait mal.
marc6310
Et donc tu proposes que les usagers de trottinettes roulent sur la route aussi, nan ? Histoire que s’ils se font faucher par une voiture de plus d’une tonne à 50km/h ça n’impacte pas ta petite famille sur le trottoir ? C’est pas égoïste ça peut être ?
ddrmysti
D’un côté t’as un mec qui dit qu’il ne faut surtout pas légiférer contre les trottinettes et les laisser faire ce qu’elles veulent en tout impunité, de l’autre que,qu’un dit dit qu’au contraire, il faut légiférer car justement une trottinette est tout aussi dangereuse que n’importe quel autre moyen de locomotion motorisé. J’en te laisse connecter deux neurones et en tirer les conclusions qui s’impose.<br /> De mon avis, le soucis n’est pas tant à façon de penser les’ moyens de transport mais surtout de repenser l’organisation des centres villes. Par exemple, entendant à sens unique certains axes pour libérer de l’an place pour les nouveaux moyens de circulation. Ça n’impacterait Pas trop les personnes n’ayant pas d’autre choix que d’avoir une voiture, tout en laissant les trottoirs sur pour éviter qu’un guignol ne pensant qu’a Lui fonce à tombeau ouvert au milieu des piétons. Et c’est réalisable dans beaucoup d’endroits sans avoir à démolir des bâtiments pour avoir plus de place pour faire une troisième voie de circulation.<br /> Ce n’est pas compliqué, ça permet à tout le monde de s’y retrouvé sans avoir recourt à votre vision égoïste de ne penser qu’a vous même, ça ne demande pas beaucoup de moyens à mettre en place. Le principal soucis venant du fait que c’est un problème impactant typiquement, et on le voit aux réactions, les grandes métropoles. Donc au final au problème ne concernant que peu de monde, et apparemment très égocentrique.
molotofmezcal
Espérer qu’un de mes proches soit touché par un accident, je te remercie de ton humanisme.<br /> Je ne dis pas que ce n’est pas accidentogène (un moyen de transport totalement safe, je n’en connais pas beaucoup…), et je ne dis pas non plus qu’il faut bannir les voitures pour les trottinettes ( lol ).<br /> Mais si les accidents de trottinettes semblent un si terrible fléau pour toi, comment réagis-tu aux accidents de voitures ?. Tu ne me feras pas croire qu’une trottinette de 13kg roulant 20-25km/h fais plus de dégâts qu’une voiture d’1 tonne à 50km/h, et ce même sans réglementation dédié aux trottinettes.<br /> Mais même sans cela il me parait évident qu’il faut réduire l’impact des voitures en villes, je ne vois pas ce que vient faire l’égoïsme dans cette histoire et en quoi je prêcherai pour ma chapelle.
ddrmysti
Bah je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas te le souhaiter vu que tu le souhaite aux autre, bien qu’indirectement, en clamant qu’il ne faut surtout pas mettre de l’ordre dans l’an pagaille que représentent les nouveaux moyens de locomotion.<br /> Pour avoir été rider pendant bon nombre d’annee, je suis bien conscient des dégâts que peuvent causer de simples corps propulsés par la force des jambes. Donc oui, les trottinettes peuvent en causer bien plus. L’avantage des voitures étant qu’elles nécessitent un permis et qu’elles restent sur la route. Le jour où les voitures pourront en toute liberté rouler sur le trottoir, je considérerais que t’as un argument, mais pour le moment ce n’est pas le cas.<br /> Et contrairement à toi qui semble adepte du « je fais ce que je veux et c’est aux autres de faire attention à ce que je fais », je propose une solution relativement simple qui prend en compte les différents facteurs. Oui il faut légiférer, et oui il faut prendre en compte les nouveaux moyens de transport, mais non, il ne faut surtout pas laisser aux gens comme toi le droit de faire ce qu’ils veulent.
nirgal76
Comme il est dit, la voiture n’a pas sa place en ville, et moi j’ajouterais la trottinette n’as pas sa place sur les trottoirs, comme à peu près tous ce qui roule plus vite qu’un piéton qui marche.<br /> Mettre en danger les usagers historiques du trottoir qui n’ont rien demandé pour protéger les usagers d’un nouveau mode de déplacement qui ne savent pas ou rouler, c’est pas égoïste ça peut être ?
Bratak67
Une trottinette électrique n’est pas plus dangereuse qu’une pelleteuse si on ne fait pas n’importe quoi avec.<br /> En France, les trottinettes roulant à plus de 25km/h sont interdites à la vente donc les guignoles qui se prennent pour des cascadeurs et se fichent des piétons méritent la saisie de leur engin et une amende très dissuasive voir davantage.<br /> Soit on vit en démocratie et on applique les règles et Lois soit on est en anarchie et c’est la loi du plus fort : on fait ce que l’on veut, on vole, on tue sans impunité et on dégomme aussi, pourquoi pas, les trottinettes à coup de batte de baseball !<br /> On a pas à être pour ou contre une Loi à partir du moment où elle a été votée par des représentants élus. Si cela ne plait pas, on change de députés ou on se présente si on est assez intelligent.<br /> Le vrai problème est que les trottinettes électriques sont dangereuses pour les autres sur les trottoirs du fait de l’atrophie du cerveau de beaucoup et sont dangereuses pour leurs “conducteurs” quand elles se déplacent sur la route, parfois aussi du fait de la même atrophie …<br /> Le Législateur doit définir des règles claires et celles-ci doivent êtres appliquées,
ddrmysti
Bah en fait si, la voiture a tout à fait sa place en ville, tout le monde n’est pas un célibataire vivant dans une grande métropole à proximité de son travail et des commerces. L’important étant de repenser les centres pour prendre en compte tous les moyens de transports. Ce qui est sur le papier assez simple, mais comme on peut le voir ici, dans la pratique chacun veut que les autres s’en plie à ses exigences, et personne ne veut prendre en compte les besoins des autres, parce que c’est lui avant tout, et les autres n’ont qu’a Aller se faire voir.
talex
bonjour,<br /> je suis fan de ces trottinettes mais il faut qu’elles circulent ailleurs que sur les trottoirs où se trouvent des piétons.Il faut repenser la circulation c’est sûr<br /> A 25 km/h sur un trottoir ouah! Juste courir sur un trottoir c’est de la folie<br /> Sur la route avec les voitures c’est de la folie également. Pour moi il faut légiférer car l’homme est ainsi fait, il ne peut se réguler tout seul.<br /> Dans une ville sur la cote d’azur les vélos ne peuvent exceder les 10km/h sur les trottoirs sinon amende, c’est râlant mais suite à un mort il a fallu sévir.<br /> Alors partageons la route et surtout, portez un casque
leulapin
Si on en croit les stats d’accidents, c’est bien les voitures qui posent souci et qui causent à la fois le plus grand nombre de blessés et le plus grand nombre de décès.<br /> Une trottinette ne roule pas à 50, c’est physiquement impossible à contrôler à cette vitesse et ceux qui prennent les trottoirs avec adaptent leur vitesse. Au pire ça fait l’équivalent d’un choc entre deux personnes qui courent face à face. Quasi aucune chance de dégats léthaux. Même sur des enfants en bas âge.
ddrmysti
QUOI ? Tu veux dire qu’un type de véhicule qui circule par million sur les routes cause plus d’accidents qu’un véhicules présent qu’a seulent quelques milliers d’exemplaires et uniquement dans certaines villes ? Bah ça alors, je suis sur le cul, je ne me serais jamais attendu à ce genre de résultat. C’est dingue ça, tu m’apprends un de ces trucs…<br /> Du coup bah je retire tout ce que j’ai dis, balancez les trottinettes sans législation sur le trottoir, vite !
molotofmezcal
Tu réponds toujours à côté , et selon des desideratas.<br /> Même à proportions égales ça m’étonnerait assez que l’usage de trottinettes même par millions fasse autant de morts que les voitures.<br /> Et comme dit leulapin 50km/h, sur trottoir, est techniquement pas loin de l’impossible.<br /> Mais il ne faut pas uniquement se focaliser sur les accidents, qui ne sont qu’une partie du problème. Il me parait évident qu’il faut réfléchir à d’autres moyens de locomotions en ville que la voitures ; d’autant que les villes européennes et françaises n’y sont pas du tout adaptées (contrairement aux ville américaines, par exemple).<br /> Je ne t’apprends d’ailleurs pas que c’est actuellement la politique des villes, restreindre au maximum l’usage de la voiture qu’est à la fois le moyen le plus dangereux, le plus cher, le plus polluant, et le moins adapté. Donc pour moi il faut encadrer, mais le minimum au risque de freiner encore et encore cette transition nécessaire.
nirgal76
bah la voiture en ville, cela dit j’m’en tape, je vie en famille et à la campagne, je ne rentre pas dans la catégorie pré citée :). L’idéal serait que les bagnoles soient toutes en mode électrique en ville et qu’on passe en thermique pour les longs trajets. Mais pour revenir aux trottinettes sur le trottoir, ça ajoute un risque d’accident qui n’existait pas avant, ça s’appelle une régression.<br /> La voiture est le moyen de locomotion qui cause le plus d’accident mais celui qui protege le mieux aussi. les 2 roues sont ceux qui causent le plus de décès (à cause de leur vulnérabilités car la faute en revient à 70% à l’automobiliste selon les stats, et que ça regarde pas dans le rétro, ca met pas le clignotant, ça tape un sms sans regarder autour, bref, le problème n’est pas la voiture mais le conducteur).
ddrmysti
Je te renvois à un de mes premiers commentaire, mais apparemment ça demande trop de réflexion. D’ici làje récidive mes propos, j’espere Que toi ou un de tes proches se fera faucher par une trottinette lancée à vive allure, et de voir ta réaction le jour où ça arrivera ^^<br /> Parce que bon, là encore tes propos transpire le citadin d’une grande ville. Parce qu’en dehors des grandes métropoles, la problématique c’est plutôt « comment Redynamiser les centre villes qui ont été délaissé », suite probablement en partie d’une politique cherchant à limiter les voiture. J’ai évoqué des solutions précédemment, mais apparemment tu t’es limité à ta petite personne, donc tu répète ce que j’ai dis, la proposition de so,Tino en moins ;). Mais c’est pas grave on n’en t’en veut pas, on est habitué aux personnes comme toi.
nirgal76
Les villes françaises étaient très bien adaptés aux voitures avant qu’elles ne leur fassent la guerre. Mais ce faisant, je vois dans les villes beaucoup de commerces fermer et partir aux périphéries des villes dans des grands centres commerciaux ou la voiture est bienvenu (car je vais pas me farcir mes 4 sacs de courses plus les mômes dans le métro ou le bus). Villes qui elles deviennent justes des villes “bureaux” sans vies.
TAURUS31
La loi est claire, mais comme toujours pas appliquée<br /> http://m.securite-routiere-az.fr/t/trottoir/
share_the_pain
Mais arrêtez de râler comme des chèvres… ne vous inquiétez pas ils vont nous pondre un tas de truc très intelligents pour y remédier voyons :<br /> -Permis<br /> -CG<br /> -Plaque d’immatriculation<br /> -Radars<br /> -CT<br /> Alors rassurés ?
ddrmysti
Ce qui est marrant c’est qu’a Chaque fois qu’on parle transport, t’as jourjours les meme deux mondes qui s’affrontent.<br /> D’un côté t’as le citadin d’une grande métropole (donc bien desservie en transport publique), pas forcément célibataire mais en général sans enfant, qui ne bosse pas trop loin de son domicile, et qui du coup ne sort que rarement de sa ville (avec des déplacements toujours programmés), et qui du coup s’en sort très bien sans voiture, en donc ne voit pas pourquoi les autres ne pourraient pas en faire autant.<br /> De l’autre, t’as ceux qui, sans forcément vivre au fond de la campagne, vivent dans des villes plus restreinte, ne peuvent pas forcément habiter près d’en leur travail, ont parfois des enfants, et sont soumis au tout un tas de contrainte faisant que non, les transports en communs ou nouveaux modes de circulation (pas si nouveaux en fait, il y a 15/20 ans on débattait déjà pour savoir où pouvaient circuler les skateboards et rollers) ne sont pas une alternative viable à la voiture.<br /> Bizarrement, les premiers ont l’air d’avoir beaucoup de mal à accepter qu’une famille avec enfants dans une petite ville à beaucoup plus de contraintes qu’un célibataire dans une grande.
LoStrano
Il faut s’efforcer de prendre de la hauteur, et avoir une vue d’ensemble.<br /> De mon côté je possède 2 trottinettes dont une capable d’atteindre sur le plat 50km/h.<br /> Mais je roule également en vélo, régulièrement.<br /> Et bien entendu en voiture (±35.000 kms “privé” par an).<br /> Le danger commence dès qu’on décide de se lever chaque matin.<br /> Quelque soit le moyen de déplacement sur lequel on s’arrête on y trouvera des débiles.<br /> Ce qu’il faut faire pour commencer c’est légiférer.<br /> J’habite Bruxelles, beaucoup de lignes pour cyclistes se trouvent à même la route. Lorsque c’est le cas je préfère rouler à vitesse égal aux voitures (30 ou 50) plutôt que 18 ou 25 lorsque je suis en trottinette.<br /> Lorsque je suis sur une zone cycliste en fonction de mes besoins je roulerai à max 35 (vitesse easy à vélo). Sur un trottoir je limite ma vitesse à 6km/h).<br /> C’est du bon sens.<br /> J’ai dit que je roulais à vélo. En cyclo, avec ma petite tenue toute fine qui ne protège en vrai rien du tout, j’atteins des vitesses allant tranquillement jusque 70km/h voir 90 en descente avec des moyennes de 30 à 42 km/h.<br /> Les vélos existent depuis bien longtemps. Ils font partie de la société.<br /> On ne m’a jamais cassé la tête, “tu es en danger, tu n’as pas de protection et blablabla”.<br /> Les trottinettes électriques sont encore récentes, elles sont très intéressantes (distance, vitesse, pratique,…) et comme bien souvent ce qui est nouveau se fait attaquer.<br /> Je roule en trottinette depuis 2 ans et demi. Je n’ai JAMAIS rencontré de problème suite à ma conduite. Par contre, j’ai déjà du éviter un landau lâché par une mère, éviter une voiture qui a décidé de faire un demi-tour dans un bouchon alors que j’arrivais, éviter des voitures me coupant la route (céder le passage, rond point, même feu rouge).<br /> Un cycliste, un motard, un gars en trottinette doit se dire qu’il n’a JAMAIS priorité et toujours faire attention aux autres.<br /> Perso, lorsque j’utilise ma trottinette qui peut atteindre les 50 km/h j’ai TOUJOURS un casque mais aussi des chaussures hautes (de sécurité), et un gilet avec une coque dans le dos et des protèges épaules, coudes et avant-bras.<br /> En fait, je suis même plus protégé qu’à vélo.<br /> En attendant, il y aura sans aucun doute moins d’accidents si on ne retrouvait que des vélos, trottinettes et autres moyens de déplacement de ce type.
leulapin
C’est surtout qu’il n’y a aucun décès lié à des trottinettes…
leulapin
Heu un vélo à 35km/h c’est déjà très rapide, sur une chaussée urbaine avec des nids de poule et autres grilles et déchets sur la route 25 est déjà bien.<br /> Et sinon en descente passer les 50km/h à vélo, même avec un modèle bien suspendu et des freins à disque est complètement inconscient selon moi.
leulapin
Si les centre villes se désertent de commerces c’est parce que les prix font que même les gens du centre achètent en périphérie voire en ligne, ce n’est pas une histoire de places de parking parce que quand tu vis en centre ville tu n’as pas un frigo qui tient 15 jours de courses donc tu fais plus souvent donc avec un cabas à roulettes c’est tout à fait gérable, surtout si les gosses peuvent eux aussi avoir un cabas à roulettes.<br /> Je suis né dans les années 70 et j’ai connu la bagnole reine dans les villes, c’était invivable. Toutes les façades étaient dégueulasses, c’était dangereux, l’air était encore plus pollué et le niveau de civilité du conducteur moyen rendait l’ambiance bien odieuse. C’est très bien que les voitures en ville aient été limitées, sauf pour la combo épidémies/transports en commun peut être…
Dukoljerome
Attention j’ai pu lire sur un site d’un avocat de victimes que les trottinettes en libre service parfois n’étaient pas assurées : https://www.benezra-victimesdelaroute.fr/le-scandale-des-trottinettes-electriques-en-libre-service-oui-vous-netes-pas-assure-en-cas-daccident/
Brousse.ouillisse
Pas sur de te comprendre ?Comment font les cyclistes, à ton avis ? Tu préfères faucher les piétons par peur d’être fauché par une trottinette, c’est ça ton argument ?
Brousse.ouillisse
oui, mais la voiture, c’était la liberté (je rappelle qu’au début, le permis n’existait pas, ils l’ont donné à qui en demandait, avant de mettre au point un examen. De même, fut un temps ou il n’y avait PAS de limite de vitesse. AUCUNE. ça nous parait dingue, mais en fait, tout change à grande échelle. La vitesse, le nombre de véhicule, les dangers…et hop, on a des morts.<br /> Maintenant, j’ai la chance de ne jamais prendre les transports en commun pour aller bosser. Passer 3 heures par jour là-dedans, je préfère rester pauvre dans ma campagne.
leulapin
C’est un temps où la bagnole avait le bilan humain d’une guerre civile…<br /> Pour le reste la liberté c’est de pouvoir se déplacer où on veut quand on veut, pas de le faire en bagnole.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Chez Microsoft, l’AR grand public n’est pas pressentie avant plusieurs années
🔥 Bon plan : Smartphone Xiaomi Redmi Note 5 Or 32 Go à 159€ au lieu de 199,90€
Des pirates se serviraient d'iPhone de pré-production pour en trouver les vulnérabilités
Baisse des prix et vente en ligne : Tesla renonce (en partie) à ses dernières décisions
🔥 Bon plan : Smart TV Box Xiaomi Android 6.0 4K 8Go à 46,99€ au lieu de 84,98€
Apex Legends : plus de 350 000 tricheurs bannis depuis le lancement
🔥 Bon plan : Smartphone Honor 10 Double SIM 64 Go à 299€ au lieu de 369€
Samsung va préinstaller Spotify sur ses téléphones (et offrir jusqu'à 6 mois gratuits)
Facebook teste une interface entièrement blanche pour son app
Windows 10, mise à jour d’Avril 2019 (19H1) : la liste complète des nouveautés
Haut de page