La RATP rachète Mappy (vous vous souvenez ?)

03 novembre 2020 à 14h56
5
RATP Mappy couv

La régie des transports parisiens s'offre le numéro trois français de la mobilité, avec l'ambition d'en faire un leader d'une offre numérique et connectée tout-en-un.

Le groupe RATP a annoncé, lundi 2 novembre, avoir entériné le rachat du service de cartographie et de calcul d'itinéraires Mappy (iTi à une autre une époque) « avec l'objectif de développer un leader français de la mobilité digitale », indique la régie des transports parisiens, et à juste titre puisqu'il s'agit, ici, d'un mariage franco-français. Mariage qui devrait aboutir à la naissance d'un acteur d'importance sur le marché des smart cities.

Combiner les services de la RATP et de Mappy dans une même application

D'un point de vue purement symbolique, l'opération, dont le montant n'a d'ailleurs pas été communiqué, est excellente pour la RATP. L'EPIC (établissement public à caractère industriel et commercial) en charge des transports franciliens s'est effectivement emparé du troisième acteur de la mobilité du quotidien en France, après le géant Google Maps et le solide Waze , ex-start-up israélienne également dans les mains de la firme de Mountain View.

Solocal (PagesJaunes), qui détenait jusque-là la marque Mappy, indique par l'intermédiaire de son président-directeur général Pierre Danon que le service « continuera à être la solution cartographique et le calculateur d'itinéraires de notre site PagesJaunes ». Les ambitions de la RATP ne s'arrêtent en revanche pas là.

La régie des transports parisiens veut développer, avec Mappy, un vrai leader français du MaaS (Mobility as a Service). Le MaaS, c'est un peu l'aboutissement de la mobilité. Plutôt que de proposer une application pour chaque service (métros, bus, tramways, RER, vélos, trottinettes, taxis, scooters, voiture individuelle ou covoiturage, VTC, etc.), la RATP veut, avec Mappy, franchir un nouveau cap, et combiner les services des deux entreprises dans une seule et même application, qui permettrait de réserver et payer ses trajets directement depuis celle-ci, avec son smartphone .

Proposer ses solutions à d'autres régions ou métropoles

L'union du groupe RATP et de Mappy permettra, dans un premier temps, de garnir leurs applications de nouvelles fonctionnalités. En Île-de-France d'abord, les services numériques de la RATP proposeront une cartographie complète de la région, mais aussi un GPS piéton, vélo et des adresses de professionnels situés à proximité de la position de l'utilisateur. Avec, en plus, la possibilité de réserver et de payer ses déplacements.

Mappy verra, de son côté, son comparateur multimodal être enrichi de nouveaux partenaires. Il déploiera une offre qui combine voiture, parking relais et transports en commun.

Et puis à terme, le groupe RATP et sa filiale dédiée à la mobilité, Smart Systems, entendent faire profiter les régions et métropoles qui le souhaitent d'une application de MaaS clé en main. « Nous allons explorer avec Mappy un univers où les possibilités sont nombreuses. En effet, si le secteur du MaaS est en plein développement, nous n’en sommes aujourd’hui qu’aux prémices… Tout reste à construire, à développer. Nous sommes prêts ! », s'enthousiasme Hiba Farès, Directrice en charge de l'Expérience Clients, des Services et du Marketing de la RATP, face à ce mariage prometteur.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
LeToi
Ah, Mappy, pour moi c’est l’époque où on imprimait les longs itinéraires sur papier avant de prendre la route, comme ViaMichelin, pour ceux qui ont connu ^^
dante0891
J’utilise toujours ViaMichelin pour connaitre le cout des péages et avoir le vrai temps de trajet.<br /> Je n’ai jamais aimé Mappy.<br /> Sinon comme beaucoup de personne, j’utilise GoogleMaps pour le GPS.<br /> J’avais essayé ViaMichelin mais sur le téléphone il ramait trop.<br /> Et Waze, j’ai dû l’utiliser une fois mais je ne me souviens plus. Faudrait que je le test à nouveau.<br /> Le combiné est un très bon atout <br /> Allez d’un point A à un point B en utilisant transport en commun, c’est pas mal <br /> Actuellement il n’est pas très abouti et on doit connaitre les gare ou arrêt à proximité.
Jacob1337
Pour ma part, gros rouleur, j’utilise Mappy pour les tarifs péage + carburant, Via Michelin pour les trajets avec grosses remorques (caravanes et cie, les trajets sont optimisés) et Waze pour tout le reste : navigation et dangers y sont vraiment bien annoncés.<br /> Google maps seul, n’a à mes yeux que peu d’intérêt. La concurrence a du bon <br /> Une petite évolution de Mappy par les équipes techniques plutôt inspirées de la RATP, ça augure de bonnes choses !
mcbenny
Cette appli combinée c’est exactement ce qu’on a à Sydney, super pratique en tant que GPS «&nbsp;piéton&nbsp;» en ville. Tu as ton itinéraire en transports en commun (plusieurs choix en l’occurrence), les horaires d’'arrivée/départ de tes trains, plateforme, id du bus stop, même les bus (ça reste un peu plus aléatoire sur ce point), trams, etc. Le parcours piéton, les prix, tu recharge ta carte aussi (vu que c’est un porte-monnaie électronique ici-bas, pas un forfait), tu vois les cartes de ta famille…
SlashDot2k19
Oui je faisais ça aussi, heureusement les gps se sont vite démocratisés puis les smartphones
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le navigateur crypto Brave compte désormais 20 millions d’utilisateurs actifs
La liste de lecture (Read Later) arrive bientôt sur Chrome, voici comment en profiter dès maintenant
Idéale pour le télétravail, l'imprimante tout-en-un HP Envy 6010 encore moins chère
RTX 3060 Ti : NVIDIA aurait reporté le lancement à décembre
Honda va rejoindre le pool de Tesla pour atteindre ses objectifs d'émissions de CO2
DualSense : on a testé la manette de la PS5 sur Astro's Playroom
La montre connectée Amazfit GTR Lite est à 70€ chez Cdiscount
L'HoloLens 2 de Microsoft est dispo aux US dans sa version dédiée aux développeurs
Cyberpunk 2077 : que pensez-vous des produits en édition spéciale ?
PS5 : la manette DualSense se fait démonter en vidéo
Haut de page