Comment la NASA choisira-t-elle le site d'atterrissage des astronautes sur Mars ?

14 décembre 2019 à 13h00
11
mars

Le plus grand objectif de l'humanité dans le domaine de la conquête spatiale au XXIe siècle est indéniablement de se rendre sur Mars, et cet objectif avance doucement mais sûrement. La NASA est d'ores et déjà en train d'étudier des possibles sites d'atterrissage pour les astronautes.

En 2024, la NASA projette d'envoyer des hommes sur la Lune afin de se préparer à la future mission habitée sur Mars, qui devrait avoir lieu dans les années 2030 si tout se passe comme prévu.

La glace, un critère primordial

La première mission sur Mars sera à haut risque, c'est pourquoi le choix du site où les astronautes devront se poser et installer leur station de recherche est primordial. Les scientifiques doivent choisir un endroit où l'on peut trouver de la glace en abondance (on peut en trouver sous la surface de la planète), car il y aura très peu de place dans le vaisseau qui transportera ses astronautes.

Ces derniers devront ainsi extraire les ressources de Mars pour boire de l'eau et se ravitailler en carburant. Cela posera toutefois des défis techniques : une fois à la surface, l'eau s'évapore très rapidement sous forme de gaz, car la pression atmosphérique est nettement plus basse que sur Terre.

mars-glace
Les couleurs froides sont les endroits où la glace est atteignable pour les astronautes, les couleurs chaudes, où elle est trop profonde. La région entourée est le lieu le plus adapté pour l'atterrissage. © NASA/JPL-Caltech/ASU

D'autres critères sont bien entendu à prendre en compte. C'est pourquoi les chercheurs privilégient d'ores et déjà les latitudes moyennes de la planète rouge, qui sont plus ensoleillées et possèdent donc des températures plus élevées. Pour le moment, c'est l'hémisphère nord qui a l'avantage, notamment grâce à son atmosphère un peu plus dense, un avantage certain pour ralentir un vaisseau avant son atterrissage.

Les sondes comme éclaireurs

C'est plus précisément une région baptisée Arcada Planitia qui occupe pour l'instant la place de favorite. Afin d'identifier le meilleur site possible, les scientifiques se sont basés sur les données récoltées par deux sondes en orbite autour de Mars : Mars Reconnaissance Orbiter et Mars Odyssey. À elles seules, elles ont pu établir une cartographie des endroits où la glace se trouve et déterminer si elle est atteignable par les astronautes.

Dans une étude à paraître dans la revue Geophysical Research Letters, les chercheurs expliquent avoir identifié la glace grâce au système d'imagerie par émission thermique (THEMIS) et au spectromètre à rayons gamma de Mars Odyssey. Le sondeur climatique du Mars Reconnaissance Orbiter leur a également été utile.

Désormais, les chercheurs doivent étudier l'impact des saisons sur ces régions pour savoir si les ressources nécessaires aux astronautes s'y trouvent toujours en abondance.

Source : NASA.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
6
Fulmlmetal
On n’est pas encore retourné sur la Lune que vous faites déjà des plans sur les sites martiens. Vous n’avez pas l’impression de mettre la charrue avant les bœufs ?<br /> Surtout que la NASA n’a officiellement aucun plan de débarquement humain sur Mars, ca fait 40 ans qu’elle a ce discours mais il n’y a rien de prévu à l’heure actuelle du coté de la NASA. Meme du coté de SpaceX ça reste encore de l’effet d’annonce made in Musk.<br /> Il y a encore beaucoup de sondes qui bossent sur place et d’autres qui vont suivre donc le lieu se fera quand on sera certains d’aller sur place, et que ces sondes nous auront fourni assez d’éléments pour choisir le site.<br /> Tout article actuellement sur un choix de débarquement n’est que pure spéculation et sujet à des article putaclic.<br /> Intéressez vous plutot au retour de plus en plus probable sur la lune
Maga83
[troll on] Sur la Lune y’a que de l’Hélium 3 et des cailloux mais imagine que sur Mars, les Rovers qui sont sur place découvrent de l’or ou des diamants…<br /> Y’aura du financement de la part de tous les crevards milliardaires de la Terre. [troll off]
Fulmlmetal
Tu sais rien que le rover Curiosity a couté 15 milliards $, donc il faudrait un monstrueux gisement d’or pour faire des bénéfices sur une mission habité sur mars qui couterait plusieurs centaines de milliards de $ (incluant l’extraction et un moyen de tout ramener sur Terre). Bref, de l’or ça ne vaudrait meme pas le coup.<br /> Les seuls vrais intérêts de Mars c’est:<br /> y a-t-il de l’eau ? ce qui permettrait d’y implanter une équipe<br /> y a-t-il eu de la vie ? et y en a-t-il encore ?<br /> y a-t-il sur place des gaz permettant de produire les carburants nécessaire au retour et faire ainsi de grosses économies de poids.<br /> Le reste, trouver du pétrole, de l’or ou des diamants n’aura aucun intérêt tant le cout pour ramener sur Terre sera bien plus important que la valeur de l’or.<br />
Maga83
Relis mon message… j’ai mis les balises [troll on] [troll off].<br /> Ce qui implique un message sarcastique qui n’attend pas de réponses.<br /> Perso… on n’y foutra jamais les pieds sur Mars.<br /> Trop loin.<br /> Pas la technologie à l’heure actuelle.<br /> Un voyage sans retour.<br /> Maintenant, dans 100 ans… si on n’est pas tous morts suite au réchauffement climatique… pourquoi pas. <br /> Ça fera de belles histoires à raconter à nos arrières, arrières petits enfants.
Fulmlmetal
oui t’inquiete j’avais bien vu la balise mais je voulais tout de meme répondre, pour ceux éventuellement qui pourraient etre d’accord avec ce que tu avais mis
Maga83
Y’a pas de mal… moi, je suis là pour rigoler pas pour polémiquer.
Fulmlmetal
lol, t’as oublié la balise Troll on
Jacky67
Martine1:<br /> la ceinture de cupper<br /> Ou celle de Kuiper in french in the text.
Kristina68
Comme s’il n’y avait rien de mieux et surtout de beaucoup plus urgent à faire. Mais non, l’être humain est tellement débile qu’il préfère essayer à tout prix de démontrer qu’il est le plus intelligent dans tous les domaines, au prix et mépris de la planète et de la santé et l’équilibre de tout ce qui y vit (ou pas)
Nmut
Il est difiicile de faire une hiérarchie dans les découvertes scientifiques, surtout avant de les faire!<br /> Certes la course à l’espace est très politique et symbolique, mais il y a tout un tas de retombées pour la science en général mais aussi indirectement pour la population.<br /> De plus le cout global n’est pas important par rapport aux budgets des états. Par exemple, la sécu française (350 milliards d’euros) a un budget 17 fois supérieur au budget de la NASA (20 milliards d’euros)!
Kristina68
J’entends ce que vous dites, il est dommage de passer par l’armée et la course à la conquête de l’espace pour découvrir des technologies utiles à tous. A mon sens, cet argument n’est là que pour faire taire.<br /> Trouvez-vous anormal que le budget de la sécu francaise soit 20x supérieur à celui de la NASA? Ce ne me semble que heureux, et encore , beaucoup trop pour la NASA ou autres courses à l’armement, ou quelque conquête que ce soit.<br /> Mais l’homme est ainsi fait que certains préfère ‹ ‹ briller › › quand d’autres de ses voisins meurent de faim, etc etc. Ce sont les priorités planétaires qui doivent être remises à l’heure. Nous avons toutes les solutions pour que chacun vive en paix, en mangeant à sa faim et avec tous besoins primaires satisfaits.<br /> Mais les ‹ ‹ puissants › › préfèrent continuer à se battre, chacun à sa manière. Ne nous étonnons donc plus de voir l’humanité courir à sa ruine plutôt que de construire une civilisation digne de ce nom.<br /> Bonne journée.
Nmut
Il ne faut pas se leurrer.<br /> La politique (dans les démocraties en tout cas), c’est principalement faire plaisir au peuple, on n’a que les gouvernements que l’on mérite. Un homme politique ne cherche que le pouvoir, un oligarque que l’argent (comme tout un chacun mais lui il a trouvé comment faire :-P). Pour continuer à assouvir leurs désirs, les « puissants » comme tu dis flattent le peuple dans leur bas instincts… La NASA existe pour flatter l’égo de l’américain moyen (Great America…) et éventuellement faire du business. Et pour la sécu, et pas que ça, je suis content de vivre en France (après quelques errances de jeunesse :-D…). Le modèle français existe bien et il marche à peu près correctement. Il n’y a que de l’intérieur que l’on trouve ça pourri. :-/<br /> Après l’illusion humaniste qui voudrait que l’on a assez de ressources pour tous n’est vrai que si on se retreind, la terre ne pouvant nourrir 10 milliards d’habitants (comme on le voit souvent) qu’au prix d’une agriculture intensive (et destructrice à long terme) et de limitation de notre train de vie occidental, surtout qu’il donne un but à la population du tiers monde: atteindre notre niveau de consumérisme effréné.
Kristina68
Oups, je viens seulement<br /> votre réponse. Rien de pire que l’agriculture intense. Elle appauvri les sols, pollue, donne des «&nbsp;produits&nbsp;» appauvris(jusqu’à 1000x) en nutriments et vitamines. Sans parler du lobbying autour qui a pour conséquence qu’il n’existe plus qu’une infime partie de la multitude des espèces de céréales et autres légumes existants auparavant, donc appauvrissement, à nouveau, des écosystèmes et de leurs défenses naturelles. Vous êtes-vous intéressé à la permaculture? Savez-vous qu’elle permet de produire énormément d’aliments sur un petit espace? En utilisant les «&nbsp;déchets&nbsp;» de ces mêmes cultures, les excréments des animaux qui y paissent ou y picore à certains moments de l’année, comme engrais.<br /> En profitant des symbioses entre différentes familles de végétaux, ce qui leur permet d’être plus fort face aux maladies et dévoreurs de plantes et de se nourrir les uns les autres tout en augmentant le microbiote du terrain qui enrichis également le sol. L’agriculture intensive a pour seul but d’enrichir les sociétés agroalimentaire. Je ne sais quel âge vous avez et donc si vous pouvez vous souvenir du goût des fruits et des légumes dans les années 80. Ou de ceux qu’ont les fruits d’un potager familial . Goût directement en relation avec la richesse de ces cultures. Pour ce qui est du pillage des sous-sols, je suis du même avis que vous bien sûr. Il est plus que temps de cesser de consommer à tout va. Bonne journée.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le vélo tout terrain électrique de Ducati fait ses premiers tours de roues aux US
Le veilleur d'écran[s] S01E11 📺 Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. mérite la rédemption
Vous ne rêvez pas : cette machine en LEGO est capable de trier les LEGO
Mac Pro, Orange, Volvo, trou noir, NASA : les actus tech' de la semaine
Star Wars: The Rise of Skywalker, Rey et Finn s'invitent dans Fortnite
Les ballons Internet de la maison-mère de Google obtiennent le droit de voler en Ouganda
· S | F · Moon, deuxième escale de votre chronique ciné
LomoMod No.1 : carton photographique
The Expanse, la saison 4 débarque sur Amazon Prime
Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news
Haut de page