La NASA a encore 12 nouveaux projets pour la Lune

Benoît Théry Contributeur
04 juillet 2019 à 15h44
0
Lune Espace

La NASA a du pain sur la planche. L'agence américaine a pour objectif de renvoyer un homme et d'envoyer la première femme sur la Lune d'ici 2024. C'est le programme Artemis. Mais avant que l'on ne puisse prononcer les mots « C'est un grand pas pour la femme... », il y a une foule d'autres étapes.

La NASA a ainsi annoncé 12 nouveaux projets scientifiques et technologies, en lien direct avec notre satellite. Des projets venus de différentes origines et aux objectifs très divers. Parmi eux, on compte notamment l'envoi d'un nouveau rover.

La Lune comme laboratoire

Alors que l'on s'apprête à célébrer les 50 ans des premiers pas de l'Homme sur la Lune (le 20 juillet 1969), la NASA a déjà prévu un vol non habité pour 2020. Quatre ans plus tard, une première femme y posera le pied. De nouveau quatre ans plus tard, une base permanente et tout à fait autonome doit être installée.

C'est pour cette dernière phase, débutant en 2024, que la NASA vient de publier 12 nouveaux projets. L'objectif affiché est d'aider à la compréhension de cet astre. Les scientifiques y testeront donc des hypothèses et mettront à l'épreuve de nouveaux équipements. Côté hypothèses, on trouve par exemple l'expérience LuSEE (pour « Lunar Surface Electromagnetics Experiment »). Son nom est évocateur pour les anglophones : elle doit mesurer les phénomènes électromagnétiques à la surface de la Lune. Citons également le RAC Payload, une étude cherchant à étudier l'adhérence du régolithe (la matière que l'on trouve à la surface de la Lune) à d'autres matériaux de l'astre.

Côté matériels et expérimentations technologiques, elles sont plus nombreuses. PlanetVac et SAMPLR sont deux méthodes de prélèvement d'échantillons de régolithe. Heimdall est un système de caméras capables de réaliser des clichés en très haute résolution avant, pendant et après l'alunissage. Il pourrait permettre de cartographier la surface de la Lune.

En ce qui concerne le matériel à tester, on retient surtout la conception d'un nouveau rover, baptisé MoonRanger. Il fait la taille d'un four à micro-ondes, pèse 13 kilos et n'a aucun lien avec un célèbre jeu de la NES. Son autonomie lui permet de se déplacer jusqu'à un demi-mile (environ 800 mètres) de son centre de contrôle, et il sera utilisé pour la cartographie 3D de la Lune.

Tenir face aux dangers de la Lune

Une partie de ces projets a été pensée dans la continuation d'autres expérimentations, dans le but de mieux convenir aux aléas de l'exploration lunaire. Certains utiliseront des composants des missions d'expériences précédentes. À titre d'exemple, notre satellite est continuellement bombardé par des radiations de toutes sortes, car il n'a pas d'atmosphère. Ces radiations sont inoffensives pour les roues ou les cellules solaires. En revanche, elles sont très dangereuses pour les ordinateurs. On trouve ainsi, parmi les 12 projets, les travaux de Brock LaMere, qui doivent expérimenter des ordinateurs résistant aux radiations. Ils ont déjà été testés dans l'espace, à bord de la Station Spatiale Internationale. La suite du programme Artemis est l'occasion de voir ces ordinateurs évoluer sur la Lune.

La NASA est ambitieuse : elle souhaite que l'ensemble des 12 projets soit affecté à des vols futurs, dès 2021. Dans son communiqué, elle précise : « L'agence utilisera tout ce que nous avons appris sur la Lune pour se préparer à un nouveau bond de géant : envoyer des astronautes sur Mars ».

Source : TechCrunch
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top