La Chine ambitionne de construire une centrale solaire spatiale d'ici 2035

05 décembre 2019 à 13h54
0
Soleil Terre Espace
© Pixabay

En février dernier, la Chine a affirmé sa volonté de mettre au point une station spatiale solaire pour 2025, avec des objectifs de production allant jusqu'en 2050. Le pays réaffirme cette volonté, avec cette fois l'objectif d'une station prête en 2035.

Le concept, venu de la science-fiction, se rapproche finalement de la réalité, le pays ayant déjà entamé la construction d'une base test.

Produire un mégawatt spatial

Cette base se situe à Bishan, dans la région de Chongqing, au sud-ouest de la Chine. Lancée grâce à un investissement de 200 millions de yuan (environ 25,5 millions d'euros), les chercheurs doivent y mettre au point une technologie de transmission d'énergie, sans fil et plus performante, permettant un impact réduit sur son environnement.

L'objectif initial, qui prévoit de produire un mégawatt d'électricité dans l'espace d'ici 2030, a été repoussé. Désormais, l'échéance est fixée à 2035. À cette date, le pays souhaite disposer d'une station d'environ 200 tonnes. Selon Wang Li, un chercheur de l'institut CAST (China Academy of Space Technology), cette station devra être capable de « capter les rayons du Soleil qui n'atteindraient jamais la Terre ».

Ces rayons seraient ensuite convertis en micro-ondes avant d'être envoyés vers la Terre. Le chercheur déclare : « Les recherches dans ce domaine stimuleront la science spatiale et l'innovation du pays dans les industries émergentes telles que les transports spatiaux commerciaux ». Il ajoute que, « en comparaison des énergies fossiles traditionnelles, qui sont de plus en plus rares et à l'origine de graves problèmes environnementaux, l'énergie solaire spatiale est plus efficace et durable, offrant une solution d'alimentation fiable pour les satellites et les zones sinistrées ou isolées sur Terre ».

De la science-fiction à la réalité

L'idée d'une centrale solaire spatiale a été émise pour la première fois par Isaac Asimov, un auteur de science-fiction, en 1941. Elle a ensuite été évoquée en 1968 par l'ingénieur en aérospatiale américain, Peter Glaser, qui a commencé la rédaction du premier projet en la matière.

Depuis, d'autres pays s'y sont essayés. Le Japon a lancé un projet similaire en 2009. En 2010, Astrium, la filiale d'Airbus (alors EADS), a lancé un programme visant à rediriger les rayons solaires sur Terre grâce à des satellites.

La Chine, de son côté, n'en est pas à son coup d'essai. Depuis 2008, l'énergie solaire spatiale est même classée parmi ses principaux programmes de recherche, et le pays est déjà à l'origine de diverses avancées concernant la transmission d'énergie sans fil. L'installation d'une centrale solaire spatiale s'annonce cependant laborieuse, celle-ci nécessitant le lancement et l'installation de milliers de panneaux photovoltaïques.

Source : ECNS
Modifié le 05/12/2019 à 13h55
24
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top