L’atterrisseur Vikram a été retrouvé détruit sur la surface lunaire

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
03 décembre 2019 à 15h41
0
Vikram Chandrayaan
L'atterrisseur Vikram et son petit rover Pragyan

Disparu dans la soirée du 6 septembre lors de son atterrissage sur la surface, près du pôle Sud lunaire, le premier véhicule indien destiné étudier la surface de notre satellite a enfin été retrouvé.

Les débris s'étalent sur plusieurs kilomètres...

La NASA confirme

C'est une découverte que l'on doit à un jeune ingénieur indien, Shanmuga Subramanian, propulsé sur le devant de la scène ce 3 décembre. En étudiant des images capturées en septembre par la sonde de la NASA Lunar Reconnaissance Orbiter, il a remarqué un changement à la surface de la Lune. Après une analyse par l'équipe de la mission et deux autres séquences de prises de vue le 17 octobre et le 11 novembre, aucun doute, les dates et sites concordent : les élément identifiés correspondent bien aux restes de l'atterrisseur Vikram !

Le véhicule indien de la mission Chandrayaan-2, qui devait atterrir sur la surface lunaire le 6 septembre, avec plusieurs instruments scientifiques et le petit robot à roues Pragyan, s'est crashé à 750 mètres du site prévu initialement par la mission.

Morceaux par morceaux

Les débris du véhicule d'environ 1,4 tonnes sont étalés sur une surface de plusieurs kilomètres carrés, et pourront peut-être aider les équipes indiennes à déterminer le déroulement des derniers moments de l'atterrisseur, qui restent pour l'instant mystérieux. À quelques minutes de l'atterrissage prévu, la trajectoire de Vikram avait en effet dévié avant que les communications avec le centre de contrôle, au centre spatial Satish Dawhan, ne cessent, sous les yeux du premier ministre indien, Narendra Modi.

Depuis, plusieurs pistes ont été évoquées : panne partielle des fusées de rétro-propulsion, souci logiciel avec la centrale inertielle du bord (les données de télémesure laissent supposer que la sonde a fait un salto au cours de sa descente)... Mais l'ISRO n'en a confirmé aucune.

Lune Vikram Chandrayaan
Le site du crash de Vikram, à 600 km du pôle Sud lunaire

Possibilités futures

La mission Chandrayaan-2 se poursuit pourtant, malgré le crash de la sonde, et devrait fonctionner encore environ sept ans depuis l'orbite (grâce à des économies de carburant, puisque la durée initiale prévue était d'un an). En outre, plusieurs médias indiens ont rapporté dans le courant du mois de novembre la volonté de la part de l'agence indienne de préparer une seconde mission pour atterrir sur la Lune, plus légère que Chandrayaan-2, et prévue pour l'automne 2020. Prudence toutefois, l'agence n'a actuellement rien confirmé.

Source : NASA
Modifié le 06/12/2019 à 17h57
19
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top