Chandrayaan-2 : fin de course pour la sonde indienne qui devait se poser sur la Lune vendredi

09 septembre 2019 à 14h40
0
Chandrayaan-2

L'Inde ne deviendra pas, pour le moment, le quatrième pays à poser un engin sur la Lune. Les informations concernant les raisons de l'échec de la mission nous parviennent au compte-gouttes.

Vendredi dernier, l'Inde n'a malheureusement pas réussi à poser sur la Lune sa sonde Chandrayaan-2. Après un week-end d'incertitudes, l'ISRO (Indian Space Research Organisation) semble avoir découvert ce qui est arrivé à son atterrisseur Vikram.

Qu'est-il arrivé à Chandrayaan-2 ?

Rappel des faits. À la fin du mois d'août, la sonde spatiale indienne Chandrayaan-2 réussissait, précisément quatre semaines après son lancement du pas de tir de Sriharikota, dans le sud du pays, à entrer dans l'orbite lunaire.

Une mission périlleuse mais réussie avec brio. Quatre manœuvres tout aussi complexes devaient être effectuées pour que l'atterrisseur, dénommé Vikram, vienne ensuite déposer le rover Pragyam sur l'astre. Celui-ci avait pour mission d'étudier le pôle sud de la Lune.

Mais Vikram n'a pas réussi, dans la nuit de vendredi dernier, à atteindre le pôle sud du satellite. Les scientifiques ont perdu le contact alors qu'il se trouvait à 2,1 km de la surface de la Lune. La sonde a cessé d'émettre et a disparu des radars. La président de l'ISRO, Kailasavadivoo Sivan, a dans la foulée annoncé son échec au Premier ministre indien, Narendra Modi.



L'ISRO essaie de rétablir la communication avec le module

Retournement (minime) de situation, ce dimanche 8 septembre. Après deux jours sans avoir réussi à communiquer ou même à localiser Vikram, l'ISRO a annoncé que les caméras du lanceur Chandrayaan-2 avaient réussi à trouver l'atterrisseur Vikram et à capturer une image de celui-ci.

Le président de l'ISRO, sans révéler beaucoup plus de détails sur ce possible crash, a évoqué l'état de Vikram en parlant d'un « atterrissage brutal ». Les efforts déployés pour reprendre contact avec celui-ci ont pour le moment tous échoués.

Une dure nouvelle pour l'Inde qui avait pourtant réussi à mener à bien les premières étapes de cette mission malgré un budget très serré (environ 146 millions de dollars). Après un échec similaire connu par Israël il y a quelques mois, cette mission nous rappelle surtout la complexité encore inhérente à toutes missions lunaires.

Source : Engadget
15
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top