Chandrayaan-2 : la sonde indienne s'est mise en orbite lunaire, alunissage prévu le 7 septembre

Benjamin Bruel Contributeur
25 août 2019 à 16h07
0
Chandrayaan-2

L'ISRO (Indian Space Research Organisation, équivalent de la NASA en Inde) a réussi la mise en orbite lunaire de la sonde Chandrayaan-2. Prochaines étapes : l'alunissage et l'étude du sol du pôle sud de l'astre.

Quand l'Inde s'apprête à se poser sur la Lune ! La sonde Chandrayaan-2 a réussi sa manœuvre d'insertion orbitale lunaire, mardi à 3h32 GMT, a annoncé l'agence spatiale indienne (ISRO) dans un communiqué. L'expédition a pour objectif de déposer un atterrisseur et un robot mobile près du pôle sud de la Lune, à près de 384.000 kilomètres de la Terre, le 7 septembre prochain.

Une mission délicate

Précisément quatre semaines après son lancement du pas de tir de Sriharikota, dans le sud-est de l'Inde, la sonde Chandrayaan-2 vient de réussir un exercice périlleux. Son lanceur n'étant pas assez puissant pour un trajet en ligne droite, la sonde a atteint la Lune en élevant progressivement son orbite autour de la Terre jusqu'à l'allumage de son moteur-fusée durant 29 minutes pour basculer dans l'orbite lunaire, ce mardi.

L'opération reposait sur un équilibre parfait entre la vitesse d'approche et une altitude précise à conserver. Une vitesse plus faible aurait probablement conduit la sonde à se crasher à la surface de la Lune, tandis qu'une puissance excessive l'aurait conduit à définitivement trop s'éloigner de son orbite.

Pragyam, le robot « Sagesse » à la recherche de l'eau gelée

Mais l'alunissage n'est pas encore réussi : quatre manœuvres complexes doivent être effectuées avant le 7 septembre pour emmener Chandrayaan-2 à son orbite définitive, à 100 kilomètres au-dessus de la Lune. La première d'entre elles s'est déjà tenue, le mercredi 21 août, avec succès. Une fois son orbite circularisée, l'atterrisseur, dénommé Vikram, se détachera ensuite du lanceur pour venir se poser sur le sol désert de l'astre.

Vikram conduira ainsi le robot Pragyam - « Sagesse » en sanskrit » - pour une série d'études dans le pôle sud de la Lune. Cette région, relativement inexplorée, présente beaucoup d'intérêt pour les scientifiques car elle pourrait contenir de l'eau gelée. En 2008, c'était déjà la mission indienne Chandrayaan-1 qui avait permis de prouver la présence de molécules d'eau sur la surface lunaire, sans pour autant se poser. Son successeur doit accomplir sa tâche durant un jour lunaire, soit quatorze jours terrestres.

Si la mission réussie, l'Inde deviendra la quatrième nation à poser un engin sur la Lune, après les États-Unis, la Russie et la Chine. La mission a coûté 124 millions d'euros à New Delhi, un budget relativement faible pour un projet qui viendrait concrétiser les ambitions spatiales indiennes. En avril 2019, la sonde israélienne Beresheet avait raté son alunissage et s'était écrasée sur la surface de la Lune.

Source : The Verge.
Modifié le 25/08/2019 à 20h43
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top