Regardez en direct la sonde indienne Chandrayaan-2 tenter d'atterrir sur le pôle Sud de la Lune

06 septembre 2019 à 17h09
0
Chandrayaan-2

La mission lunaire Chandrayaan-2 va tenter un alunissage sur le pôle Sud de la Lune ce vendredi 6 septembre. Cette mission historique sera diffusée en direct par l'ISRO, l'organisation indienne de recherche spatiale, dès 21h30 (heure de Paris) sur Youtube.

La mission délicate - mais pour l'instant couronnée de succès - de Chandrayaan-2 est proche de son terme, tandis que la sonde indienne s'est mise en orbite lunaire fin août.

La sonde Chandrayaan-2 prête à entamer sa descente

L'ISRO (Indian Space Research Organisation, soir l'Agence spatiale indienne) est fière d'annoncer que sa mission Chandrayaan-2 est désormais prête à se poser sur la Lune. La sonde, qui comporte trois engins spatiaux uniques - un orbiteur, un atterrisseur (Vikram) et un rover (Pragyam) - avait décollé le 22 juillet 2019.

Un lancement réussi, déjà transmis en direct sur Youtube. Après s'être mise en orbite autours de la Lune, l'orbiteur et l'atterrisseur, qui contient le rover, se sont séparés avec succès le 2 septembre.

Ainsi, Vikram s'apprête à entamer sa descente vers le pôle Sud de la Lune, où l'ISRO va déployer son explorateur robotique.



Une mission historique à observer en direct

Comme pour le décollage, l'atterrissage sera à suivre en direct sur Youtube, dès 21h30 (heure de Paris), ce vendredi 6 septembre 2019. En cas de succès, l'Inde deviendrait le quatrième pays au monde à réaliser l'exploit de se poser sur le satellite naturel de la Terre, après les États-Unis, la Russie et la Chine.

Historique, il s'agit de la première mission d'exploration du pôle Sud de la Lune, qui promet déjà de belles découvertes. En effet, de l'eau gelée y a été observée et l'ISRO souhaite mieux comprendre sa composition.

L'atterrisseur est prévu pour fonctionner pendant un jour lunaire, soit 29,5 jours terrestres. Toutefois, l'orbiteur, lui, devrait fonctionner pendant un an : il pourra alors fournir des données concernant la surface et l'exosphère de la Lune, et ainsi nous permettre de mieux caractériser les dépôts d'eau que l'on peut observer au pôle Sud du satellite.



Source : CNET
11
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top