Chandrayaan-2 : le lancement vers la Lune a coûté moitié moins cher qu'Avengers: Endgame

Laura Léger Contributrice
24 juillet 2019 à 10h43
0
Chandrayaan-2

Le 22 juillet, l'ISRO (Indian Space Research Organisation, l'équivalent de la NASA en Inde) envoyait avec succès une sonde spatiale à destination de la Lune. Avec pour mission d'étudier le sol lunaire, elle aurait coûté, selon l'organisation, deux fois moins cher que le film Avengers : Endgames.

Chandrayaan-2, c'est son nom (« véhicule lunaire » en Sanskrit) a été lancée ce 22 juillet. Originellement programmé pour le 15 juillet, le lancement de la sonde à dû être reporté une heure avant son départ originel à cause d'une « faille technique ». Réparée dans la semaine elle a donc pu décoller ce lundi à 14h43, heure locale, et ce en clair, devant des millions d'Indiens qui se sont empressés de féliciter l'agence spatiale sur les réseaux sociaux.

Un programme spatial peu onéreux


Lancée depuis le Centre Spatial Satish-Dhawan, sur l'île de Sriharikota dans l'Etat de l'Andra Pradesh, la sonde spatiale est la plus puissante développée par l'Inde à ce jour.

L'Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO) n'en est cependant pas à son coup d'essai puisque l'agence a envoyé, en 2008, Chandrayaan-1 qui avait à l'époque confirmé la présence d'eau dans les cratères lunaires. En 2014, un orbiteur avait été envoyé vers Mars pour 74 millions de dollars, quand celui de la NASA, envoyé la même année, avait coûté environ 671 millions de dollars.

Enfin en 2017, l'ISRO avait déployé 104 satellites en moins de 18 minutes.

Si le programme de Chandrayaan-2 s'avérait être une réussite, l'Inde serait le quatrième pays à envoyer un vaisseau spatial sur la Lune après les USA, la Chine et la Russie, confirmant ainsi sa présence dans la course à la découverte spatiale.
De plus, cette mission témoigne que l'ISRO s'est spécialisée dans la conquête spatiale à bas coût : l'organisation a en effet révélé que Chandrayaan-2 avait coûté 141 millions de dollars, là où, anecdote notable, le film Marvel Avengers : Endgame a coûté plus de 356 millions de dollars !

Ce que l'on sait du programme


La sonde spatiale, haute de 43 mètres, renferme un orbiteur, un atterrisseur lunaire nommé Vikram (en l'honneur de Vikram Sarabhai, le fondateur de l'agence spatiale indienne) et un lanceur six roues appelé Pragyan (« sagesse » en Sanskrit).

L'atterrisseur lunaire se détachera de l'orbiteur entre le 6 et 7 septembre et devrait atterrir près du pôle sud de la Lune, entre les cratères Simpelius N et Manzinus C, « là où aucun pays n'est jamais allé auparavant » explique l'ISRO.

Chandrayaan-2 est équipée de spectromètres et de caméras. En attendant septembre, la sonde restera en orbite elliptique. L'orbiteur fonctionnera ainsi durant un an, mais l'atterrisseur et le véhicule d'exploration ne fonctionneront, eux, que durant deux semaines. Deux semaines durant lesquelles la mission devra établir une carte du pôle Sud lunaire, chercher de l'eau, mesurer les séismes lunaires et la température du sol, ce qui n'a encore jamais été fait dans cette région du satellite.

Fort de ses succès, l'ISRO a dévoilé son souhait de lancer sa propre station spatiale en 2022. Appelée Gaganyaan (« véhicule spatial » en Sanskrit), elle devrait être inaugurée pour fêter les 75 ans de l'indépendance de l'Inde. Le gouvernement indien soutient déjà cette entreprise puisqu'il financerait l'agence à hauteur de 100 milliards de roupies, soit environ 1,3 milliards d'euros.

Source : Techcrunch
Modifié le 25/07/2019 à 09h41
12 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top