La capsule Orion en place pour ses derniers tests au sol

Eric Bottlaender
Expert espace
27 novembre 2019 à 13h34
0
Orion et ESM
La capsule Orion arrive au sein du "Super Guppy"

Le véhicule destiné à la mission Artemis 1 a quitté le Kennedy Space Center avec son module de service en avion, et rejoint le centre spatial Glenn (Ohio) pour une importante campagne de tests en chambre à vide.

La Lune est encore loin, mais le voyage pour l'Ohio a déjà demandé une logistique complexe.

Un tour en musée volant

La capsule Orion et son module de service européen (ESM) ont été assemblés dans la première moitié de l'année, avant de subir en Floride au Kennedy Space Center toute une batterie de tests préliminaires. Pour la suite, la NASA souhaite prendre un maximum de précautions : l'ensemble a été délicatement placé sur un ensemble de transport spécial à partir du 15 novembre, puis transféré au sein de l'avion Super Guppy (et son « ventre » démesuré), construit en 1983 et qui a fait le trajet en deux étapes pour atterrir le 26 novembre à l'aéroport Mansfield Lahm (Ohio).

Restait un voyage de plus de 60 km en convoi exceptionnel pour rejoindre le Centre de recherches de Plum Brook, dépendant du centre spatial Glenn. Un trajet préparé de longue date : il a fallu enterrer ou détourner 700 lignes électriques pour laisser passer la capsule de 5m de diamètre et sa remorque.

Direction la chambre à vide

A présent, la capsule Orion va être placée au sein de la plus vaste chambre à vide au monde. Il faudra être patients : après préparation, la campagne devrait durer environ 2 mois « en conditions spatiales ». En plus du vide, la salle est capable de reproduire des températures jusqu'à -185° C...

Et une fois ces tests terminés, les équipes sur place en profiteront pour réaliser des tests électromagnétiques complets : il s'agit d'être sûrs que la capsule Orion ne perturbe pas ses propres systèmes, mais aussi qu'elle est correctement « blindée » pour ne pas subir une défaillance dans le vide spatial.

Tester avec précision

Les équipes qui s'occupent de la capsule et de ses tests ne sont pas pressés par le temps : il s'agit de la dernière et de la plus complète campagne d'essais avant le décollage d'Artemis-1. Mais le reste du lanceur est en retard, et le premier étage n'arrivera pas au Kennedy Space Center avant au moins le milieu d'année prochaine. Une fois Orion et son module de service rapatriés en Floride, ils seront préparés pour le vol et intégrés sur le lanceur.

Le projet Artemis 1 prévoit une mission non habitée de démonstration d'une vingtaine de jours autour de la Lune.

Source : NASA.
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top