Virgin Galactic sera bien la première société de vols spatiaux habités cotée en bourse

Sylvain Nawrocki Contributeur
09 juillet 2019 à 21h01
0
Virgin Galactic SpaceShipTwo Unity

La course à l'espace est revenue sur le devant de la scène ces dernières années, avec un tout autre objectif que celui de décrocher la Lune : celui de commercialiser les vols spatiaux. Et cette bataille, Virgin Galactic pourrait bien la remporter.

Un investissement de taille pour les vols spatiaux habités

Selon le Wall Street Journal, la compagnie créée par Richard Branson sera bientôt cotée en bourse. Capital Social Hedosophia Holding prévoirait d'investir 800 millions de dollars dans Virgin Galactic pour une participation à hauteur de 49%. À travers cette acquisition, Virgin Galactic deviendrait donc la première société cotée en bourse, à proposer des vols spatiaux habités. D'autre part, cet investissement est censé garantir à Virgin Galactic suffisamment de capital pour financer ses coûts de développement jusqu'à ce que ses vaisseaux spatiaux soient opérationnels, et puissent générer des bénéfices.

Une nouvelle course à l'espace

Si Virgin Galactic semble prendre de l'avance sur ses concurrents Blue Origin (la société de Jeff Bezos, patron d'Amazon) et SpaceX (détenue par Elon Musk), la course n'est pas tout à fait terminée pour autant, et ces deux acteurs continuent de travailler sur des moyens qui ouvriront la voie au tourisme spatial. SpaceX est surtout connue pour le développement de fusées réutilisables, permettant de réduire drastiquement les coûts de lancement de matériel dans l'espace, et pour les projets concernant la colonisation de la planète Mars, bien que le tourisme spatial fasse depuis le début partie des leviers qui permettront encore une fois la diminution des coûts. La démocratisation du tourisme spatial fait aussi des plans de Blue Origin, qui a de son côté passé plusieurs contrats avec des gouvernements pour le lancement de matériel, ainsi qu'un module d'alunissage.


Virgin Galactic s'est véritablement concentrée sur les vols suborbitaux, aussi bien pour développer le tourisme spatial que pour conduire des expériences, même si sa filiale Virgin Orbit propose toujours le lancement de petits satellites. À l'origine, l'entreprise de Richard Branson aurait pu être financée par l'Arabie Saoudite à hauteur d'un milliard d'euros, mais le chef d'entreprise a finalement écarté cette offre. Social Capital Hedosophia, société créée par Chamath Palihpitiya, un ancien cadre de Facebook, est alors entrée en scène. Si des places pour un vol suborbital ont déjà été proposées à hauteur de 250 000 dollars par personne, ces 800 millions de dollars risquent de véritablement faire bouger les choses dans un avenir proche, et ce, pour tous les acteurs de cette nouvelle course à l'espace.

Sources : TechCrunch, Wall Street Journal.
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top