La sonde Parker pour nous dire pourquoi l'atmosphère du Soleil est plus chaude que sa surface

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
09 juin 2019 à 10h07
2
Parker Solar Probe

Pourquoi l'atmosphère extérieure de notre étoile atteint des températures de plusieurs millions de degrés Celsius alors que la température constatée à sa surface n'est que d'environ 6 000 °C ?

Véritable énigme scientifique, cette question pourrait bientôt avoir sa réponse grâce à une équipe de chercheurs de l'Université du Michigan qui compte utiliser les données recueillies par Parker Solar Probe pour prouver leur théorie.

Une réponse qui se fait attendre

Lancée à destination de la couronne solaire en août dernier, Parker Solar Probe constitue une grande première pour le monde de l'astronomie puisque cet engin étudie une région de l'espace encore inexplorée, là où aucun objet conçu par l'Homme n'est encore parvenu : dans le très proche voisinage du soleil à moins de 0,3 UA de sa surface.

La sonde, qui doit permettre d'approfondir les connaissances sur notre naine jaune et sa couronne, ainsi que sur des phénomènes comme celui des vents solaires, pourra également être en mesure de résoudre une énigme qui agite particulièrement le monde scientifique : pourquoi la surface du soleil est-elle presque 200 fois plus froide que sa couronne, qui peut atteindre des températures de 5 mégakelvins, soit près de 5 millions de degrés Celsius ?

De nombreuses théories ont déjà vu le jour, mais des chercheurs de l'Université du Michigan estiment avoir la réponse et espèrent que leur étude, publiée le 4 juin dans la revue The Astrophysical Journal Letters, sera validée d'ici deux ans, lorsque la sonde solaire Parker se rapprochera encore de notre astre lumineux.


Des particules plus chaudes que le cœur du Soleil

Selon cette théorie, qui reprend les études antérieures réalisées par la NASA, cet échauffement de l'atmosphère extérieure du Soleil proviendrait de petites ondes magnétiques qui vont et viennent entre la surface du Soleil et sa haute atmosphère. Toutefois, ils estiment que la clé de cette énigme réside dans ce qu'ils appellent la « zone de chauffage préférentiel ». Selon eux, certains éléments chimiques atteignent des températures différentes dans cette zone et certains ions lourds peuvent devenir plus chaud que le cœur du Soleil.

Ces très hautes températures ont pour résultat de faire gonfler l'atmosphère solaire, phénomène que l'on peut d'ailleurs observer lors d'une éclipse solaire totale. C'est pourquoi, selon Justin Kasper, chercheur principal pour la mission Parker, « le mystère du réchauffement coronal est visible pour les astronomes depuis plus d'un demi-millénaire, même si les températures élevées n'ont été appréciées qu'au cours du siècle dernier ».

Eclipse solaire totale 1999
L'éclipse solaire totale de 1999 © Luc Viatour

Dans cette zone de surchauffe, un autre phénomène appelé vagues d'Alfvén a permis aux chercheurs de déterminer l'emplacement de la limite extérieure de cette zone : le point d'Alfvèn. À ce sujet, Justin Kasper explique : « À ma grande surprise, la limite extérieure de la zone de chauffage préférentiel et le point d'Alfvén se sont déplacés parallèlement de manière totalement prévisible, malgré des calculs complètement indépendants. Vous les superposez et ils font exactement la même chose avec le temps ».

Reste à savoir si le point d'Alfvèn marque bel et bien la limite de la zone de surchauffe, mais aussi ce qu'il se passe précisément sous ce point. Des questions auxquelles la sonde solaire Parker devrait pouvoir répondre prochainement, d'ici 2021, lorsque sa route croisera celle de point d'Alfvèn : « Grâce à Parker Solar Probe, nous serons en mesure de déterminer de manière définitive, par des mesures locales, quels processus conduisent à l'accélération du vent solaire et au chauffage préférentiel de certains éléments ».

Source : ScienceDaily
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Badulesia
Ecoutez … mais est-ce que les journalistes qui écrivent ici lisent un peu les commentaires et ont un minimum de connaissances scientifiques ? Cet article racontent encore des propos ineptes ! Explications …<br /> “- Véritable énigme scientifique” : pas du tout, les faits sont connus, simples et compris.<br /> La température de “surface” correspond à celle d’équilibre entre le flux d’énergie venant de l’intérieur, et la dissipation lumineuse vers l’extérieur.<br /> Autour du soleil se trouve un plasma dilué (couronne) consitué de particules indivicuelles et chargées (protons, électrons …) qui sont accélérées par le champ magnétique. La température étant conditionnée par la vitesse d’une particule, elle est très élevée : mais il s’agit de la température d’une particule, pas d’un ensemble de matière, elle n’a pas de valeur physique mais statistique.<br /> “- dans le très proche voisinage du soleil à moins de 0,3 UA de sa surface.”<br /> 0.3 UA ça fait environ 45 M de km, soit environ 65 fois le rayon du Soleil. On n’est donc pas dans le très proche voisinage, et se reférer à sa surface pour indiquer la distance n’est pas correct.<br /> Le reste de l’article est un blabla que le journaliste à traduit depuis l’anglais sans comprendre … c’est lamentable.<br /> J’enseigne la Physique depuis 30 ans ! Je suis fatigué d’ouvrir un agrégateur de nouvelles scientifiques, de lire un titre intéressant, et de tomber sur de tels propos ineptes sinon racoleurs écrit par des gens incompétents. Vous pensez que je me trompe et que vous valez mieux que ça ? Hé bien réagissez et montrez-le ! Ca sera tout à votre honneur.
philumax
Moi, je ne suis pas prof. Par contre, autant que possible j’essaye de ne pas faire de fautes quand j’écris, même quand je suis en colère : Cet article racontent
PsykotropyK
L’ article est peut être mal écrit, je n’ai pas les compétences pour en juger, mais il n’y a pas besoin de beaucoup chercher pour voir que les phénomènes régissant la température de la couronne ne sont pas complètement théorisés à l’heure actuelle. Donc non il ne semble pas que les faits soient, comme vous l’écrivez, “connus, simples et compris”<br /> Pour le reste, demandez-vous peut être si votre agrégateur est le bon car Clubic est à des années lumières d’être un journal scientifique.
philumax
Webmaster ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Il y a désormais un smartphone encore plus écoresponsable que le Fairphone 4
Faut-il vraiment que Brave bloque les consentements de cookies ? C'est ce qu'il va faire très bientôt
C'était de la SF ou du jeu vidéo, la tourelle commandée par IA est désormais une triste réalité en Palestine
Insolite : il imagine et fabrique une boîte à rythmes... en LEGO
Imaginé pour les pros du vélo, ce nouveau moteur électrique Bosch a de quoi vous envoyer dans le décor
Bitdefender Total Security est un excellent antivirus portant particulièrement bien son nom !
Ce weekend semble particulièrement bien choisi pour souscrire à cette licence NordVPN !
Top 5 des applications à tester sur son smartphone cette semaine !
Forfait mobile : payez ce que vous consommez avec cette offre Prixtel
La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Haut de page