Espace : Parker Solar Probe s’est envolée à destination du soleil !

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
13 août 2018 à 14h28
0
soleil

Le lancement de la Parker Solar Probe, une nouvelle sonde mise au point par la NASA pour explorer la couronne solaire, s'est déroulé avec succès ce dimanche 12 août. Ce projet ambitieux nous permettra peut-être d'en apprendre plus à propos de la naine jaune qui éclaire nos journées.

La Parker Solar Probe nous aidera-t-elle à résoudre les énigmes qui entourent notre astre ? C'est en tout cas ce qu'espèrent les chercheurs de la NASA qui ambitionnent de mettre la sonde en orbite autour du soleil, là où aucun objet conçu par l'homme n'est encore parvenu.

Une première dans l'histoire de l'astronomie

La mission de la Parker Solar Probe sera de mesurer et d'analyser la couronne solaire. Objectif : comprendre pourquoi la surface du soleil est presque 200 fois plus froide que sa couronne, qui peut atteindre des températures de 5 mégakelvin, soit près de 1 million de degrés Celsius.

La sonde en profitera aussi pour rapporter des données qui pourraient permettre de comprendre le phénomène de vent solaire, un flux de plasma qui bombarde littéralement les planètes de particules énergétiques et dont nous sommes protégés grâce au champ magnétique terrestre.

Ce sont d'ailleurs ces particules, piégées dans la ceinture de Van Allen, qui engendrent les aurores polaires.

La sonde atteindra la couronne solaire d'ici 2024

Initialement prévu pour le 11 août, le lancement de la sonde a dû être repoussé au dimanche 12 août en raison d'un problème de pression d'hélium gazeux survenu juste avant le décollage. Elle a toutefois été lancée avec succès le lendemain depuis Cap Canaveral, à bord d'une fusée Delta-IV Heavy.

Parker Solar Probe devrait ensuite profiter d'un regain de vitesse grâce au champ gravitationnel de Vénus pour se diriger vers la banlieue solaire. Elle prendra une orbite elliptique autour de l'astre et devrait être au plus proche de la couronne solaire d'ici fin 2024, à environ 6,2 millions de kilomètres du soleil.

Pour résister aux températures extrêmes, l'engin est équipé d'un bouclier en composite carbone d'une épaisseur de 12 centimètres. Cette couche de protection est censée réguler la température à l'intérieur de la sonde aux alentours de 29°C, afin que les instruments scientifiques ne soient pas endommagés.

La construction d'un tel bouclier était impossible jusqu'à présent. C'est ce qui fait de Parker Solar Probe est une grande première dans l'histoire de l'astronomie !
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top