Paradoxe de Fermi : sommes-nous dans un "zoo galactique" étudié par des aliens ?

le 20 mars 2019
 0
oumuamua

C'est l'une des hypothèses avancées pour tenter de comprendre pourquoi nous ne sommes toujours pas entrés en contact avec une civilisation extraterrestre. Une théorie farfelue parmi d'autres, mais sérieusement débattue par des chercheurs du monde entier.

Hier, des scientifiques se sont réunis à Paris, à la Cité des sciences et de l'industrie, à l'invitation de l'association METI International. L'un des objectifs de cet atelier était de débattre autour des solutions possibles au paradoxe de Fermi.

Le paradoxe de Fermi et le « Grand silence »


Le paradoxe de Fermi, établi par le physicien italien qui lui a donné son nom, part du principe qu'il est hautement probable que d'autres formes de vie se trouvent dans l'Univers. Et ce, notamment parce qu'il existe certainement de multiples systèmes planétaires bien plus anciens que le nôtre. Il apparaît donc improbable qu'aucune civilisation ne s'y soit développée. Mais dans ce cas, pourquoi n'avons-nous jamais eu de contact avec l'une d'elles ? Comment expliquer ce « Grand silence » ?

Une interrogation qui appelle d'autres questions, auxquelles essaie de répondre METI International, qui travaille sur la meilleure façon de communiquer avec les extraterrestres. Faut-il multiplier les messages radio dans l'Univers pour indiquer notre présence ? Les aliens sont-ils similaires aux êtres humains ? Ou encore : vivons-nous en réalité dans un « zoo galactique » ?

« L'hypothèse du zoo »


Cette théorie a souvent été controversée depuis sa formulation dans les années 1970. Elle est toutefois défendue par certains acteurs, dont le président de METI International, Douglas Vakoch. Cette « hypothèse du zoo » stipule qu'il existe effectivement des civilisations extraterrestres et qu'elles nous connaissent, mais aussi qu'elles nous observent en secret. Un peu à la façon dont nous étudions les espèces animales dans un zoo.

Pour Douglas Vakoch, l'idée serait de prouver notre intelligence à nos observateurs, afin de les pousser à nous répondre. « Si nous allions dans un zoo et que, soudainement, un zèbre se tournait vers nous, nous regardait dans les yeux et commençait à taper une série de nombres premiers avec son sabot, cela établirait une relation radicalement différente entre le zèbre et nous et nous nous sentirions obligés de répondre », a-t-il expliqué. Pour lui, il faudrait donc envoyer davantage de signaux aux extraterrestres.

Les limites de l'anthropocentrisme


Si cette théorie peut sembler saugrenue, elle ne constitue que l'une des hypothèses pour résoudre le paradoxe de Fermi. Une autre, appelée « quarantaine galactique », affirme que les extraterrestres souhaitent en réalité nous protéger. Ainsi, ils ne se dévoileraient pas, de peur d'entraîner une importante perturbation culturelle chez l'être humain.

Mais à quoi ressembleraient-ils ? D'après Roland Lehoucq, Astrophysicien au CEA, il y a peu de chances qu'ils soient similaires aux êtres humains. Quoi qu'il en soit, notre « anthropocentrisme persistant » nous empêcherait de véritablement imaginer et comprendre une telle intelligence extraterrestre.

Source : Forbes

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top